Vive la rentrée !

Vive la rentrée !

Partager ce contenu sur :

En ce jour de rentrée scolaire, Maxime Michel, directeur de l'école Pier-Giorgio-Frassati au Vésinet (78) et enseignant en CM2, partage son envie de reprendre une année normale dans les enseignements, dans le respect des mesures sanitaires. Avec, à la clé, de grands et beaux projets pour les élèves. Interview.

Comment avez-vous préparé la rentrée ?

Avec un seul leitmotiv : revenir le plus vite possible à la normale dans l’enseignement. Tout en respectant bien sûr les consignes sanitaires à l’arrivée et à la sortie des élèves, en classe, pendant leurs déplacements dans l’école et lors du déjeuner pris en deux groupes distincts à la Maison d’enfants Saint-Charles toute proche. Notre piste d’action prioritaire est de renouer au plus vite le lien avec les familles. Ce jour de rentrée, nous les réunissons à l’air libre.
Tout au long de l’année, nous proposerons aux familles des discussions informelles et des rencontres organisées (comité familles, fêtes de Noël et de fin d’année scolaire, etc.). Des bénévoles d’associations de parents d’élèves d’autres écoles vont inviter les parents à faire partie du comité familles de Pier Giorgio Frassati. Autrement dit, à s’investir dans la vie et les projets de l’école. Ceci pour inciter plus encore les enfants à progresser dans leur projet scolaire.
Notre ferme intention est aussi de reprendre les rencontres avec nos partenaires (psychologues, orthophonistes, éducateurs, etc.) pour qu’ils puissent de nouveau en classe croiser leurs regards sur les élèves et travailler ensemble.

Comment se profile cette année ?

Très bien puisque les 70 élèves âgés de 6 à 12 ans (dont les ¾ viennent de l’extérieur et les autres de la Maison d'enfants Saint-Charles), répondent présent. L’équipe de six enseignants, dont une nouvelle recrue passionnée de cinéma, et de six accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH), est également au complet.
Au cours de la semaine, les élèves vont découvrir les cinq classes à thème de l’école : la classe multisports pour les CP-CE1 et, au choix, pour les autres, les classes foot, cuisine, ferme et, nouveauté, cinéma. Ils vont s’habituer aux matinées consacrées aux enseignements principaux (mathématiques et français), par groupes de niveaux correspondant à différents paliers d’apprentissage et aux après-midis ludiques ou créatifs. Avec, grande nouveauté, pour les enseignants et les enfants, la mise à disposition de tablettes numériques. L’équipe suivra ainsi en temps réel et partagé le quotidien et les difficultés et les réussites de chaque élève. Les enfants trouveront une nouvelle source de motivation, (re)prendront goût à l’effort, voudront en savoir et en faire toujours plus, via notamment des applications qui stimulent la créativité ou l’interaction !
Par ailleurs, une enseignante proposera à une dizaine d’enfants en difficulté dans la relation à l’autre de s’initier à la musique et à l’apprentissage d’un instrument, deux après-midis par semaine avec l’association Orchestre à l’école. L’idée n’est pas de jouer seul dans un coin, mais dans un ensemble et, pourquoi pas, de donner un concert à Noël !

L'école Pier Giorgio Frassati en quelques mots
Tout en respectant les programmes officiels, l’école Pier Giorgio Frassati propose aux garçons et aux filles qui présentent un retard scolaire, des difficultés d’apprentissage, des troubles du langage, de l’attention et/ou du comportement, un manque d’autonomie ou de persévérance, une pédagogie innovante visant à développer les savoir-être et les savoir-faire.

La rentrée à Apprentis d’Auteuil
L’heure de la rentrée a sonné pour les enfants et les adolescents des écoles, collèges, lycées d’enseignement général et technologique, professionnels ou agricoles de la fondation.

Ils sont cette année :
2454 jeunes
dans les écoles de métropole et d’outre-mer
4267 dans les collèges
5268 dans les lycées

À tous, très bonne rentrée !

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.