Vague 2 décrochage

Vague 2 décrochage

Partager ce contenu sur :

Les mois de confinement, les difficultés matérielles, une relation à l'école déjà dégradée et des familles fragilisées auront des conséquences très lourdes sur la rentrée scolaire 2020.

Après la crise sanitaire du Covid-19, la crainte d’une nouvelle vague de décrochage

Alors que le taux de décrochage scolaire résultant du confinement a été estimé à 5% - soit près de 500 000 élèves dans le secondaire - nous craignons une deuxième vague de nouveaux décrocheurs dès ce mois de septembre.

Comment en effet appréhender les conséquences de mois sans voir de salles de classe, de camarades ou d’enseignants pour certains élèves déjà fragiles ou fâchés avec l’école ? Sans compter que 90 000 jeunes décrochent déjà en conditions normales d’enseignement chaque année en France. 

Pour cette nouvelle année scolaire qui commence, Apprentis d’Auteuil se prépare donc à accompagner des jeunes en difficultés encore plus nombreux et à resserrer le lien avec des familles parfois désemparées. Notre objectif est simple : prévenir l’échec et le décrochage scolaire, accélérateurs d’inégalités sociales.

Le décrochage scolaire n’est pas une fatalité, des solutions existent !

Nous croyons que chacun a les capacités de réussir et qu’un jeune descolarisé peut toujours rebondir. Ensemble, nous pouvons agir pour empêcher une deuxième vague de décrochage. 

Les dispositifs Apprentis d'Auteuil pour lutter contre le décrochage scolaire

Mettre en place des alternatives éducatives et scolaires

Apprentis d’Auteuil développe des dispositifs de lutte contre le décrochage scolaire et aide les jeunes à retrouver confiance et goût d’apprendre.

L’initiation aux métiers en alternance est un dispositif proposant aux élèves qui souhaitent s’orienter vers l’apprentissage de profiter d’un parcours personnalisé de remobilisation. Les jeunes en besoin de soutien scolaire, eux, peuvent tout au long de l’année être accueillis dans les ateliers éducatifs de prévention.

Les internats éducatifs et scolaires permettent aux jeunes qui vivent loin de leur établissement ou qui font face à des difficultés scolaires et/ou familiales, de profiter d’un cadre de vie offrant de bonnes conditions d’apprentissage.

En partenariat avec des collèges publics et privés, des jeunes susceptibles de décrocher sont accueillis dans des dispositifs dédiés, les ateliers relais. Ils profitent alors d’une scolarisation temporaire adaptée qui aboutit à la réintégration dans de bonnes conditions dans leur établissement d’origine.

Les points forts de notre accompagnement :

  • Classes à thèmes, groupes de niveaux, activités ludiques et créatives pour redonner goût aux apprentissages
  • Unités mobiles pour éviter les ruptures éducatives dans des collèges: les intervenants apportent un soutien scolaire mais aussi éducatif et psychologique aux jeunes
  • Médiateurs scolaires pour renouer le dialogue entre les familles et le personnel éducatif

Un dispositif de remobilisation pour les jeunes décrocheurs

Comment favoriser le retour en classe de jeunes décrocheurs ? À Paris, la Passerelle de remobilisation scolaire d'Apprentis d'Auteuil travaille aussi bien les apprentissages que le développement de la confiance en soi. Un investissement sur mesure.

Le dispositif DEFI

Depuis quelques années déjà, les établissements Notre-Dame, situés près de Chartres, s’interrogeaient sur la meilleure façon de raccrocher les élèves aux apprentissages. Au cours de leur cursus scolaire, de nombreux jeunes peinaient en effet du fait de leurs difficultés de compréhension, de leur comportement, de leurs blocages. Ou d’un besoin d’y voir plus clair sur leur orientation. Les équipes pédagogique et éducative ont donc décidé de créer le dispositif "Défi" pour Dispositifs éducation, formation, internat.

Un service de prévention des ruptures éducatives

Le Service de prévention des ruptures éducatives et scolaires (SPRES) d'Apprentis d'Auteuil est un service mobile du collège Sainte-Bernadette qui intervient auprès des élèves de quatre collèges de Pau (64). Pour que chaque élève retrouve la curiosité et le goût d’apprendre.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 154 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’Auteuil – fondation protection de l’enfance.