LPA Daniel Brottier - CAPA2 élevage équin : Amandine met un filet à un cheval qui est au pré
LPA Daniel Brottier - CAPA2 élevage équin : Amandine met un filet à un cheval qui est au pré - (c) Besnard

Fondation Chevaux porteurs d'espérance

LPA Daniel Brottier - CAPA2 élevage équin : Amandine met un filet à un cheval qui est au pré
LPA Daniel Brottier - CAPA2 élevage équin : Amandine met un filet à un cheval qui est au pré - (c) Besnard

Au contact de cet animal symbole de liberté et de puissance, les jeunes en difficulté découvrent qu'ils peuvent se faire confiance, apprennent le respect mutuel, le désir d'aider les autres, tout en respectant la liberté d'autrui, symbolisée par celle du cheval.

Fiche d'identité

Fondation Chevaux porteurs d'Espérance
Fondation Chevaux porteurs d'Espérance

Nom : Fondation Chevaux porteurs d'espérance
Mission : permettre à des enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté, y compris en situation de handicap, de vivre une relation particulière avec un équidé, que ce soit un cheval, un poney ou un âne. La fondation finance des projets collectifs ou individuels de rencontre avec cet animal, ainsi que des projets de formation dans les métiers en lien.

Projets pluri-annuels soutenus par la fondation

SPORT

2022

  • « Equi-libre « à l’école Pier Giorgio Frassati – Le projet Equi-Libre est l’occasion pour certains élèves d’avoir un espace « hors les murs » pour trouver des nouveaux points d’appui et vivre de nouvelles modalités d’apprentissage. Grâce à la médiation équine, le lien avec l’animal permet de travailler le non verbal et avec l’enseignant l’élève apprend à verbaliser pour faciliter la communication et le lien social.
     
  • Le cheval au cœur de l’accompagnement thérapeutique par REGAIN- Le centre hospitalier du Rouvray propose à des jeunes adultes hospitalisés une médiation par l’équithérapie. Plusieurs fois par mois les patients se rendent au centre équestre, l’enjeu étant de soigner autrement, de redonner confiance en soi par le cheval.
     
  • Equithérapie et bien-être par les Amis de Jalna : Ce projet est destiné à un public d’enfants atteints d’un handicap psychique et de troubles autistiques et/ou TDAH. L’objectif est de proposer un projet d’équithérapie qui oriente la prise en charge afin de favoriser un travail d’étayage affectif secure et contenant en offrant à l’enfant la possibilité d’accéder à un sentiment de bien-être grâce au développent d’une relation affective avec un poney.
     
  • Impact Jeunes Equit Action : Ce projet s’adresse à des jeunes de 16 à 25 ans des Quartiers Prioritaires de la Ville du territoire du pays d’Arles ayant besoin de travailler sur leur confiance pour booster leur recherche d’emploi et révéler des compétences douces. Il ne s’agit pas pour les jeunes de monter à cheval mais plutôt d’utiliser les capacités du cheval qui de par sa nature même, permet une interaction sans jugement, basée sur une autre forme de communication qu’elle soit verbale, non verbale ou posturale. 
     
  • Equithérapie Parents/enfants à la Maison des Familles de Bordeaux :
    Les familles accueillies à la Maison des Familles vivent en situation de vulnérabilité et de précarité sur le plan économique et social. Elles assument un quotidien d’urgence ne leur permettant pas toujours de pouvoir vivre des moments sereins en famille. L’équipe de la Maison des Familles de Bordeaux souhaite offrir aux parents et enfants un espace de partage, conviviale et soutenant, où renouer avec l’affectivité, l’apaisement et la confiance. L’Equithérapie est un espace d’écoute et de soutien où accompagner la relation parents-enfants, le plaisir partagé, la création de nouveaux souvenirs valorisants et la recherche de ses ressources personnelles et familiales. Le projet d’accompagnement des familles en Equithérapie se fera au moyen d’au moins 10 séances d’une heure trente avec une ou deux familles et ce une semaine sur deux.
     
  • REMO’B par l’Auberge Tilcara : Le dispositif REMOB' permet à des jeunes adultes (16-25 ans), de participer à des séjours innovants d'une semaine, afin de les aider à regagner confiance en eux et d’envisager plus sereinement leur avenir à travers des ateliers d’équitation, de coaching et d’acrobatie. Ils repartent avec de l’énergie, un regard neuf sur eux-mêmes, un projet, une feuille de route, un réseau de pairs. Par ailleurs, les séjours se veulent un outil pour l’égalité des chances et sont donc accessibles à des tarifs solidaires Là où d'autres structures rencontrent des difficultés à accompagner certains jeunes en décrochage (missions locales, conseiller d'orientation, foyers pour jeunes...), le dispositif REMO ‘B propose de prendre le relais le temps d'une semaine et de déclencher ce déclic qui va permettre au jeune d'enfin se lancer.
     
  • Groupe équithérapie au Centre Médico Psycho Pédagogique de Manosque. L’équithérapie au CMPP de Manosque permet d’apporter un soin adapté aux enfants les plus en difficulté dans leur développement psycho-affectif. Cette prise en charge concerne 3 enfants chaque année. L’équithérapie permet aux enfants l’inscription dans une prise en charge avec une temporalité « longue », et couplée à une médiation groupale elle permet à l’enfant d’exposer ses difficultés et à les mettre au travail.  Le cheval permet aux enfants de prendre conscience de leurs corps, de leurs ressentis, de travailler la coordination, la motricité et mes actions sensori-motrices et psychomotrices essentielles.

2016 - 2022

  • "Equicoaching" au Collège de la Nouvelle Chance (région Nord-Ouest) : la mise en place de séances d’équithérapie pour 8 jeunes du collège les aide à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes, à se responsabiliser et à mieux se connaître.
  • Projet « Tous à cheval » aux services éducatifs Louis et Zélie Martin (région Nord-Est) : les services Louis et Zélie Martin sont des alternatives innovantes au placement quand les familles traversent des difficultés et sont fragilisées. Les ateliers équestres en binômes parents/enfants permettent de retisser le lien familial en partageant un temps commun et de valoriser les compétences des enfants qui transmettent leurs savoirs sur les chevaux à leurs parents.
  • Séances d'équithérapie pour un groupe d'enfants de la maison d’enfants La Providence (région Sud-Ouest) : dans le Lot, avec une équithérapeute diplômée, qui va leur permettre de se sentir mieux en prenant conscience de leur valeur.

2018 - 2022

  • Participation à la randonnée régionale Poneys des Pays de Loire pour 8 jeunes du Lycée professionnel agricole Daniel Brottier (région Nord-Ouest) : au Lycée Daniel Brottier, le cheval est un vecteur structurant, permettant aux jeunes de se réconcilier avec leur scolarité, de retrouver confiance en eux par la découverte de l’animal et de l’équitation. Les élèves y ont la possibilité de suivre un CAP Agricole, Elevage équin et valorisation du cheval. Dans ce cadre, l’établissement propose à 8 jeunes de participer à cette randonnée régionale de 5 jours, préparée durant l’année et offrant la possibilité aux jeunes de rencontrer d’autres cavaliers, des professionnels du secteur et de valoriser et mettre à disposition leurs compétences en participant de façon volontaire à l’encadrement de l’événement.
  • Projet "Les Crins de l’Espoir" du Collège Saint-Pie X (région Ile de France) : le collège Saint-Pie X choisit l’équitation comme moyen de répondre aux besoins des élèves, de leur offrir un environnement propice à un apprentissage inductif où ils apprennent en observant, en expérimentant, en manipulant. La réussite de l’activité repose sur les liens et les interactions qui se créent avec l’animal, ce qui nécessite un engagement du jeune, responsable du soin de son cheval. La relation de confiance établie et les compétences acquises durant les séances viendront conforter et compléter le travail réalisé au collège.
     
  • Enseignement facultatif hippologie et équitation au Lycée Saint François de La Cadène (région Sud-Ouest) : mise en place d’une option hippologie (étude du cheval dans sa globalité : métiers du cheval, anatomie et soins) et de cours d’équitation, proposés aux élèves de Bac professionnel ou Bac technologique. Un grand nombre de ces élèves présentent des problèmes de comportement, de communication, (introvertis, extravertis, troubles autistiques) et de niveau scolaire qui se traduisent par un réel manque de confiance en eux. La création de cet enseignement permet de valoriser les compétences du jeune, de susciter un intérêt pour une activité nouvelle, source de cohésion et de leur ouvrir de nouvelles perspectives en termes d’interdisciplinarité au sein de l'établissement.
     
  • Internat Relais Equitation – Collège et Lycée professionnel Saint Joseph (région Sud-Ouest) : Créé en partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), l’internat relais de Blanquefort accueille de façon temporaire des élèves âgés de 13 à 16 ans, leur proposant des projets éducatifs adaptés, alors qu’ils rencontrent d’importantes difficultés sociales et familiales et sont en situation de marginalisation et d’échec scolaire. L’Internat Relais aide le jeune à réinvestir sa scolarité.
    L’activité équitation permet d’aborder différents aspects de la socialisation, par une confrontation à d’autres milieux éducatifs et par l’acceptation des règles sociales. Le jeune prend confiance et doit y maitriser ses émotions et ses réactions.
  • "Ados d’Poneys – Equithérapie en classe Ulis Collège" - Etablissement OGEC Notre-Dame : des séances d’équithérapie et une découverte de la ferme sont proposées à des élèves de classe ULIS (Unité Localisée d’Inclusion Scolaire – classe d’enseignement adapté pour les élèves handicapés) scolarisés au sein de l’établissement Notre Dame. L’objectif est de les aider à retrouver confiance en eux, à développer leurs compétences cognitives, langagières et psycho-sociales.
     
  • Séances d’équithérapie individuelles pour des jeunes de la MECS Charles de Foucauld (région Nord-Ouest) : ce projet annuel est mis en place pour des jeunes placés au sein de la Maison d’Enfants à Caractère Social rencontrant des difficultés particulières sur le collectif. Le fait de pouvoir bénéficier d’actions ponctuelles éducatives autour du cheval permet de leur donner une place, consolider leur estime de soi, et permettre un soin éducatif et psychologique non négligeable pour leur développement et leur épanouissement.

2019 - 2022

  • Equithérapie pour les enfants – Bercail (région Nord-Ouest) : mise en place de séances d’équithérapie pour une vingtaine d’enfants sur l’année afin de travailler les blocages liés aux situations de vie vécues par ces enfants. En parallèle, mise en place d’un partenariat avec un centre équestre pour un projet d’installation de 2 poneys dans les jardins du Bercail. Ce projet a pour objectif de responsabiliser les familles à travers le lien avec les animaux, les familles sont chargées à tour de rôle de s’occuper des poneys (nourriture, soin). Il est également possible d’effectuer des ballades éducatives avec les mères et enfants sous la responsabilité des éducatrices du Bercail. C’est un accompagnement éducatif qui vient en soutien à la parentalité au quotidien.
     
  • Activités de médiation par le cheval pour des adolescents accueillis à l’Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) Les Garrigues : ce projet permet aux jeunes accueillis un travail sur des problématiques relationnelles, psychocorporelles et émotionnelles. Le pansage et le travail en liberté nécessite une observation des besoins et des comportements de l’animal, ils permettre de créer une relation privilégiée avec la monture et de susciter l’empathie. Le travail « monté », nécessite quant à lui une coordination et une adaptation du corps aux mouvements, amenant le jeune à découvrir ses capacités et développer ses compétences physiques. L’activité équestre permet également un travail autour des la gestion des émotions, des peurs, des frustrations, le tout dans un cadre bienveillant et sécurisé. Enfin, la venue régulière au centre équestre permet un travail des compétences sociales en milieu ordinaire.

2020 - 2022

  • Tous à cheval à la Maison des familles d’Amiens (80) : la Maison des familles offre à des familles de travailler leur dynamique familiale et de vivre des expériences enrichissantes avec leur enfants, autour de la médiation animale. 12 enfants et leur parent profitent de séances d’équithérapie afin de renouer et conforter les liens familiaux. Ces ateliers profitent psychologiquement et physiquement aux enfants comme aux parents.
  • Reprendre confiance en soi avec l’équicie au collège Saint-Jean (Saint-Sulpice, 82)) : afin de redonner goût à l’apprentissage aux jeunes, le collège Saint-Jean propose à une vingtaine d’élèves de 11 à 15 ans des ateliers équitation, pour profiter de moments de pause et de détente en contact avec la nature et les chevaux. Ces ateliers sont une occasion pour les jeunes de regagner confiance en eux-mêmes et en leurs compétences.
  • Remobilisation scolaire par l’équithérapie au Lycée Horticole et Paysager Notre-Dame des Jardins (La Loupe, 28) : ce projet propose des séances d’équithérapie hebdomadaires à des élèves en difficultés scolaires importantes, voire en décrochage scolaire. L’objectif est que les jeunes puissent reprendre confiance en eux et en leurs capacités afin de se raccrocher à leur formation plus sereinement.

2016-2020

  • Le cheval, une médiation pour nos jeunes, projet de la maison d’enfants Saint-Joseph (Blanquefort, 33) : financement de séances d’équitation pour une quinzaine de jeunes, pour qu’ils deviennent plus autonomes et plus stables émotionnellement en créant un lien fort avec l’animal et en vivant leur passion du sport ensemble.

2016-2019

  • Séances d'équitation pour une quarantaine d'enfants de l'internat ou de la classe ULIS de l'école Saint-Étienne (Saint-Estèphe, 33) : l’activité leur apprend à avoir confiance en eux, à gagner en autonomie et à respecter les autres et l’animal. Un grand merci au poney club Association Poney Club de Marseille qui les accueille. Ils travaillent ainsi la psychomotricité, la gestion de leurs émotions et leur autonomie tout en développant des valeurs comme le respect de soi et de son environnement afin de renouer avec la réussite.
  • Financement de séances d’équitation et d’équithérapie – projet Niavaran à la maison d'enfants Saint-Jean-Eudes (région Nord-Ouest) : ce projet annuel est mis en place pour 6 à 8 jeunes. Il leur offre l’opportunité de découvrir le cheval et son environnement, de les aider à se dépasser en préparant un concours d’obstacles et de créer une dynamique de groupe tout en s’épanouissant personnellement lors des cours d’équitation qui jalonnent l’année. A l’issue de celle-ci, un mini-camp de cinq jours est programmé et préparé avec eux.

2016-2017

  • Séances d’équitation pour 10 enfants en difficulté scolaire de l'établissement Vitagliano (Marseille, 13) : ces jeunes bénéficient de cours d’équitation leur permettant de découvrir le plaisir d'apprendre par une méthode ludique. Ils travaillent la psychomotricité, la gestion de leurs émotions et leur autonomie tout en développant des valeurs comme le respect de soi et de son environnement.
Fondation Chevaux porteurs d'espérance
Collège Saint-François (c)Besnard - 2022

Projets annuels

SPORT

2021-2022

  • Séances d’équithérapie au sein du Service Universitaire de Psychiatrie de l’Adolescent de l’hôpital d’Argenteuil – association EPIONE : ce projet s’inscrit dans la mise en place d’un groupe thérapeutique, comme médiation privilégiée pour des adolescents en souffrance psychique et relationnelle. Ce groupe s’inscrit dans le processus de soin et la prise en charge individualisée des patients.
  • Séances d’équithérapie – Association Prévention Autisme Recherche : le projet propose des séances d’équithérapie pour des jeunes avec autisme, trouble neurodéveloppemental entraînant un déficit des interactions sociales et de la communication. La médiation équestre permet de favoriser le développement psychomoteur des enfants, de soutenir les interactions sociales et la communication, d’apprendre à mieux gérer les différents flux sensoriels et de soutenir la gestion des émotions.
  • Projet « Equi-libre » - association LEOPARDVITE : ce projet est la mise en place de séances de médiation animale pour les enfants présentant un trouble autistique et leurs familles. Ces séances contribuent au bien-être sensoriel et à l’acquisition de nouvelles compétences pour les enfants autistes. Elles sont aussi un moment de répit pour les familles car elles favorisent la rencontre et les échanges avec des personnes confrontées à des problématiques similaires, et permettent de générer un groupe d’entraide réciproque pour celles qui ne bénéficient pas ou peu de soutien institutionnel.
  • Participation d'adolescents sous main de justice à la route du Poisson 2021 - Association ADAPT EQUIT : financement de la préparation et de la participation à la Route du Poisson (course en attelage) pour 6 adolescents en situation de rupture personnelle et scolaire. Le but est de proposer des séjours alternatifs à une prise en charge en institution de type « classique ». Ce projet permet d’articuler des moments de vie concrets axés sur la socialisation, le respect et la citoyenneté

2018

  • Les Petits Clubs équitation de l’Association Massabielle (région Sud-Est) : l’association Massabielle anime la Maison Sainte Bernadette, située dans les quartiers Nord de Marseille : un lieu d’accueil, de proximité, d’écoute et de formation pour toutes familles d’un quartier marqué par la précarité et où de nombreux jeunes sont en échec scolaire. Elle leur propose de nombreuses activités participant à l’épanouissement et à la construction de chacun d’entre eux. Une activité en lien avec le cheval permet aux enfants de découvrir un univers inconnu et de susciter en eux passion et émerveillement, tout en étant aussi un support éducatif.
     
  • « Le cheval : une aide à la reprise de la scolarité » - Association Adapt Equit : le projet vise à remobiliser 58 jeunes adolescents sous-main de justice et/ou relevant des services de la protection de l’enfance, accueillis dans le centre d’accueil de jour du centre équestre. Présentant des troubles importants et confrontés à de lourdes problématiques abandonniques, ces jeunes peuvent renouer avec la scolarité grâce à une pédagogie différente axée autour du cheval et envisager leur projet professionnel. Le projet est proposé également à des adolescents placés dans des établissements de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de la région ou en détention.

2017

  • Equitation à la Maison d’Enfance à Caractère Social Saint Jacques (Nord-Est) : les séances permettent à 3 enfants de la MECS Saint Jacques de retisser du lien social par le contact des chevaux. Un grand merci aux équithérapeutes et psychologues qui les accompagnent.
     
  • Financement de séances d’équitation – Maison d’Enfance à Caractère Social Claire d’Assise (région Île-de-France) : séances d’équitation pour plusieurs jeunes déscolarisés ou en risque de déscolarisation, vivant à la MECS Claire d'Assise, au sein du poney club de la Rosière. Ces séances ont pour but de leur redonner confiance en eux et ainsi de retrouver le goût d'apprendre.
     
  • Cours d’équitation pour des jeunes de l’Accueil de Jour Educatif et Psychologique - Maison d’Enfance à Caractère Social Claire d’Assise Martin Luther King (région Île-de-France) : financement de cours d'équitation dispensés par le centre équestre UCPA de la Courneuve (93) à 5 jeunes adolescents accueillis en Accueil de Jour Educatif et Psychologique par la MECS Martin Luther King, pour leur permettre de se resocialiser et de retrouver le goût de l'apprentissage dans un environnement exceptionnel et grâce à la médiation du cheval.
     
  • Equitation et équithérapie pour les jeunes de la Maison d’Enfance à Caractère Social Sant Jordi (région Sud-Ouest) : 5 enfants de la MECS Sant Jordi prennent des cours d'équitation et 3 enfants suivent des séances d'équithérapie, au centre équestre du Val Marie qui les accueille, encadrés par des professionnels qui vont chercher à leur faire se sentir mieux, pour qu'ils puissent ensuite s'ouvrir à l'autre.
Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous

Magali Dumas, responsable des fondations abritées