Fondation la Balustrade

Fondation la Balustrade

Partager ce contenu sur :

La Fondation La Balustrade souhaite prévenir les difficultés des jeunes et des familles fragilisés. Elle s’attache spécifiquement à la lutte contre le décrochage scolaire et contre l’isolement social des familles. S’appuyant sur le socle de l’éducation et de la formation, la Fondation cherche des solutions sur mesure qui aideront le jeune ou la famille en difficulté à remonter la pente pour que l’apprentissage de la vie professionnelle et parentale soit vecteur de liberté et non un saut dans le vide

Identité

Nom : Fondation La Balustrade
Mission : soutenir des projets de prévention et de protection pour des jeunes et des familles fragilisés

Les projets soutenus par la Fondation

La Fondation soutient depuis 2017 des initiatives variées. Présentation des projets les plus récents 

En 2017

Enfants des rues

  • Donner une chance aux jeunes kinois de créer leur micro entreprise : 82 jeunes âgés de 17 à 25 ans, en situation de rue à Kinshasa (RDC), bénéficient d’un programme d’insertion professionnelle basé sur un dispositif innovant d’accompagnement à l’entreprenariat. Alliant théorie et pratique, ce projet repose sur une pédagogie adaptée au niveau des jeunes kinois et à la spécificité du contexte local économique et réglementaire.

  • Promotion, respect et protection des droits des enfants en situation de rue au Mali : le projet vise à prévenir et à réduire le phénomène des enfants en situation de rue à Ségou au Mali, par leur prise en charge et leur réinsertion économique. Il s’agit concrètement de recueillir ces enfants, de les scolariser, de les alphabétiser, de les former, d’instaurer une médiation avec les familles mais aussi de leur proposer des activités socialisantes.
  • Améliorer la prise en charge des enfants vulnérables à Madagascar : l’objectif est de freiner le phénomène des enfants en situation de rue à Madagascar en favorisant leur prise en charge et leur accompagnement vers une insertion sociale et/ou économique. Il s’agit d’accueillir ces jeunes au sein du centre Hardi, de les scolariser, les accompagner vers l’emploi en leur offrant des formations digitales et professionnelles et de leur offrir des activités socio-éducatives.  

Solidarité /Citoyenneté

  • Une chaine de solidarité pour PK24 avec les maisons d’enfants Saint-Esprit et Sacré-Cœur (région Ile-de-France) : les jeunes d’Apprentis d’Auteuil réalisent un projet de solidarité internationale, au bénéfice d’enfants des rues de Douala pris en charge par la chaîne des foyers Saint-Nicodème. Ils participent à la réfection et à l’embellissement du lieu de vie principal dédié à la stabilisation des jeunes de rues ainsi qu’à l’entretien et l’exploitation d’un site d’apprentissage des métiers de l’agriculture par des techniques agro-écologiques. 

Éducation et scolarité

  • Accompagnement DYS au collège Saint-Paul (région sud-Est) : 
    En agissant de manière régulière et méthodique sur les difficultés d’apprentissage et comportementales, ce projet permet d’aider des jeunes de 11 à 16 ans, ayant des troubles de type "DYS" (dyslexie, dysgraphie, dyscalculie, dyspraxie…), afin qu’ils retrouvent  confiance en eux, motivation et qu’ils renouent avec la réussite. Cet accompagnement se fait au sein du collège Saint-Paul qui met en œuvre une pédagogie ludique et  adaptée, basée sur 5 principes : apprendre, mettre dans sa tête, retenir, comprendre et intégrer.  
  • Projet « lutter contre le décrochage scolaire grâce à l’accompagnement éducatif et scolaire renforcé » avec le lycée horticole et paysager Saint-Antoine (région Ile-de-France) : destiné à des jeunes de 16 à 21 ans, l’internat éducatif et scolaire du lycée Saint-Antoine offre aux jeunes en difficulté un accompagnement scolaire ainsi qu’un encadrement éducatif renforcé. Objectif : les remobiliser dans leurs apprentissages, tout en leur permettant d’appréhender sereinement leur future vie sociale et professionnelle. Chaque jeune bénéficie d’un programme adapté et personnalisé établi avec un éducateur afin de suivre ses évolutions et ses besoins.   

Accompagnement des parents

  • Solidarité et soutien à la parentalité avec l’ouverture de la Maison des familles de Toulouse (région Sud-Ouest) : lieu de vie, de mixité et de partage entre familles, professionnels et bénévoles, cette structure permet aux parents de reprendre confiance en leurs capacités éducatives par un accompagnement, des conseils ainsi qu’une écoute bienveillante de la part de l’équipe en place. Cet établissement est une vraie bulle pour les parents qui peuvent développer une vie sociale, apprendre la langue, mais aussi y déposer sereinement leur enfant pour réaliser leurs démarches administratives, professionnelles et personnelles. 

Formation et insertion

  • LE LAB « lanceur à business » à Nantes (région Nord-Ouest) : ce dispositif permet l’accélération des projets de jeunes entrepreneurs rencontrant des freins sociaux et/ou financiers. Le LAB propose un programme inclusif d’accompagnement à la création et un support de remobilisation professionnelle qui allie théorie et pratique. Concrètement, il s’agit de former des jeunes sur 36 mois : ils bénéficient d’une formation intensive de 70 h, puis ils testent leur activité sur 4 à 5 mois et enfin, ils disposent de 18 mois pour développer leur activité. Le fait d’être accompagnés sur la durée leur permet de réellement sécuriser et pérenniser leur projet professionnel. 
La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.