Apprendre à vendre grâce au programme Skola vente

Apprendre à vendre grâce au programme Skola vente

Partager ce contenu sur :

Pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, Apprentis d’Auteuil crée des dispositifs de formation coconstruits avec des entreprises. Parmi eux, Skola vente, d'abord déployé à Marseille. Reportage.

14 juin 2018, 10 heures, aux Terrasses du Port, à Marseille. En cet avant-dernier jour de leur formation, une douzaine de jeunes âgés de 18 à 26 ans écoutent les conseils d’une formatrice salariée dans une couveuse de l’économie sociale et solidaire, un atelier fait pour leur donner les bases de l’entrepreneuriat. Après le déjeuner, chacun passera un examen oral devant un jury composé notamment d’un professeur de techniques de vente, qui les évaluera sur leurs aptitudes. Une mise à l’épreuve devant un (faux) client avant de recevoir, ils l'espèrent, l'attestation validant l'acquisition de leurs compétences et de leur savoir-être au regard des employeurs potentiels.

Vendeur-conseiller en boutique


Tous les stagiaires de cette troisième promotion marseillaise de Skola-vente terminent une formation accélérée de 400 heures sur deux mois au métier de vendeur-conseiller en boutique. Recrutés sur des critères de motivation et de goût, ils ont alterné, pendant huit semaines, cours théoriques dans l’arrière-boutique (maîtrise des différentes étapes d'un entretien de vente, gestion de la caisse et d'un magasin, maîtrise des calculs commerciaux, merchandising, cours de textile, logiciel de caisse, conversations en anglais, relation client et gestion des clients difficiles…). 

Et vente dans le magasin-école du centre commercial, une boutique éphémère de 150 m2 mise à disposition par la direction des Terrasses du port (accueil, réassort, gestion des stocks, connaissance des produits…). Ils ont également pu bénéficier d'un shooting photo réalisé par un photographe professionnel. Une dizaine d'intervenants du Groupe école pratique de la Chambre de commerce et d'industrie ont été mobilisés autour d’eux, et des marques comme Kaporal.

Un programme coconstruit avec les entreprises


Aujourd’hui, en matière d’apprentissage et d’insertion, Apprentis d’Auteuil disposait jusqu'ici essentiellement  de centres de formation professionnelle débouchant sur des métiers traditionnels. La fondation propose désormais également des "dispositifs de formation coconstruits avec les entreprises", également baptisés programme Skola (dont Skola vente), programmes plus courts et en prise directe avec l'emploi qui croisent le besoin du jeune et celui de l’entreprise.
"Pour les entreprises, c’est à la fois une façon d’élargir leur mode de recrutement en voyant les jeunes évoluer in situ, et de bénéficier d’un vivier de compétences sur des métiers qui ont du mal à recruter", souligne Marie Meganck, en charge du déploiement de ces nouvelles formations à Apprentis d’Auteuil.

Un accompagnement professionnel


Le programme Skola vente s’inscrit dans ce dispositif. Pour Samir Tighilt, responsable de Skola vente Marseille, l’insertion est bien un des maîtres-mots de la formation qui s’achève aux Terrasses du Port. "Nous souhaitions dépasser les critères de recrutement traditionnels basés sur le diplôme, l’âge ou l’origine culturelle des jeunes, souligne t-il, pour privilégier l’évaluation in situ des compétences. Avec un suivi individualisé très serré, compte tenu de leurs histoires, et mené par une conseillère orientation et formation avec l’appui de bénévoles. Tous les jeunes de la promotion devraient rapidement  trouver un emploi dans les boutiques de la galerie ou alentour."

Jesula et Abdenour, deux stagiaires motivés


12 heures 30, retour aux jeunes en formation. Jesula rayonne. La jeune marseillaise de 25 ans, maman d’une petite fille, a été retenue parmi les 200  candidats-postulants. Issue des quartiers prioritaires de la Ville comme ses camarades, elle a tenté sa chance et a su montrer sa motivation après s’être entrainée avec un coach bénévole.  "La vente, c’est vraiment mon truc, souligne-t-elle, mais jamais je n’aurais pensé à postuler ici ! Mes référents à la résidence sociale Elisabeth Renaud dans laquelle j’habite depuis trois ans, ont été d’un secours précieux, et c’est en partie grâce à eux que j’ai été retenue !"
Au fil du temps, la jeune femme a également pris conscience qu’elle avait des atouts pour réussir dans un métier dans lequel les qualités personnelles comptent. "Maintenant, nous en sommes à la phase recherche d’emploi, souligne-t-elle. Il faut foncer et ne pas hésiter à nous présenter plutôt que d’envoyer des CV. Nos formateurs ne nous lâchent pas !"

Impressions similaires chez Abdenour, 21 ans. "Un CDD que je venais d’achever dans le prêt-à-porter masculin dans le centre commercial m’avait donné le déclic pour ce métier dans lequel je commençais à m’épanouir, raconte-t-il. J’ai découvert une pub pour ce stage au moment même où je décrochais une offre de formation plus longue dans la fibre. Il fallait choisir ! Je n’ai pas regretté. La vente me plait. J’espère pouvoir assez vite ouvrir ma propre boutique. Il faut croire en ses rêves !"

Le dispositif Skola vente répond à de réels besoins, la fondation en est persuadée. Résultat ? Il a d'abord fait des émules dans le nord, avec une première session de vendeurs diplômés au printemps à Beauvais. Sans compter des ouvertures prévues à Lille, Cagnes-sur-Mer et Saint-Quentin-en-Yvelines à partir de la prochaine rentrée. Un beau succès !

Les programmes SKOLA d’Apprentis d’Auteuil

Aujourd’hui, Apprentis d'Auteuil déploie des formations qualifiantes co-construites avec des entreprises pour des jeunes éloignés de l'emploi dans sept secteurs d’activité : la maintenance, la logistique, la restauration/hôtellerie, la fibre optique, l’aéronautique, l'industrie et la vente.

Ces programmes, c’est aussi une méthode, avec la formation et le recrutement en conditions réelles dans des lieux d’exception, l’implication des futurs employeurs tout au long du programme et surtout un accompagnement personnalisé renforcé des candidats : chaque jeune dispose en effet tout au long de sa formation d'un conseiller qui l'accompagne quotidiennement et sans relâche sur les plan social, pédagogique et vers l'emploi. Afin qu'il puisse acquérir un savoir être et un comportement adaptés aux attentes et exigences des employeurs.

Ces professionnels de l'insertion salariés par Apprentis d'Auteuil font également le lien avec les formateurs extérieurs et les tuteurs au sein de l'entreprise, interviennent dans l'entreprise dès que nécessaire, et suivent les stagiaires post-formation jusqu'à l'embauche. Une valeur ajoutée humaine qui fait la différence !  

 

 

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.