"Pour un monde meilleur", un spectacle musical entre trois continents

"Pour un monde meilleur", un spectacle musical entre trois continents

Partager ce contenu sur :

Venus de métropole, de Martinique et du Sénégal, des jeunes des chorales Bâtisseurs d’Espérance, L’Espérance et Cardinal Hyacinthe Thiandoum ont écrit, monté et donné ensemble « Pour un monde meilleur », un spectacle musical sur l’esclavage, qui invite au dépassement des peurs et des préjugés. Ce beau challenge a été relevé au Mans, à La Loupe et à Nantes, à la joie des nombreux spectateurs venus les applaudir.

C'est un beau challenge qu'ont relevé les jeunes des chorales Bâtisseurs d'espérance (Apprentis d'Auteuil Nord-Ouest), L'Espérance (L'Espérance Patronage Saint-Louis) et Cardinal Hyacinthe Thiandoum (Sénégal). Trois chorales, trois continents, et un projet débuté l'année dernière au Sénégal, avec un premier spectacle monté par les jeunes. Cette année, l'objectif était d'imaginer, d'écrire et de monter un spectacle inédit sur le thème du dépassement des peurs et des préjugés. En trame de fond, l'histoire de l'esclavage. "Pour un monde meilleur" était né.

Toute une équipe a accompagné les jeunes dans l'aventure, pour un résultat au-delà des espérances, avec des concerts donnés à La Loupe (28), au Mans (72) et à Nantes (44) (voir diaporama). Noémie, 14 ans, accueillie par le dispositif La Chrysalide de la Maison d'enfants Daniel Brottier, résume :  "On veut montrer qu'on est tous égaux et qu'on veut un monde meilleur. Il y a eu beaucoup d'ambiance durant les concerts. Nous, on était à fond !" Steven, 16 ans, en CAP cuisine, complète : "Le but était de réunir les trois continents impactés par l'esclavage et le commerce triangulaire : l'Europe, l'Afrique et l'Amérique. Le bateau, c'est le fil rouge de l'histoire."

Troisième volet de l'aventure l'année prochaine en Martinique pour un nouveau spectacle.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.