Comment soutenir autrement l'association pour l'enfance Apprentis d'Auteuil ?

Partager ce contenu sur :

Il est possible d’aider autrement la fondation Apprentis d’Auteuil. Placements Solidaires, plateformes de commerce collaboratif etc. Découvrez les méthodes alternatives pour nous soutenir.

Le don est le moyen le plus connu et commun pour soutenir une cause qui nous tient à cœur. Cependant, d’autres méthodes existent pour aider l’association pour l’enfance Apprentis d’Auteuil à accompagner au quotidien les enfants et les jeunes en difficulté.

Apprentis d’Auteuil est partenaire de nombreuses actions afin de récolter des fonds autrement – toujours dans l’optique de lutter contre le décrochage scolaire et venir en aide aux jeunes en  difficulté. Découvrez les autres soutiens pour Apprentis d’Auteuil

Solidaire Achat et Cestbonesprit.fr – Un engagement supplémentaire pour lutter contre le décrochage scolaire

En créant un compte sur SolidaireAchat.fr, vous pouvez bénéficier de remises chez plus de 700 enseignes. A la suite de chaque achat, vous recevez jusqu’à 20% du montant, qui peut être cumulé sur votre compte SolidaireAchat. Cette somme peut être transférée sur votre compte bancaire ou si vous le souhaitez, vous pouvez reverser tout ou une partie à l’association pour l’enfance Apprentis d’Auteuil.

Au même titre qu’un don direct, vous bénéficiez d’une défiscalisation des dons et recevrez un reçu fiscal de la part de l’association protection de l’enfance Apprentis d’Auteuil.

Le site Cestbonesprit.fr est quant à lui une plateforme de commerce collaboratif entre particulier où il est possible de vendre ce dont vous n’avez plus besoin et de reverser tout ou une partie des recettes de votre vente à l’association pour l’enfance Apprentis d’Auteuil

Avec les placements solidaires, partagez les intérêts de votre épargne avec l’association protection de l’enfance. La Société Générale propose le placement solidaire : il s’agit de la possibilité de reverser tout ou une partie des intérêts générés par vos livrets d’épargne pour lutter contre le décrochage scolaire avec Apprentis d’Auteuil. Ajouté à cela, la Société Générale (et la BFM pour le livret BFM Avenir) s’engage à verser directement 10% supplémentaire du montant de votre don.

Vous pourrez même bénéficier d’une réduction d’impôt à la hauteur de 75% de la somme versée ! Il s’agit donc d’un excellent mode de soutien – qui vous permet de donner un sens à votre épargne.

D’autres méthodes alternatives existent (boutiques solidaires, soutiens de projets artistiques de l’association pour l’enfance etc.) – vous pouvez les découvrir en consultant notre site !

Apprentis d’Auteuil est une association pour l’enfance engagée pour lutter contre le décrochage scolaire et aider chaque jeune à se construire un avenir serein. Si vous souhaitez vous engager et soutenir l’association pour l’enfance Apprentis d’Auteuil – n’hésitez pas à faire un don.

http://www.apprentis-auteuil.org/nous-soutenir/autres-soutiens.html

http://www.apprentis-auteuil.org/nous-soutenir/donner-pour-les-jeunes-en-difficulte.html

http://www.apprentis-auteuil.org/accueil.html

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.