L’Ouvre-Boîte Côte d’Azur : à chacun sa petite entreprise

L’Ouvre-Boîte Côte d’Azur : à chacun sa petite entreprise

Partager ce contenu sur :

Depuis 2018, L’Ouvre-Boîte Côte d’Azur permet à des jeunes en difficulté d’insertion de créer ou de développer leur entreprise, plus motivés et confiants que jamais. Grâce, entre autres, au soutien de la Fondation Société Générale.

Dispositif L’Ouvre-Boîte, Vieux-Nice, 14h. Tour de table de 4 projets. Antonello et Francesco, deux frères, souhaitent distribuer du café napolitain issu d’un vrai savoir-faire familial. Sophia veut commercialiser ses objets vintage relookés en cache-pots pour cactus. Siouar vante les bienfaits du maté, une boisson traditionnelle sud-américaine. Lydia exerce ses talents en floquant des t-shirts. « Malgré toute sorte de difficultés, ces jeunes, entrepreneurs dans l’âme, développent et consolident leur projet en 24 mois maximum », se réjouit Pauline Marteil, coordinatrice de L’Ouvre-Boîte Côte d’Azur. 

Un vrai coup de pouce

Ce dispositif d’accompagnement à l’entrepreneuriat créé par Apprentis d’Auteuil (à Nice, Marseille, Nantes, Lyon et Paris) permet aux 18-30 ans peu ou pas diplômés et sans réseau, de se former à l’entrepreneuriat durant deux semaines. Puis de tester leur activité pendant six mois dans une boutique éphémère et de bénéficier de l’accompagnement personnalisé d’un mentor et d’experts en développement d’entreprise durant dix-huit mois. 

À Nice, les 12 jeunes entrepreneurs de cette promotion sélectionnés entre autres par Pôle Emploi et les missions locales, ont suivi une formation à l’EDHEC, une des meilleures écoles de commerce en Europe.
« J’ai appris à m’organiser, à prendre de bons contacts » commente Siouar. Dans la boutique éphémère mise à leur disposition par la ville dans le Vieux-Nice, ils vendent leurs produits, se font connaître, s’affirment comme entrepreneurs et se constituent un premier capital. « La boutique nous donne de la visibilité, s’enthousiasme Antonello. Les gens qui goûtent notre café l’apprécient... ce qui nous motive plus encore. » Après ce test grandeur nature, des professeurs de l’EDHEC ou des collaborateurs d’entreprise (dans le cadre du mécénat de compétences) leur apportent soutien et conseil pendant dix-huit mois. « Cet accompagnement me donne les moyens de vivre pleinement ma vie, conclut Sophia. Car mon métier, ce n’est pas un job alimentaire, c’est une vraie passion. »  

Le soutien de la Fondation Société Générale
Depuis 2011, la Fondation Société Générale soutient Apprentis d’Auteuil et le programme L’Ouvre-Boîte depuis 2018. Celui-ci offre aux jeunes d’Apprentis d’Auteuil un parcours de formation et de mise en pratique de l’entrepreneuriat. « En construisant leur projet professionnel, les jeunes acquièrent des compétences précieuses - gestion de projet, comptabilité, marketing, etc. – souligne Cécile Jouenne-Lanne, directrice citoyenneté. Ils développent leur esprit d’innovation, relèvent des défis, persévèrent face aux difficultés, entrent dans le monde professionnel avec plus de confiance en eux. »  

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.