Le sommeil des ados : attention, sujet sensible !

Le sommeil des ados : attention, sujet sensible !

Partager ce contenu sur :

Deux fois par an, nous nous interrogeons sur les effets du changement d'heure sur notre sommeil. Mais qu'en est-il de la qualité du sommeil des adolescents toute l'année ? Éternel sujet de conflit entre parents et enfants, celui-ci a des répercussions sur leur santé, leurs résultats scolaires et sur toute la vie de famille. Voici nos conseils à ne pas dormir debout ! Texte : Félix LAVAUX Photo : Istock

 1-Dette de sommeil

Près de quatre jeunes sur dix (38%) dorment moins de 7 heures par nuit en semaine, alors que chez les 15-24 ans il est recommandé de dormir plus de 8h (1). La «  dette de sommeil  » quotidienne atteint presque 2 heures pour 20% des jeunes ! Enfin, 99% des jeunes se plaignent du manque de sommeil pendant la journée.

2-Explosion hormonale

«  Biologiquement, il est normal que les adolescents aient du mal à trouver le sommeil le soir, explique le Dr Marie-Françoise Vecchierini, neuropsychiatre du centre du sommeil à l’Hôtel-Dieu. A cet âge-là, la puberté, le développement sexuel et les modifications hormonales perturbent les cycles du sommeil.  »

3-Des conséquences sur les résultats scolaires

Fatigue, somnolence, irritabilité, diabète, accidents, problèmes cardio-vasculaires… Le manque de sommeil a de nombreuses répercussions physiques et psychiques. Il joue également un rôle important dans les capacités d’apprentissage. «  C’est encore plus vrai chez les adolescents et les jeunes adultes dont la plasticité cérébrale joue à plein régime  », note le Pr Maria-Pia d’Ortho, chef de service à l’hôpital Bichat.

4-Dialogue et fermeté

« Privilégiez un dialogue constructif et ouvert sur ce sujet sensible, conseille le Dr Marie-Françoise Vecchierini. Ce qui n’empêche pas de mettre des règles et d’avoir une certaine fermeté. » S’il est naturel de récupérer un peu le week-end, il vaut mieux éviter « la grasse mat’ » jusqu’à 14h : elle risque d’avoir le même effet qu’un décalage horaire lors d’un voyage en avion. Le mieux est de faire une courte sieste dans la journée.

5-Ecrans

Ordinateur, téléphone, télévision, console de jeux.... les écrans ont envahi les chambres des ados. Ils y consacrent en moyenne plus d’une heure avant de s’endormir. Le fameux « Tu dors ? » reçu avant de dormir n’incite pas vraiment à déconnecter. D’autant que la lumière des écrans ralentit la production de mélatonine, l’hormone qui déclenche l’endormissement. Les ados (et les adultes aussi d'ailleurs) doivent donc éviter toute exposition aux écrans au moins une heure avant d’aller dormir. Sous peine d'avoir du mal à trouver le sommeil...

6-Alimentation et sport

Pour bien dormir, il est préférable d'éviter la consommation d’excitants (café, thé, boisson énergisante) après 15 heures. Au dîner, mieux vaut éviter les aliments gras et lourds plus difficiles à digérer. Le repas doit néanmoins est consistant. Privilégiez les aliments à base de sucres lents : pommes de terre, riz, pâtes… Ce qui évitera la fringale au beau milieu de la nuit ! Enfin, incitez vos ados à pratiquer une activité physique régulière à l’extérieur : cela permet d’évacuer le stress, de s’exposer à la lumière naturelle et de « resynchroniser » son horloge biologique.

(1) Enquête Opinion Way réalisée auprès d'un échantillon de 1014 personnes pour l'INSV.

Pour en savoir plus

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.