Quelles vacances pour les jeunes et les familles accompagnés ?

Quelles vacances pour les jeunes et les familles accompagnés ?

Partager ce contenu sur :

Durant l’été, Apprentis d’Auteuil met tout en œuvre pour que les jeunes accueillis en Maison d'enfants et les familles accompagnées puissent vivre de vrais moments de détente. Zoom sur le programme de deux établissements.

 Chaque année, Apprentis d’Auteuil permet aux jeunes placés dans ses établissements et qui ne rentrent pas chez eux l'été -  et aux familles suivies par les équipes - de se détendre et de se ressourcer. Que ce soit en Maison d’enfants à caractère social (MECS) ou en Accueil éducatif de jour (AEJ), les périodes de vacances sont partie intégrante des temps d'accompagnement des professionnels. Une prise en charge particulière.

Une Maison d'enfants en vacances

 

En cette semaine de fin juillet, la Maison d'enfants La Valbourdine, située sur les hauteurs de Toulon, face à la mer, fonctionne au ralenti. Dans l’établissement, habituellement composé d’une trentaine de jeunes âgés de 3 à 18 ans, il n'en reste plus qu'une dizaine. La Maison d’enfants est dédiée depuis 2011 à l’accueil des fratries. Elle offre aux enfants qui y vivent, tous confiés par les services de l’Aide sociale à l’enfance, un espace où grandir le plus sereinement possible, malgré la séparation d’avec leurs parents.

Au moment des vacances, l'équipe de professionnels qui les entoure est là pour organiser de nombreuses occasions de réjouissance, tout en continuant à apprendre aux jeunes à faire des choix. Un suivi éducatif prévenant et bienveillant.
"Ici, les mois de juillet et d'août donnent aux enfants que nous accueillons la possibilité de faire de belles découvertes, souligne Marie Bourcier, chef de service coordinatrice. Quelques uns rentrent dans leur famille, mais pour des durées très courtes, vu leur histoire difficile et complexe. Pour tous, cette période d'été est préparée longtemps à l’avance, en lien avec  les parents et l’Aide sociale à l’enfance. Pour que les jeunes s'épanouissent au mieux, dans la détente et le sourire, et avec moins de contraintes horaires."

Centres aérés, colos, camps ou activités sur place

 

Au menu des vacances tout au long de l'été, des temps dans les centres aérés jouxtant l’établissement. Les enfants sont répartis dans cinq à six centres pour qu'ils puissent créer des liens avec d'autres jeunes ; au moins une ou deux colos pour chacun avec des associations partenaires de la ville ou de la Région ;  un camp à visée pédagogique pour les plus grands, organisé avec les éducateurs de la Maison (cette année en Vendée). La Maison d'enfants  propose également durant la dernière semaine d'août des stages de remise à niveau scolaire pour ceux qui en ont besoin.

Pour les quelques enfants présents cette semaine de juillet, des activités quasi individualisées sont prévues : sorties à la plage, stages Montessori en ville, jeux de société, veillées animées...
Kelly, 13 ans, raconte : "Je viens de rentrer d'une semaine de colo du côté de Grasse. C'était très chouette. Là, je me repose un peu - j'ai mal aux genoux - en attendant de repartir en centre aéré. Ensuite, j'irai quelques jours voir mes parents. C'est calme cette semaine. J'en profite pour re décorer ma chambre ou donner un coup de main aux maîtresses de maison. Le soir, des filles scoutes viennent animer des veillées. On est une dizaine, elles sont adorables."

"Pour beaucoup de jeunes de la Maison, c’est la fin d’une année marquante et chargée, souligne encore Marie Bourcier. Ils ont changé, se sont épanouis. La période d’été est un moment durant lequel ils peuvent se reposer et se faire plaisir ! " Avec un autre rapport à l'adulte : lors des séjours d'été, un lien différent s’installe avec les éducateurs.

En accueil éducatif de jour

 

Accueil éducatif de jour Janusz Korczack, 15e arrondissement de Paris. Un lieu d’accueil ouvert et souple, qui s’adresse  des jeunes ayant besoin d’un soutien éducatif important, en lien étroit avec leurs familles. Et qui permet, pour certains, d'éviter un placement. Ouvert presque toute l’année (il ferme en août), le local se révèle beaucoup plus calme en ce mois de juillet. "Nous en profitons pour mettre en place des moments de plus grande qualité avec ceux qui restent, enfants comme parents", souligne Ulrich Bréheret, directeur des lieux. L'écoute est facilitée, la disponibilité plus grande." 

La veille, un éducateur a ainsi accueilli un enfant en atelier culinaire avec son père, une activité suivie d’un déjeuner, qui s’est poursuivie dans l'après-midi avec la maman, autour d’un atelier jardin partagé proposé par la Ville. Quelques jours plus tard, un autre atelier est prévu au local pour trois papas sans enfants, ainsi qu'une sortie kayak et escalade. Sans oublier un mini séjour à plusieurs familles, en dehors de la vie parisienne. Parents et enfants y apprendront  à mieux se connaitre, tisser d'autres liens et se re-découvrir en confiance.

Toute une palette de propositions pour rêver, prendre du plaisir et s'enrichir !

Durant la période d'été, Apprentis d'Auteuil propose également :

  • des camps de solidarité internationale 
     Depuis 1994, les actions éducatives de solidarité internationale (AESI) donnent l’occasion à des jeunes (en MECS ou scolarisés et  accueillis pendant l'année dans des collèges, lycées ou dispositifs d'insertion variés) de participer à un projet d’utilité sociale, avec d’autres enfants d’un pays partenaire. 
  • des séjours de vacances familles
    Pour les parents et leurs enfants fréquentant des Maisons des Familles. Les éducateurs partent avec plusieurs familles dans un même centre de vacances et restent à proximité pour apporter leur soutien. 
La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.