Fondation Chevaux porteurs d'espérance

Fondation Chevaux porteurs d'espérance

Partager ce contenu sur :

Au contact de cet animal symbole de liberté et de puissance, les jeunes en difficulté découvrent qu'ils peuvent se faire confiance, apprennent le respect mutuel, le désir d'aider les autres, tout en respectant la liberté d'autrui, symbolisée par celle du cheval.

Fiche d'identité

Nom : Fondation Chevaux porteurs d'espérance
Mission : Permettre à des enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté , y compris en situation de handicap, de vivre une relation particulière avec un équidé, que ce soit un cheval, un poney ou un âne, en finançant des projets collectifs ou individuels de rencontre avec cet animal, et notamment des projets de formation dans les métiers du cheval.

Les projets soutenus par la fondation

SPORT

2016 - 2017

Région Sud-Ouest

  • Financement de séances d'équitation pour une quarantaine d'enfants de l'internat ou de la classe ULIS de l'école Saint-Étienne, pour leur apprendre à avoir confiance en eux, à gagner en autonomie et à respecter les autres et l’animal.

  • Séances d'équithérapie pour un groupe d'enfants de la maison d’enfants La Providence, dans le Lot, avec une équithérapeute diplômée, qui va leur permettre de se sentir mieux en prenant conscience de leur valeur.

SPORT

En 2017

Région Nord-Ouest 

  • Financement de séances d’équitation pour 30 élèves du Collège Nouvelle Chance afin de les remobiliser scolairement. Le contact avec l’animal ainsi que le travail sur la parole et le partage émotionnel ont pour but de leur apporter stabilité et confiance en soi pour qu’ils appréhendent le milieu scolaire plus sereinement. 
  • Financement de séances d’équithérapie pour 8 élèves du Collège de la Nouvelle Chance afin de les aider à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes, de se responsabiliser et de mieux se connaître.
  • Alsace : financement d'un atelier organisé par les services éducatifs Louis et Zelie Martin (Colmar) permettant à 12 enfants de transmettre leur savoir sur les chevaux dont ils s'occupent à leurs parents, contribuant ainsi à retisser le lien familial entre eux.
  • Nord : financement de séances d'équitation pour 3 adolescents et de séances d'équithérapie pour 3 enfants accueillis au sein de la MECS Saint Jacques, pour leur permettre de retisser du lien social par le contact des chevaux. Un grand merci aux équithérapeutes et psychologues qui les accompagnent.
  • Île-de-France :
    - financement de séances d'équitation pour plusieurs jeunes déscolarisés ou en risque de déscolarisation, vivant à la MECS Claire d'Assise (77), au sein du poney club de la Rosière. Ces séances ont pour but de leur redonner confiance en eux et ainsi de retrouver le goût d'apprendre.
    - Financement de cours d'équitation dispensés par le centre équestre UCPA de la Courneuve (93) à 5 jeunes adolescents accueillis en Accueil de Jour Educatif et Psychologique par la MECS Martin Luther King, pour leur permettre de se resocialiser et de retrouver le goût de l'apprentissage dans un environnement exceptionnel et grâce à la médiation du cheval.
  • Languedoc : 5 enfants de la MECS Sant Jordi prennent des cours d'équitation et 3 enfants suivent des séances d'équithérapie, au centre équestre du Val Marie qui les accueille, encadrés par des professionnels qui vont chercher à leur faire se sentir mieux, pour qu'ils puissent ensuite s'ouvrir à l'autre.
  • Région Midi-Pyrénées :  un groupe d'enfants de la MECS La Providence, dans le Lot suivent des séances d'équithérapie avec une équithérapeute diplômée, qui vont leur permettre de se sentir mieux en prenant conscience de leur valeur.
  • Région PACA : 8 enfants en difficulté scolaire, scolarisés en internat à l'établissement scolaire Vitagliano de Marseille, apprennent à monter à cheval, leur faisant ainsi découvrir le plaisir d'apprendre, par une méthode ludique. Un grand merci au poney club Association Poney Club de Marseille qui les accueille. Des photos de leurs progrès seront publiées au cours de l'année.
La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.