Apprentis d'Auteuil fête Thérèse de Lisieux, à Paris

Apprentis d'Auteuil fête Thérèse de Lisieux, à Paris

Partager ce contenu sur :

Du 26 septembre au 1er octobre 2018, Apprentis d’Auteuil fête sainte Thérèse de Lisieux sur son site parisien. Avec un programme pour tous les âges : concerts pop, ateliers pour enfants, son et lumière, spectacles, témoignages, conférences, célébrations…

Chaque année, la Semaine thérésienne d'Apprentis d'Auteuil célèbre sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, à qui les jeunes accueillis à la fondation sont confiés depuis 1923. L’objectif : découvrir la petite carmélite et son message toujours actuel : aller vers le Christ n’est pas si compliqué, il suffit de faire confiance !
« Thérèse, c’est une jeune femme qui nous rejoint dans nos joies et nos difficultés : tout le monde peut se tourner vers elle, souligne Sabine Arthuis, responsable de l’événement.  C’est ce que nous montrera le spectacle monté par la troupe des jeunes de Duc in Altum, le samedi 29, adapté de la pièce de théâtre Briser la statue, de Gilbert Cesbron. »

Ces six jours très denses s’ouvrent au 40 rue Jean de La Fontaine (Paris 16ème) le mercredi 26 septembre à 10 h 30 par une mini-retraite, suivie par une messe, des conférences, un atelier spécial 6-12 ans animé par le père Olivier Bonnewijn, prêtre belge de la communauté de l’Emmanuel. La journée s’achève par le concert pop des quatre frères du groupe Hopen à 20 h 30. Voir la suite du programme ici.

Découvrez la semaine thérésienne en vidéo

 

10 000 personnes sont attendues pour cette 13e édition qui a pour thème, la famille et les « amis » de Thérèse. Une famille du XIXe siècle, les Martin, dont la mère, Zélie, est dentelière et chef d’entreprise, et dont le père, Louis, est horloger. Une famille confrontée aux aléas de la vie : le cancer de Zélie, la maladie psychique de Louis, le mal être de Léonie, une des filles...

Parmi les « amis » de Thérèse (tous ceux qui l’aiment et ont beaucoup reçu de sa spiritualité), on découvrira Marcel Van, religieux vietnamien mort en 1959, à 31 ans. Et ceci, grâce aux conférences du père Olivier de Roulhac, moine bénédictin de l’abbaye de Saint-Wandrille, et du père Joël Pralong, supérieur du séminaire de Sion, en Suisse (un spectacle pour enfants est également prévu le samedi et le dimanche). Autre « amie » de Thérèse à découvrir avec le père Pierre Descouvemont, l’artiste et mystique catholique Gabrielle Bossis. Ou encore Edith Piaf, à travers un concert-spectacle de Séverine Andreu, le dimanche 30.

La semaine thérésienne prend fin le 1er octobre, jour de la Sainte-Thérèse, avec deux concerts spirituels et deux messes solennelles, l’une célébrée par Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles à 12 h 15, l’autre par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris et futur archevêque de Reims, à 18 h 30.

En partenariat avec Famille Chrétienne, Parole et Prière, Le Jour du Seigneur, Radio Notre-Dame, KTO et la Congrégation du Saint-Esprit

Voir le site du sanctuaire Sainte-Thérèse

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.