Vie de la fondation
07 juillet 2022

Bienvenue à la fête de l’école !

“Bienvenue”, répètent en boucle les enfants souriants. Vendredi 1er juillet, la fête de l’école Pier Giorgio Frassati du Vésinet (78) accueillait familles et amis… pour la première fois depuis 2019 ! Trois heures de joie partagée et un coup de projecteur sur les projets de cette année et de l’année prochaine.

Après deux ans de Covid, les élèves retrouvent la joie de la fête de fin d'année © Ilan Deutsch/Apprentis d'Auteuil

14h. Dans la cour, des fanions, des ballons et rires d’enfants. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, la fête de l’école primaire Pier Giorgio Frassati ouvre ses portes au public. “Nous avons invité les familles, partenaires, mécènes et voisins. C’est important pour créer du lien et un pont entre l’école et la maison”, se réjouit son directeur Maxime Michel.

Souffler, s’amuser et partager !

L'indispensable pêche à la ligne. © Ilan Deutsch/Apprentis d'Auteuil

Memory culinaire, dégustations de cakes, pizzas et gâteaux au chocolat. Concours de jongle et parties de foot-bowling. Visite du poulailler ou visionnage d’un court-métrage… Les élèves des classes cuisine, foot, multisports, ferme et cinéma présentent - fièrement - les projets qu’ils ont réalisés cette année. “Nous avons créé des classes à thème pour redonner confiance et motivation à des enfants en difficulté dans le système scolaire classique”, explique Maxime Michel. “Cela leur permet de rentrer dans les apprentissages de manière plus ludique et stimulante”, ajoute l’enseignant de la classe foot Claude Langlois. Ses élèves s’entraînent tous les lundis et pratiquent une activité sportive tous les jours. Ils travaillent les mathématiques en calculant surfaces de terrain ou temps de jeu. Ils étudient l’anatomie entre muscles et blessures des joueurs, apprennent les villes d’Europe pendant la Champions League ou la musique avec les hymnes de chaque pays. “Je vois une vraie différence sur leur engagement et leur comportement. Aujourd’hui, ils sont même fiers de porter l’uniforme de l’école !” “Je savais que je me sentirais mieux dans cette classe. C’est beaucoup plus motivant pour apprendre”, confirme Jérémy, 12 ans et passionné de ballon rond.

Remise des Oscars

Cérémonie de remise des Oscars © Ilan Deutsch/Apprentis d'Auteuil

15h. Petits et grands se retrouvent dans la cour, pour écouter l’orchestre du projet musique… et assister à la remise des Oscars de la classe cinéma. “Je voulais récompenser les enfants pour leur travail. Ils ont écrit le scénario, joué, créé les décors, le dinosaure et les araignées qu’on voit dans le film…”, explique Léa Bovinelli. Aya, Maryam, Robin, Guillaume… Les 10 élèves sont appelés par l’enseignante et foulent le tapis rouge qu’ils ont réalisé cette année. “Avec leurs étoiles comme sur Hollywood Boulevard”, précise-t-elle ! “Je suis fière d’avoir participé au court-métrage et joué le rôle principal”, témoigne Aya, 9 ans, sa statuette à la main et des étoiles dans les yeux. 15h30. Buvette, chamboule-tout, pêche à la ligne ou puissance 4 géant… la kermesse est ouverte.

Ouverture d’une nouvelle classe à la rentrée

Le projet musique mené avec l’association L'Orchestre à l'École. © Ilan Deutsch/Apprentis d'Auteuil

“C’était une bonne année, pleine de projets, réalisés grâce à une équipe solide et engagée”, explique le directeur. Après des mois de travail l’école Pier Giorgio Frassati ouvre à la rentrée une annexe à Saint-Cyr-l’École (78) en partenariat avec l’Education nationale et l’Enseignement catholique. “Une classe de 15 élèves, qui nous permet d’accueillir plus d’enfants et d’élargir notre zone géographique. Nous répondons à un vrai besoin dans la région, et espérons en ouvrir une deuxième en 2023, puis une troisième en 2024…”.

Autre réussite : le projet musique, mené avec l’association L'Orchestre à l'École. Saxophone, batterie ou guitare… une quinzaine d’enfants ont découvert un instrument, repris confiance et appris à jouer ensemble. “Un mélange de développement personnel et collectif qui a séduit équipe et élèves, et nous a décidés à créer une classe musique l’année prochaine”, annonce Maxime Michel.

L’école primaire a enfin lancé cette année des ateliers de guidance parentale, portés par des bénévoles. “Un projet pensé il y a quelques années, mais qui avait été stoppé par le Covid”. Trois ou quatre fois par an, les parents se réunissent autour de thématiques éducatives, comme le sommeil ou la dépendance aux écrans. “Ils partagent, échangent, réalisent qu’ils ne sont pas seuls avec leurs difficultés”, ajoute-il.