"La Maison des familles de Bordeaux est notre deuxième maison" Témoignage d'une Maman

"La Maison des familles de Bordeaux est notre deuxième maison" Témoignage d'une Maman

Partager ce contenu sur :

Tous les jeudis, la Maison des familles de Bordeaux organise un temps convivial autour d’un repas. L’occasion pour les familles de se retrouver dans cette nouvelle structure ouverte au mois de juin 2016, qui offre aux parents un espace de dialogue et de partage autour des questions d’éducation. Témoignages de parents.

Vaskehat et ses filles Nané et Astrik


« Cela fait 11 mois que je suis à Bordeaux avec mes deux enfants, Nané, 6 ans et Astrik, 2 ans. Nous sommes originaires d’Erevan en Arménie. J’ai dû partir avec mes enfants car nous avions de très gros problèmes là-bas. Aujourd’hui ça va mieux, mais les premiers mois ont été très difficiles, car je ne connaissais pas la ville et je ne parlais pas français. C’est à la Maison des familles que j’ai trouvé de l’aide. Les enfants sont toujours très contents d’y aller ! Nous y avons passé les fêtes de Noël. C’est un point de repère pour nous, dans notre vie qui a tellement changé en quelques mois. Nané est en CP et parle déjà le français mieux que moi ! »

Besim, Laureta et leur fils, Albjon

« Nous avons dû quitter l’Albanie du jour au lendemain car nos vies étaient en danger. La Maison des familles est comme notre deuxième maison. Les gens sont très gentils, nous avons été très bien accueillis. Nous pouvons rencontrer d’autres familles et notre fils, Albjon peut jouer avec d’autres enfants. Depuis peu, il va à l’école. C’est très important pour nous qu’il puisse apprendre le français. L’école, c’est la vie ! La Maison des familles est en lien avec l'école et la maîtresse d'Albjon. Grâce à son intermédiaire, nous avons compris l'importance de dire "Au revoir" et surtout "On revient" à notre petit garçon quand on le laisse le matin à l'école. Depuis, nous échangeons beaucoup mieux avec la maîtresse. Il faut maintenant que l’on apprenne à reconstruire notre vie ici. »

L'impact social des Maisons des familles

Confiée par Apprentis d’Auteuil au cabinet ASDO, l’étude sur l’impact social des Maisons des familles (MDF) vient de rendre ses premières conclusions, très encourageantes. L’étude porte sur leurs modalités de fonctionnement, sur leur impact auprès des familles, des professionnels et des bénévoles, et sur leur spécificité par rapport aux dispositifs existants. Il apparaît que les MEF sont de vrais lieux de convivialité qui permettent de rompre l’isolement des familles vulnérables, qu’elles fabriquent du lien social et promeuvent une éducation fondée sur la parole et sur l’échange. Les MEF développent les compétences éducatives et parentales et permettent de « casser » la distance entre professionnels et usagers. Enfin, elles développent le pouvoir d’agir et contribuent à transformer en profondeur la vie des personnes qui les fréquentent.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.