Apprentis d'Auteuil fête ses 90 ans de reconnaissance d'utilité publique

Apprentis d'Auteuil fête ses 90 ans de reconnaissance d'utilité publique

Partager ce contenu sur :

Le 19 juin 1929 paraissait le décret qui accorde à l’œuvre Les Orphelins Apprentis d’Auteuil la reconnaissance d’utilité publique. Retour sur un moment fondateur pour Apprentis d’Auteuil, dont l’artisan est le père Daniel Brottier, directeur général de l’époque.

En 1929, cela fait six ans que le père Daniel Brottier dirige l’œuvre Les Orphelins-Apprentis créée soixante-trois ans auparavant par l’abbé Roussel (sous le nom « Œuvre de la Première communion »). Celle-ci a déjà traversé de multiples crises : problèmes financiers, guerres, difficultés liées à la séparation de l’Église et de l’État.
Une nouvelle page s'ouvre, grâce à Daniel Brottier et à son adjoint, le père Yves Pichon. Tous deux sont des missionnaires spiritains dotés de solides expériences éducatives, décorés de la croix de guerre pour leur courage et leurs états de service sur le front comme aumôniers.

Bientôt, le père Brottier désire offrir à l’œuvre une véritable armature juridique. Dès 1927, il engage des pourparlers avec l’État, change le nom de l’œuvre pour Orphelins Apprentis d’Auteuil. Il demande parallèlement la reconnaissance d’utilité publique qui ouvre la possibilité de recevoir des dons et legs : la pérennité de l’œuvre est en jeu.
Aujourd’hui, Apprentis d’Auteuil fête les 90 ans de son statut de fondation reconnue d’utilité publique (FRUP). Il est accordé aux fondations qui œuvrent pour l’intérêt général et dont la dimension est nationale. Les règles de gouvernance, de contrôle, de collecte et de gestion financière sont strictes et encadrées. Apprentis d'Auteuil est ainsi à la fois une œuvre d'Église, reconnue d'utilité publique. Pour en savoir plus.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.