Photo de la maison des familles du Havre, Owen, 14 mois
Accompagnement des parents
01 décembre 2022

Au Havre des familles d'Apprentis d'Auteuil, la force du partage

Comme toutes les maisons des familles d'Apprentis d'Auteuil, le Havre des familles s’appuie sur les échanges et le partage pour accompagner les parents dans leurs responsabilités éducatives. Mais aussi, pour leur redonner le pouvoir d’agir sur leur vie. Récit d’une journée passée dans un lieu convivial, au coeur d'un quartier populaire du Havre.

Afficher le résumé facile à lire et à comprendre
Au Havre des familles, une maison des familles portée par Apprentis d'Auteuil et le Secours catholique, et située dans un quartier populaire du Havre, des parents se retrouvent régulièrement pour échanger sur leur rôle de parents, et ce faisant, retrouver le pouvoir d'agir sur leurs vies. Reportage.

C’est un mardi d’automne ensoleillé dans le quartier Danton, un secteur du Havre en pleine réhabilitation. Aurélie Lefrançois, coresponsable des lieux, est arrivée au Havre des familles un peu en avance et se prépare à accueillir parents et bénévoles. Ouverte depuis avril 2017, cette Maison des familles, portée par Apprentis d’Auteuil et le Secours catholique, offre un espace confortable aux familles de l’agglomération, notamment isolées et/ou en précarité.

Photo de la maison des familles du Havre, Aurélie Lefrançois échange avec 2 mamans dans la cuisine
Aurélie Lefrançois (pull violet) échange avec des mamans dans la cuisine du Havre des familles.
(c) Besnard/Apprentis d'Auteuil

Gratuite, elle accueille les pères, mères, grands-parents etc. avec ou sans les enfants. Et leur permet d’échanger sur leurs préoccupations de parent : sommeil des enfants, activités partagées, limites à poser, etc.

Le collectif stimule et permet d'oser

Photo de la maison des familles du Havre, Marie-Pierre, bénévole, joue avec Owen, 14 mois
Marie-Pierre Fayol, bénévole, joue avec Owen, 14 mois.
(c) Besnard/Apprentis d'Auteuil

« Nous fonctionnons grâce à des projets menés ensemble, souligne d’emblée la jeune femme, tout en proposant un café aux arrivants. Nos initiatives, même les plus simples, sont coconstruites en équipe. Le collectif stimule et permet d’oser. Penser et agir ensemble, la dynamique à l’œuvre avec les jeunes et les familles à Apprentis d’Auteuil, est un vrai levier de changement. L’objectif, c’est de rendre chacun responsable et de redonner aux familles le pouvoir d’agir sur leur propre vie. »

Dans la pièce principale, une petite dizaine de personnes échange autour d’une table. Près d’elles, quelques enfants jouent tranquillement. Gwendoline, habituée des lieux, venue avec son compagnon et leur petit garçon Owen, explique : « Ici, les propositions d'activité n’arrêtent pas. Un de nos derniers temps forts, ce sont les repas partagés une fois par semaine. On cuisine ensemble le matin et on partage le repas. On apprend en même temps à faire des repas équilibrés pour pas cher, à consommer des légumes, à oublier les boissons sucrées, à s’échanger des recettes. On discute aussi de ce qui nous préoccupe. En ce moment, actualité oblige, ça tourne beaucoup autour des difficultés à boucler nos fins de mois... »

Ensemble, on va plus loin

Djaouida, une autre habituée, précise : « Nous finissons en ce moment de préparer une animation autour de nos jeux d’enfance prévue dans deux semaines avec l’espace culturel du quartier. Les échanges ici m’aident tellement à élever mes trois enfants. J’ai connu les lieux grâce à ma belle-sœur et je viens quasi depuis l’ouverture. Du coup, je suis ambassadrice. Je présente la Maison et j’en parle à l’extérieur. »

Photo de la maison des familles du Havre, Aurélie Lefrançois, codirectrice, anime un atelier avec des parents
En pleine préparation d'activité ! (c) Besnard/Apprentis d'Auteuil
Maison des familles du Havre, sortie sportive dans un gymnase de la ville avec la codirectrice, une maman, un éducateur sportif (hors Auteuil) et Heiva, 18 mois
En sortie sportive dans un gymnase de la ville, autour de Francky Cornelie, éducateur sportif. (c) Besnard/Apprentis d'Auteuil

Début d’après-midi. Devant l’entrée du gymnase Dauphine, situé à dix minutes de là, un petit groupe de mamans patiente. Deux fois par mois, le mardi, elles suivent un temps de remise en forme sportive avec un coach, grâce à un partenariat avec la Ville du Havre. Un souhait exprimé par plusieurs d’entre elles lors du dernier conseil de Maison.

« L’activité fonctionne depuis début septembre, explique Marie-Pierre Fayol, bénévole. Très peu de parents s’octroient le droit de prendre du temps pour eux, leur bien-être et leur santé. En matière de sport, on avait déjà expérimenté des tournois de foot parents-enfants et des marches dans le quartier. Avec cet atelier, on va plus loin. »

Photo de la maison des familles du Havre,  Welcome et sa fille Heiva, 18 mois
Welcome et sa fille Heiva, 18 mois. (c) Besnard/Apprentis d'Auteuil

En totale confiance

Assidue, Welcome, une jeune maman, raconte : « Je viens avec ma fille de 18 mois. Cela fait un bien fou et je sens déjà des effets. Le coach nous met vraiment à l’aise. » Même écho chez Jamie, nouvelle venue : « Je n’aurais jamais osé reprendre une activité physique seule, en plus dans un lieu que je ne connaissais pas. Je suis ravie d’être là ! » Retour au local. Les parents disponibles se retrouvent autour d’une boisson chaude avant d’aller chercher leurs enfants à l’école.

Maison des familles du Havre, sortie sportive dans un gymnase de la ville  avec la codirectrice, 2 mamans, un éducateur sportif (hors Auteuil) et les enfants
Une équipe motivée ! (c) Besnard/Apprentis d'Auteuil

Parmi eux, Kadiatou. Elle raconte : « J’ai déménagé de la région parisienne avec ma famille il y a un an et j’habite le quartier. Je ne connaissais personne. J’ai découvert cet endroit grâce au forum des associations. Ici, on est en totale confiance. On discute de tout. On coud, on cuisine, on parle de nos enfants, on fait des sorties. Bref, on avance et on se soutient. Je ne trouve pas les mots pour dire combien ça m’aide. »

Les derniers parents partis, Aurélie s’apprête à fermer. La journée a été, comme souvent, riche en événements. « Beaucoup de personnes se transforment en venant ici, confie-t-elle. Elles m’éblouissent. C’est un honneur pour moi d’avancer avec elles. »