"La parole des jeunes n'est pas assez entendue"

"La parole des jeunes n'est pas assez entendue"

Partager ce contenu sur :

Emma, 19 ans, est une ancienne jeune accueillie à Maison Sainte-Adélaïde de Bourgogne situé à Dijon. Elle signe ici un texte personnel qui appelle la société à mieux prendre en compte la parole des jeunes. Ce texte figure en postface du livre "Prendre le parti des jeunes : 24 solutions pour transformer leur avenir" qu'Apprentis d'Auteuil publie en ce début janvier à l'occasion de sa 3e campagne de Plaidoyer.

Ensemble nous pouvons être acteurs du changement

Les enjeux de notre génération sont vertigineux et pourtant nous avons trop souvent l’impression de ne pas être écoutés ou pris au sérieux, là où notre parole pourrait éclairer. Nous vivons, ressentons les choses.

Nous avons conscience des inégalités, nous les vivons trop souvent. Conscience de la souffrance de la planète, nous la voyons pleurer de notre fenêtre. Conscience des violences, nous les subissons au quotidien. Conscience des angoisses et solitudes, nous les ressentons. Aujourd’hui, la parole des jeunes n’a encore que trop peu d’importance dans la société. Nous sommes pourtant là, et nous avons des choses à dire.

Les lois sur l’éducation, la protection, le climat nous concernent directement, elles permettent de mieux bâtir l’avenir. Rien n’est fait d’avance, les choses peuvent encore changer. Nous pouvons être acteurs de ce changement. C’est en s’unissant, vous et nous, en prenant en compte les observations de chacun que nous parviendrons à rendre la vie plus douce pour les générations qui suivront. Nous ne savons pas tout mais sommes désireux d’apprendre davantage, de partager, avec vous qui avez tant à nous apprendre. Nous, jeunes, avons besoin que vous nous fassiez confiance parce que la confiance sauve. La confiance nourrit l’espérance. L’espérance en un monde meilleur, l’espérance de ne plus avoir peur. L’avenir nous fait peur si nous sommes dépossédés de notre pouvoir d’agir sur lui.

Même si nous n’avons pas toutes les solutions, nous voulons mener avec vous des réflexions, car nous vivons les choses et nous avons un regard neuf qui peut venir compléter le vôtre. C’est maintenant que nous pouvons changer le monde de demain, avec vous, avec votre soutien. »

Emma Étienne
19 ans, ancienne de la Maison Sainte-Adélaïde de Bourgogne, établissement d’Apprentis d’Auteuil situé à Dijon.

La campagne de Plaidoyer 2022 d'Apprentis d'Auteuil

En s’appuyant sur ce que les jeunes et les familles expriment et l’expérience de terrain des équipes en France et de ses partenaires à l’international, Apprentis d’Auteuil porte un plaidoyer de témoignage engagé et des propositions concrètes jusqu’au plus haut niveau de l’Etat et des institutions internationales. 

Ainsi, en 2022, à l’occasion des élections présidentielle et législatives de 2022, Apprentis d’Auteuil lance sa 3e campagne de Plaidoyer et publie le livre Prendre le parti des jeunes : 24 solutions pour transformer leur avenir

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.