Se remobiliser vers l’emploi pas à pas

Se remobiliser vers l’emploi pas à pas

Partager ce contenu sur :

Depuis près d’un an, le dispositif Pas à pas permet à des jeunes de 16 à 30 ans sans diplôme ni qualification de s'inscrire dans un parcours vers l'emploi. Un rêve rendu possible grâce au soutien de la Fondation d’entreprise FDJ®. Reportage à Cholet.

« Après avoir démarré un bac pro accueil relations clients et usagers, puis bifurqué vers un CAP métiers de la mode, également abandonné, mon conseiller à la mission locale m’a parlé de Pas à pas, confie Maïwenn, 18 ans. Ici, je me remobilise et je prends confiance en moi. Cela me redonne envie de rêver et de me projeter dans de nouveaux choix de formation, notamment artistiques. » En cette fin d’octobre 2018, la jeune fille, issue de la deuxième promotion du dispositif Pas à pas de Cholet (49), résume l’esprit de la démarche mise en place pour des décrocheurs. L’objectif : faire renaître leur envie d’entreprendre, leur confiance en eux, et leur permettre de repartir sur un nouveau projet.
Le dispositif est financé par la Fondation d’entreprise FDJ® qui « souhaite jouer un rôle actif pour l’égalité des chances, précise Isabelle Delaplace, sa déléguée générale. Il repose sur des méthodes professionnelles et des enseignements tournés vers l’emploi. Afin de lutter contre la fracture numérique et susciter l’intérêt des jeunes décrocheurs pour la formation, il mobilise le jeu sous différentes formes. “Pas à pas” bénéficie aussi du soutien du Fonds social européen, et à Cholet, de celui de l’entreprise Eram, de Rénoval Véranda et de l'agence MMA Fougeray Associés.


Chaque session de six mois est suivie par une douzaine de jeunes avec une alternance entre le centre de formation (14 semaines) et des stages en entreprise (six semaines). « La finalité de Pas à pas, construit par une équipe d’Apprentis d’Auteuil, est d'augmenter l'employabilité des jeunes, souligne Annie Gaborieau, la coordinatrice, en prenant en compte toutes les dimensions de leur personne. D’où l’indispensable accompagnement social. » « Avec ces jeunes âgés de 16 et 18 ans en majorité, nous avançons en cinq phases, confirme Carole Philbert, une des deux formatrices. Remobilisation, découverte de l'entreprise, des métiers qui recrutent et de la posture professionnelle, exploration et validation d'un projet professionnel, préparation à l'accès à un emploi ou une formation, et pour finir, accompagnement postformation. » Ce suivi individuel proposé un mois après est un des points forts du dispositif. Déjà, l’équipe constate des retours très positifs. 

L’engagement de la Fondation d’entreprise FDJ®

Dans le cadre de son engagement pour l’égalité des chances, la Fondation d’entreprise FDJ® soutient le déploiement du dispositif Pas à pas, à Paris, Toulouse, La Roche-sur-Yon, Cholet, Marseille et Châteaubriand. Partenaire d’Apprentis d’Auteuil depuis 2004, elle a précédemment financé des équipements sportifs pour la section foot du lycée professionnel Saint-Jean (Sannois, 95).

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.