Yasmine et Léa avec Violette Dorange dans le sillage de La Solitaire du Figaro

Yasmine et Léa avec Violette Dorange dans le sillage de La Solitaire du Figaro

Partager ce contenu sur :

Le 19 septembre, Violette Dorange terminait La Solitaire du Figaro 30e sur les 35 skippers engagés. Fière de ce premier classement dans la mythique course au large en solitaire. Heureuse d’avoir hissé haut les couleurs d'Apprentis d’Auteuil et de retrouver Yasmine et Léa, deux jeunes de la Maison d’enfants Charles-de-Foucauld. Souvenirs inoubliables pour deux adolescentes enthousiastes et une jeune femme engagée.

Yasmine : « Violette m’a émue et donné envie de la suivre »

À 17 ans, Yasmine n'en revient toujours pas : « Quand on m’a proposé d’aller à Saint-Nazaire, rencontrer Violette Dorange pour la dernière étape de La Solitaire du Figaro, j’ai tout de suite dit oui. En fait, j’ai toujours aimé la mer et les bateaux, peut-être en souvenir de mon arrière-grand-père, marin-pêcheur aux Sables-d’Olonne. 

Le 19 septembre, jour de l'arrivée, Violette nous attendait, le directeur adjoint, deux éducatrices, Léa, Jennifer, Mélissa et moi. Elle nous a fait visiter son bateau baptisé DeVenir. Nous étions très fiers de voir le logo Apprentis d’Auteuil flotter sur sa grand-voile ! Violette nous a tout expliqué de la course, des étapes, de la navigation de jour et de nuit, des algues qui peuvent être très dangereuses. Elle nous a fait découvrir son monde. 
À 19 ans, Violette est très motivée, très passionnée. Elle est très courageuse. Elle aime l’aventure. C’est sûr : elle se battra et ira jusqu’au bout ! Elle m’a touchée, émue et donné envie de la suivre. Son message ? Il faut profiter de la vie, ne pas se laisser abattre, continuer à avancer malgré les difficultés.
Je m’interroge encore sur mon avenir professionnel. J’aime tout ce qui est lié à l’aide à la personne. J’aimerais devenir pompier professionnel. Pourquoi pas dans La Marine ? Violette m’a convaincue : dans la vie, chacun est libre de prendre ses propres décisions et capable de faire ce qu’il a choisi, de A à Z. C’est génial ! »

Léa : « Je voudrais dire à Violette un grand merci »

À 15 ans, Léa est dans le même état d’esprit : impressionnée par Violette Dorange. Extrêmement reconnaissante aussi. « J’ai eu la chance d’embarquer avec elle et d’autres jeunes, en juin, au large de La Rochelle, sur le Damien, un bateau qui a fait le tour du monde ! Même si je n’étais pas trop à l’aise, j’ai eu un peu le mal de mer, ça été une belle expérience à vivre au moins une fois dans sa vie ! 

À Saint-Nazaire, Violette était visiblement très heureuse de me revoir. Elle nous a expliqué comment elle manœuvrait son bateau, dans un espace restreint. Même si on ne participait pas à cette grande compétition, elle nous a mis dans le bain comme si on y était. Elle est très courageuse de partir en mer, surtout de nuit, de ne dormir que par tranches de 20 minutes. Je la félicite pour cela... pour sa gentillesse et son sourire aussi. 
Violette nous a fait un grand honneur en appelant son bateau DeVenir et en mettant Apprentis d’Auteuil sur sa grand-voile. Cela veut dire qu’elle pense beaucoup à nous. DeVenir pour nous les jeunes de la fondation, placés pour la plupart, cela veut dire créer un avenir, ensemble, en restant soudés, en nous acceptant tels que nous sommes, en nous montrant solidaires les uns envers les autres, pour nous envoler vers nos projets personnels et professionnels et, un jour, voler de nos propres ailes. 
Avant la dernière étape qui, au final, a été annulée faute de vent, j’ai voulu l’aider à déstresser, en lui disant : « Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. Même si tu ne gagnes pas, ce n’est pas grave, l’important est de participer. Je sais que tu vas faire de ton mieux. Tu n’auras aucun regret. » Violette m’a beaucoup remerciée. Moi aussi, je voudrais lui dire un grand merci car, en 3e dans une Maison familiale et rurale, j’ai, grâce à elle, trouvé ma voie. Sur le Damien, Violette m’avait dit qu’elle aimait beaucoup les gâteaux au chocolat, les tartes aux fraises. Ça m’a donné l’idée et l’envie de me former à la pâtisserie. »

Violette Dorange : « Je suis très heureuse de m'être battue pour Apprentis d'Auteuil »

« La Solitaire du Figaro restera pour moi une course incroyable ! s’enthousiasme Violette Dorange. Une course où se sont engagés les vainqueurs du Vendée Globe, de l’Ocean Raceles grands de la course au large. Sur les 35 skippers (dont deux femmes) inscrits à cette 51e édition, ils étaient très nombreux à vouloir et à pouvoir gagner. 
À 19 ans, j’ai eu la chance d’avoir un bateau et de participer à cette compétition où j'ai appris et progressé vite et bien.
Le 19 septembre, jour de l'arrivée de La Solitaire du Figaro, j’ai été émue de retrouver Léa qui avait embarqué pour l'aventure sur le Damien au large de La Rochelle, et de connaître Yasmine. J’ai hâte de rencontrer d’autres enfants, adolescents, familles, professeurs et éducateurs à Paris ou ailleurs. » 

Un bel équipage

Apprentis d’Auteuil et Violette Dorange ont signé un partenariat où la fondation n’apporte aucun financement. La navigatrice appose le logo d’Apprentis d’Auteuil sur la grand-voile de son bateau baptisé DeVenir, pour lui donner la plus grande visibilité possible. Elle invite, bénévolement, le grand public à faire des dons à la fondation. Elle implique également ses sponsors dans des actions de mécénat au profit des jeunes et des adultes d’Apprentis d’Auteuil.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.