Au Congo, une formation pour les éducateurs travaillant auprès des enfants des rues

Au Congo, une formation pour les éducateurs travaillant auprès des enfants des rues

Partager ce contenu sur :

En République du Congo, Apprentis d’Auteuil et le Réseau des intervenants sur le phénomène des enfants en rupture (REIPER), ont mis en œuvre, dans le cadre de leur partenariat, une formation sur trois années pour les éducateurs engagés auprès des enfants en situation de rue.

 

Au Congo, Apprentis d’Auteuil accompagne depuis deux ans et jusqu’en février 2019, les 21 associations membres du réseau des intervenants sur le phénomène des enfants en rupture (REIPER), dans le cadre du projet « Promotion, respect et mise en œuvre des droits de l’enfant en République du Congo », financé par l’Union européenne.

Parmi les différents programmes, les deux partenaires ont mis en place une formation des éducateurs agissant auprès des enfants en situation de rue. En effet, si ces éducateurs ont développé leurs connaissances et leur savoir-faire sur le terrain, au contact des enfants en situation de rue, ils n’ont pas reçu une formation spécifique, pourtant nécessaire au regard de la problématique de ces enfants.

Élaboré depuis les années 1990 par Apprentis d’Auteuil avec ses partenaires (Cameroun, République Démocratique du Congo, Centrafrique, Maroc), et à partir de leurs expériences et compétences, cette formation est donnée en trois temps au Congo. Les deux premières sessions accueillant une vingtaine de participants ont eu lieu en octobre 2016 et octobre 2017, la dernière se tiendra en octobre 2018. Ce rythme permet aux éducateurs et travailleurs sociaux du REIPER d’apporter à ces rencontres les questions issues de leur pratique auprès des enfants, puis de vérifier sur le terrain ce qu’ils ont appris et échangé.

Enfants des rues, une réalité spécifique dans chaque pays

Parmi les quatre formateurs – dont deux d’Apprentis d’Auteuil - Minouch Carcel Ngangoue est éducateur et coordinateur du programme Enfants en situation de rue à l’ONG Actions de solidarité internationale (ASI). Il a participé à une formation des formateurs à Kinshasa (RDC), afin de devenir à son tour formateur à Brazzaville :

« Je me souviens de ce que nous avions partagé en RDC, notamment les pièges à éviter, par exemple stigmatiser ou mettre à l’écart un enfant en situation de rue sans s’en rendre compte. L’échange d’expériences et la découverte des pratiques dans une autre réalité, un autre environnement que le nôtre est très riche. J’ai pu adapter à la réalité de mon pays, certains jeux et certains moyens de communication (une question très importante) avec les enfants en situation de rue. Pour moi, les enfants d’ici ne sont pas les mêmes enfants qu’en France ou ailleurs. »

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.