Etienne, 14 ans : "J'ai été réconcilié avec l'école"

Etienne, 14 ans : "J'ai été réconcilié avec l'école"

Partager ce contenu sur :

L'année dernière, Etienne, 14 ans, donnait des signes inquiétants de décrochage scolaire. Accueilli au sein du dispositif Calypso d'Apprentis d'Auteuil, il a bénéficié d'un suivi individuel et a depuis renoué avec l'école. Témoignages du collégien et de son enseignant à l'occasion de la 14e édition de la Journée du refus de l'échec scolaire ce 22 septembre.

« Je suis arrivé au collège Saint-François d'Apprentis d'Auteuil en septembre. Dans mon ancien collège, ça se passait mal. J’avais de mauvaises notes et mon comportement… n’était pas top ! Au début, tout se passait bien au collège Saint-François, et puis mes résultats ont commencé à baisser. J’étais distrait par les élèves turbulents. Je me laissais entraîner pour faire des bêtises. C’est à ce moment-là que l’on m’a parlé de La Calypso, un dispositif au sein du collège pour venir en aide aux élèves. J’avais besoin de sortir du train-train quotidien des cours, de ne plus être assis sur une chaise huit heures par jour ! Pendant deux semaines, j’ai eu quasiment un enseignant pour moi tout seul. On alternait des séances de cours avec des activités comme la cuisine ou la construction d’avions en bois. Avec M. Halgrain, mon professeur principal (témoignage ci-dessous), on a beaucoup parlé de moi, de mon avenir. J’ai découvert les enseignants  autrement, en dehors du contexte de la classe. Le fait d’être à l’internat m’a aussi aidé dans la vie de tous les jours. J’ai appris à être plus autonome. J’ai mûri. Etre suivi par des éducateurs, ça apporte de la confiance. On a toujours un adulte à qui on peut parler. Au final, le passage par La Calypso m’a réconcilié avec l’école. Mes résultats remontent… même si je bavarde toujours un peu. »

Le témoignage de son enseignant

« Au 2e trimestre, Etienne donnait des signes de décrochage scolaire. C’est un élève brillant, intelligent, mais qui avait adopté un vocabulaire et un comportement inadapté vis-à-vis des adultes. En fait, il avait du mal à canaliser sa colère par rapport aux difficultés familiales qu’il connaissait alors. Nous lui avons proposé de rejoindre La Calypso pour lui permettre de sortir temporairement de la classe et d’éviter ainsi les conflits avec les autres élèves et les adultes.

Ce dispositif a été créé en 2011 pour prévenir les situations de décrochage scolaire au sein du collège. Cela permet de suivre les élèves - au maximum par groupe de quatre - pendant plusieurs semaines. Nous leur proposons un parcours individualisé, adapté à l’histoire personnelle de chacun. Nous prenons aussi le temps de mieux connaître chaque élève. Avec Étienne, nous avons créé une relation de confiance. Il m’a confié des choses qu’il n’aurait jamais dites en classe. Avec les autres enseignants du collège qui interviennent sur ce dispositif, nous essayons de trouver des solutions pour redonner le goût de l’école à ces élèves qui glissent vers la rupture. Pour Etienne, le passage par La Calypso lui a permis de retrouver des relations plus apaisées en classe. Il a aussi appris à découvrir les adultes qui l’entouraient. Nous sommes sortis d’une simple relation prof-élève, pour entrer dans une relation humaine plus forte. »

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.