Apprentis d’Auteuil s’ouvre à de nouveaux  modes de financement

Apprentis d’Auteuil s’ouvre à de nouveaux modes de financement

Partager ce contenu sur :

A côté de ses outils traditionnels de collecte de fonds, Apprentis d’Auteuil s’intéresse à de nouvelles manières de financer ses actions. Des projets innovants qui amènent les plus jeunes à la démarche du don. Explications d’Albane Delcampe, chargée de projet "marketing digital" à la fondation.

Les financements innovants, c'est quoi ?

Ce sont des nouvelles formes de dons. On classe les financements innovants en deux catégories principales, les "outils numériques au service de la solidarité" qui proposent le soutien de projets précis sur un mode participatif par des dons ou en collectant soi-même via sa propre page de collecte. Et la "générosité embarquée", ce concept importé des pays anglo-saxons, qui fonctionne sur le principe du micro-don effectué à l'occasion de transactions de la vie de tous les jours : achats par carte bancaire, en monétaire, etc. Des versements souvent minimes mais réguliers, qui concernent des domaines très spécifiques prisés par une population plus jeune.

Pourquoi la fondation s'y intéresse ?

Une part significative des ressources d’Apprentis d’Auteuil provient de la générosité du public. Pour mener ses actions, la fondation dispose d'un budget de 345 millions d'euros par an (chiffres 2017) dont 44 % proviennent de fonds privés, issus principalement de la générosité du public. Le reste correspond à des financements publics (collectivités territoriales, État, Europe).
Si par le passé, des générations de bienfaiteurs ont permis aux jeunes accueillis chez nous de trouver leur place dans la société grâce au mailing mis en place à partir des années 70, aujourd'hui, en plus de cette forme de don traditionnelle, d’autres modes de soutien financier montent en puissance : le mécénat, la possibilité de créer sa fondation sous égide, etc. Les financements innovants s’inscrivent dans ce contexte d’appel aux dons "élargi".

Quelques exemples ?

Le crowdfunding ou financement participatif, forme de don "désintéressé" lié à un projet souvent associatif, marche bien. La formule permet au donateur de déduire 66% du montant de son don de son impôt sur le revenu. Près de quatre millions de Français ont déjà participé à ce genre d'opérations. Jusqu’ici, plus de 50 000 euros ont été collectés par Apprentis d’Auteuil par ce biais, via, entre autres, la plateforme de financement Ulule. Il y a avec ce mode de collecte un vrai potentiel de développement au sein de nos établissements, qui mobilise de plus en plus de donateurs jeunes ! Résultat ? Nous avons décidé de lancer prochainement  notre propre plateforme de financement participatif.

La Société Générale vient de lancer pour leurs clients des cartes bancaires solidaires Apprentis d'Auteuil pour 12 € par an. Le groupe bancaire verse à la fondation 5 centimes d’euros pour chaque paiement effectué avec cette carte.

Je pourrais aussi vous parler de l’arrondi sur TPE (terminal de paiement), ou don sur terminal bancaire, une solution de don qui consiste à proposer un arrondi à l’euro supérieur via n'importe quelle carte bleue. Le procédé est désormais utilisable dans notre boutique solidaire Auteuil bonnes affaires. Ou encore des dons par sms pour Apprentis d'Auteuil, simples, rapides et non surtaxés, accessibles dans l’immédiat aux clients d'Orange, SFR et de Bouygues Télécom (envoyez DON8 ou DON15 par SMS au 92 150).

Enfin, les pages personnelles de collecte, dont l’idée est d’inciter ses proches au don en ligne à l’occasion d’un mariage, d’une fête ou d’un défi sportif par exemple en créant une page de collecte sur le site de l'association qu'on souhaite aider, comme la nôtre. Nos pages personnelles commencent à avoir des retombées : elles ont déjà généré plus de 20 000 euros.

Quel est l'intérêt pour les donateurs ?  

C'est de trouver le ou les modes de dons qui leur conviennent quel que soit leur mode de vie. C'est pourquoi nous nous devons de rester en phase avec les évolutions sociétales, et notamment les nouveaux rapports au don qui émergent chez les plus jeunes, en lien avec l’économie sociale et solidaire. Les 25-35 ans par exemple sont à la recherche de projets porteurs de sens et veulent se sentir associés étroitement à la cause dont ils sont proches. A nous de nous adapter à leurs habitudes de vie et à leurs attentes. 

GAMERS FOR HOPE 

Le 30 novembre prochain, Apprentis d'Auteuil organise pour la deuxième fois un événement de jeu vidéo en ligne baptisé "Gamers for hope". La compétition s'adresse aux joueurs qui diffusent en direct leurs parties à leur communauté.
Des amateurs et quelques grands noms du jeu vidéo en ligne vont s’affronter douze heures durant, tout en invitant leurs spectateurs à faire un don à la fondation.
Le 25 février dernier, lors de la première session, les contributions d'une centaine de donateurs ont permis de récolter 3 000 € .

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.