Des mineurs non accompagnés gagnent un concours vidéo sur les symboles de la République

Des mineurs non accompagnés gagnent un concours vidéo sur les symboles de la République

Partager ce contenu sur :

Huit mineurs non accompagnés (MNA) du service Oscar Romero d'Apprentis d'Auteuil à Paris ont gagné le premier prix du concours vidéo Éveil à la citoyenneté. A travers des interviews et un reportage, ils posent un regard curieux et enthousiaste sur les symboles de la République française. A découvrir dans un extrait de leur vidéo.

"Lors de la remise du prix Éveil à la citoyenneté, au ministère de la Recherche, de l’Enseignement supérieur et de l’Innovation, les jeunes étaient visiblement fiers et heureux, confie Ulrich Breheret, directeur du service Oscar Romero. Fiers et heureux d’avoir été sélectionnés parmi 14 groupes de collégiens et lycéens d’Ile-de-France pour participer au concours vidéo Éveil à la citoyenneté organisé par l'association Éveil (1), fiers et heureux d’être primés dans la catégorie lycée. D’autant plus que c’est Geneviève Avenard, défenseure des enfants et adjointe du défenseur des droits, qui leur a remis le prix."

Nouer des contacts autour de la citoyenneté

Au printemps 2017, Haydar, Souleymane et six autres mineurs non accompagnés (MNA) du service Oscar Romero décident de réaliser un reportage vidéo, véritable outil pédagogique, pour présenter les symboles de la République française - la Marseillaise, le drapeau, Marianne, la fête nationale... – et ce qu’ils représentent aux yeux des citoyens. Ils souhaitent ainsi nouer des contacts et parler de la citoyenneté.
Patrice Crampon, réserviste local à la jeunesse et à la citoyenneté, leur explique ces symboles lors d’un atelier organisé dans le service Oscar Romero. Avec Michèle Fougeron, membre du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), les MNA préparent les questions qu’ils souhaitent poser à des personnalités face à une caméra. Gérard Gachet, adjoint au maire du XVIe arrondissement de Paris, Mamadou Diallo, conseiller départemental de Haute-Normandie, Mayar Monshipour, champion du monde de boxe et Abdellah Boudour, président de l’association Force des mixités, acceptent de leur répondre.
"Même s’ils attendaient plus de réponses dans cette démarche citoyenne, les jeunes ne se sont pas découragés, souligne David Cissé, éducateur spécialisé au service Oscar Romero. Ils ont décidé d’aller une journée entière place de la République pour réaliser un micro-trottoir auprès des passants." "Je n’avais jamais fait de vidéo, mais ça m’intéressait de découvrir des lieux, de rencontrer des gens et de prendre un bon son pour les interviews" souligne Haydar. "C’était un grand plaisir pour moi de filmer et d’interviewer les gens comme un journaliste avec une vraie caméra, poursuit Souleymane. En venant du Mali, j’ai tout de suite voulu m’intéresser à la culture française pour la comparer à la mienne. La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" est pour moi essentielle. Rien qu’à ce niveau, la France est différente des autres pays." 

Aller au bout d’un projet

Le temps de l’écriture du scénario, du tournage et du montage, les 8 jeunes MNA font de belles rencontres, échangent des idées, s’enrichissent les uns des autres. Avec l’aide de Mehdi Bara de l’association Les Enfants de l’art, de Michèle Fougeron, des Centres pour l’initiative des jeunes (CEPIJE) et de l’équipe éducative du service Oscar Romero, ils réalisent une vidéo de vingt minutes dont ils extraient quatre minutes pour les présenter à la 4ème édition du Prix Éveil à la citoyenneté.
"Ce projet, depuis l’écriture du scénario jusqu’au premier prix que les MNA ont reçu dans la catégorie lycée, les a tous motivés, reconnaît David Cisse. Eux qui, dans leur quotidien, font le maximum d’efforts pour apprendre le français, trouvé un stage, un apprentissage ou un logement, se sont dit : On a réussi à terminer ce projet et, en plus, on a gagné un concours ! Leur fierté et leur émotion étaient belles à voir." "À travers cette vidéo, j’ai voulu inviter tous les jeunes Français à prendre soin de "Liberté, Égalité, Fraternité" conclut Souleymane. C’est trop important pour les oublier." 

(1) Fondée le 15 septembre 1993, l'association ÉVEIL se donne pour mission "d’éveiller les jeunes à leur rôle de citoyens en les informant notamment sur leur environnement institutionnel, économique, technologique, écologique et sur les grands enjeux du monde contemporain."

Service Oscar Romero

Dispositif de protection de l’enfance habilité par la Ville de Paris et géré par Apprentis d’Auteuil, le service Oscar Romero accompagne 30 jeunes, mineurs non accompagnés (MNA), dans le passage à la vie autonome et dans une insertion socioprofessionnelle durable.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.