Au festival off d'Avignon, une pièce sur le sort des anciens de la protection de l'enfance

Au festival off d'Avignon, une pièce sur le sort des anciens de la protection de l'enfance

Partager ce contenu sur :

"J'ai pas l'temps, j'suis pas comme eux" : c'est le titre de la pièce de théâtre jouée à partir du 5 juillet au festival off d'Avignon. Son thème, les parcours des jeunes sortants des dispositifs protection de l'enfance. Ecrite à partir de leurs témoignages, elle livre un vibrant témoignage sur des situations encore méconnues.

Le grand public commence tout juste à en prendre conscience : à 18 ans, la plupart des jeunes protégés auparavant par l'Aide sociale à l'enfance voient toutes les aides s'arrêter brusquement. Sommés de grandir vite et de devenir autonome, beaucoup plongent dans l'isolement, voire la précarité. Les rêves s'envolent, la réalité les rattrape. C'est le thème de la pièce de théâtre "J'ai pas l'temps, j'suis pas comme eux", donnée au festival off d'Avignon à partir du 5 juillet, à l'Atypik Théâtre. Une pièce poignante, qui fait toucher du doigt ce que vivent des centaines de jeunes à un âge tendre.

Des témoignages et une recherche universitaire

La pièce est directement issue d'une recherche en sociologie menée par Perrine Robin, de l'Université de Créteil, dans laquelle Apprentis d'Auteuil s'est fortement mobilisé. La thématique des sortants de l'ASE rejoint en effet les préoccupations de la fondation qui souhaite faire bouger les lignes pour que l'accompagnement de ces jeunes gens se prolonge au-delà des 18 ans. 
Au cours de l'enquête, une quinzaine de jeunes ont été interviewés par des chercheurs et d’autres jeunes eux aussi issus de la protection de l'enfance, spécialement formés et associés à toutes les étapes de la recherche. De toutes ces interviews, une matière riche et différents types de parcours se sont dégagés. Et surtout, des paroles fortes, disant les espoirs, les déceptions, les vécus de ces jeunes gens, leur sentiment d'être stigmatisés pour ce qu'ils sont.Trois personnages emblématiques de ces parcours ont été créés et sont interprétés avec talent par de jeunes comédiens. Deux personnages masqués symbolisent les institutions, leurs contradictions, leur froideur. 
Une pièce à ne pas manquer, pour vivre un vrai moment de théâtre, riche en émotions et en questionnements, et pour mieux comprendre les situations de ces jeunes.  

  • Une création de la Cie FOLHELIOTROPE
    Adaptation et mise en scène de Véronique Dimicoli
    Assistante mise en scène: Anna Créoff
    Avec Alexandra Arrufat, Anna Creoff, Alexandre Diviné, Ophélie Joly, Florian Loric
    Musique d'Eric Dimicoli
  • Régie, teaser et photos: Sylvain Fougères
    Factrice des masques : Marine Donadoni
  • Représentation au festival off d'Avignon à 9 h 30, du 5 au 29 juillet,
    à l'Atypik Théâtre, 95 rue de la Bonneterie 84000 Avignon
    Réservations au 04 86 34 27 27
    ou bien à ktheatre(at)aol.com
    (relâche les 10, 17 et 24 juillet)


La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.