Partenariats
09 novembre 2021

La Fondation Monoprix noue des liens avec La Touline d'Apprentis d'Auteuil

Depuis 2020, la Fondation Monoprix soutient La Touline d’Apprentis d’Auteuil, un dispositif qui vise l’insertion des jeunes sortants de la protection de l’enfance, sans réseau familial ou social. Exemple à La Touline de Marseille, ouverte le 1er février 2021.

En juin, l’entreprise Monoprix organise des Jours solidaires, et invite ses collaborateurs à donner de leur temps pour différentes causes. À cette occasion, deux responsables des ressources humaines de La Fondation Monoprix ont proposé deux heures de coaching emploi en visioconférence aux jeunes de La Touline de Marseille. Pour échanger sur leurs projets professionnels, envisager des passerelles entre leur situation et leurs rêves, valoriser leurs points forts, travailler sur leurs points faibles, rédiger un cv, préparer un entretien… « Cette première ne sera pas sans suite, s’enthousiasme Noëlla Cruz, coordinatrice de La Touline. Car les jeunes coachés ont réellement pris conscience que des professionnels s’intéressaient à eux. Même si, en cette période compliquée, leurs projets étaient flous, ils ont pu en discuter, balayer tous les champs des possibles. De leur côté, ces professionnels se sont dit prêts à renouveler l’expérience. »

Rompre l'isolement et créer des réseaux

Les défis de La Touline d’Apprentis d’Auteuil, qui accompagne les 18-25 ans sortant des dispositifs de la protection de l’enfance dans leurs démarches (emploi, formation, logement, administration, santé…), sont immenses : rompre leur isolement tout en leur permettant de nouer des liens, reprendre confiance auprès d’adultes, et créer leurs propres réseaux avec les acteurs associatifs, économiques et sociaux d’un territoire. « C’est un ami qui m’a parlé de La Touline de Marseille en me disant qu’elle pourrait m’aider à trouver un logement, confie Moussa, 22 ans. C’est ma priorité, puisque j’ai déjà un CDI à Avenir Paysages, une entreprise d’espaces verts. Noëlla, la coordinatrice, m’a ouvert son carnet d’adresses. C’est un bon début pour moi. » 
Un début prometteur dont Moussa parlera peut-être bientôt au Monoprix de Castellane. Le 12 juin, trois jeunes y ont déjà présenté La Touline d’Apprentis d’Auteuil aux clients, parlé de leur parcours, de leurs besoins, distribué 180 plaquettes. Et surtout, osé s’exprimer. « À travers tous ces projets et bien d’autres, je veux donner le pouvoir d’agir aux jeunes, conclut Noëlla Cruz. Pour qu’ils se sentent moins seuls dans le passage à la vie adulte, deviennent autonomes et réussissent leur insertion sociale et professionnelle dans la durée. »
PAROLE AU MÉCÈNE « La Fondation Monoprix a choisi de soutenir La Touline d’Apprentis d’Auteuil pour prévenir toute situation de sans-abri des jeunes, explique Isabelle Boudard, responsable de la Fondation d’entreprise et des actions solidaires. Depuis sa création en 2009, elle lutte contre la solitude des sans-abris. 23% d’entre eux sont d’anciens enfants confiés à l’Aide sociale à l’enfance pour qui 18 ans signifient trop souvent la fin de l’accompagnement. Par l’action des Toulines, nous espérons que les jeunes trouvent stabilité et confiance en eux. De notre côté, nous voulons partager la convivialité, le vivre ensemble et la solidarité qui nous animent dans nos métiers. Nous mesurons à quel point ces jeunes fragilisés par leur histoire, propulsés trop vite dans la vie d’adulte et sans soutien familial, sont courageux. »