Apprentis d’Auteuil est aujourd’hui entouré d’hommes et de femmes qui s’engagent à ses côtés. En créant leur fondation abritée ou leur fonds de dotation, ils ont fait le choix de prendre fait et cause pour l'aide aux jeunes en détresse.

14 fondations abritées, 2 fonds de dotation associés

Apprentis d’Auteuil est aujourd’hui entouré d’hommes et de femmes qui s’engagent à ses côtés. En créant leur fondation abritée ou leur fonds de dotation, ils ont fait le choix de prendre fait et cause pour l'aide aux jeunes en détresse.
Ils mettent ainsi leur imagination, leur implication au quotidien, leur générosité au service des jeunes en difficulté.

Fondation Jullion pour l’enfance

Papylou et Mamyta œuvre partout en France pour rendre aux petits enfants en difficulté une vie faite de découvertes et de joies. La fondation finance des actions qui les aident à se structurer et à développer leur potentiel à un âge où tout se décide.

« Avec mon épouse, nous avons choisi la Fondation d'Auteuil pour abriter notre Fondation, car nous y avons rencontré des professionnels de l'enfance à l'écoute et partageant nos convictions. »

Claude Jullion

Fiche d’identité

Fondateurs : Claude et Marie-Christine Jullion
Mission : permettre aux jeunes enfants entre 0 et 14 ans de retrouver leur place d'enfant malgré les souffrances qu'ils ont vécues.
Engagement minimum : 200K€
Extrait témoignage de Marie-Christine Jullion :


« Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours eu l’intuition que j’oeuvrerai pour la petite enfance, et dans ce domaine-là, on ne peut pas faire d’erreur. Donc, nous nous sommes tournés vers des professionnels de l’enfance. Nous avons rencontré des éducateurs, nous avons rencontré des jeunes, nous avons visité des établissements. Et nous avons été touchés par leur approche centrée sur le respect de l’individu et du lien avec les familles. »

Témoignage d’une enfant participant aux Vacances Musical’Air soutenues par la Fondation Papylou et Mamyta:

« J’ai commencé les vacances Musical’Air parce que j’aime jouer du violon. J’aime le son qui en sort. Savoir en jouer est difficile mais je travaille et j’y arrive. Mon professeur de violon m’apprend comment me tenir, bien droite, les bras solides, comment pincer les cordes, manier l’archet. Je suis fière de faire partie de Musical’Air parce que c’est mon comportement qui m’a permis de m’inscrire. Il faut être motivé, pouvoir s’entendre avec les autres et pouvoir régler les problèmes calmement, avoir de l’imagination et avoir envie de passer de bonnes vacances. »

Fondation Un pas avec toi

Dans la vie on a parfois besoin d’un coup de pouce pour avancer. C’est ce que fait la fondation Un pas avec toi : offrir une aide pour les jeunes en grande difficulté sociale et affective.

Ils ont un projet d’avenir concret qui leur permettra de trouver leur place dans la société. Mais il leur manque le permis de conduire, des outils, un diplôme…

« Nous voulions aider des jeunes en difficultés à valoriser leur potentiel et leurs talents. S’unir en famille et s’associer à la Fondation d’Auteuil semblait naturel. »

Anne-France Rivière, fondatrice d’Un Pas avec Toi.

Fiche d’identité

Fondateurs : 14 membres de la famille Palthey, sur 3 générations
Mission : Apporter une aide financière sous forme de «coup de pouce » à des jeunes, en France ou à l’étranger, qui mettent en œuvre un projet d’avenir concret et précis, quels que soient leur âge et leur niveau scolaire.
Engagement minimum : 200K€

Extrait témoignage de Patrick Palthey :

« A chaque rencontre avec les bénéficiaires nous avons des moments d’émotion, parce qu’on se rend compte que ces jeunes – malgré les difficultés particulières inhérentes à leur parcours –, sont quand même pleins d’espoir et donnent de l’espoir pour la suite »

Témoignage d’un jeune soutenu par la Fondation Un pas avec toi :

« L’aide que j’ai reçue m’a beaucoup aidé, c’est grâce à ce soutien que j’ai pu poursuivre mes études, car la scolarité était chère. Aujourd’hui, je suis super content, les cours se passent bien. L’année prochaine je finis mes études, j’aimerais travailler dans une entreprise spécialisée en électro technique, pourquoi pas une entreprise du CAC 40 comme Schneider, Renault... »

Fondation Un pas avec toi : Les projets soutenus

Fondation Janine Evain pour la jeunesse défavorisée

Grandir dans un contexte familial et social difficile met trop de jeunes en danger de marginalisation. Nous soutenons des projets leur permettant de se structurer, de reprendre confiance en eux, de découvrir leur potentiel et de développer les capacités qui leur permettront de réussir leur intégration dans le monde professionnel.

« C’est avec la volonté de prolonger l’action philanthropique menée par Janine Evain que nous, ses enfants, avons aidé notre père à créer cette fondation, qui a également été soutenue par notre tante Simone Amic. Bénéficier de l’aide de la Fondation d’Auteuil nous permet de la faire vivre dans les meilleures conditions possibles »

Bernard & Christian Evain, Marie-Odile Caron

Fiche d’identité

Fondateurs : Famille Evain
Mission : Soutenir des projets, concernant chacun au moins une dizaine de jeunes de 8 à 20 ans. Ces projets s’étalent dans la durée (2 à 3 ans). Ils complètent et enrichissent le travail de fond effectué par Apprentis d’Auteuil.

Parole de Bernard Evain, fondateur de la Fondation Janine EVAIN :

Témoignage d’un animateur, sur une action soutenue par la Fondation Janine Evain :

« Notre objectif, à travers cette action était d’apprendre à vivre en collectivité, côtoyer des gens d’un autre milieu social et développer le côté vie en communauté. Et susciter chez les jeunes la curiosité, le savoir, tout en leur rappelant les notions de respect et de tolérance. Les jeunes découvrent d’autres personnes qui jouent des rôles dans leurs vies quotidiennes qui méritent respect et obéissance (éducateurs, agents d’entretiens, chauffeurs…). Ils constatent ainsi que des règles sont nécessaires. Les jeunes ne voient plus les contraintes mais progressivement un moyen d’assurer la liberté, le bien-être en communauté. »

(Séjour de ski, jeunes des quartiers Nord de Marseille suivis par l’Association Contact Club)

Fondation Janine Evain : les projets soutenus

Les projets pluriannuels

Ecole primaire Saint Gabriel (Ile-de-France)

  • 2014 - 2015 : Valorisation des enfants à travers la possibilité de s’exprimer par les arts (les disciplines du cirque et la pratique du chant choral), avec une restitution auprès des familles en fin d’années, grâce à un spectacle.
  • 2011 à 2013 : Classes « naturosport »,  permettant aux enfants de partir une semaine en séjour  découverte. Elles les amènent à acquérir plus d’autonomie et à apprendre à vivre ensemble, éloignés de leurs familles

Lycée horticole et paysager St Jean à Sannois (Ile-de-France)

  • 2011 à 2014 : Mise en place d’ateliers de conseil en image pour les jeunes filles du lycée. En les aidant à avoir confiance en elles et à valoriser leur image, cette aide a permis de favoriser leur insertion professionnelle.
  • 2012 – 2013 : Stage d’une semaine en montagne pour permettre à des jeunes - filles et garçons - d’apprendre la vie en collectivité et de rencontrer des élèves ayant des orientations professionnelles différentes des leurs.
  • 2011 : Pour la section sportive « Boxe », financement des équipements et de la formation psychoboxe (thérapie par le sport).

Centre de Formation Continue Apprentis d’Auteuil à Bouguenais (Loire-Atlantique)

  • 2011 - 2013 : Projet « Jardiniers d’Auteuil », dispositif de qualification sur le maraîchage bio, pour des jeunes en décrochage social et scolaire. Un outil pour répondre à des besoins spécifiques par une pédagogie adaptée » : « faire et apprendre, plutôt qu’apprendre et faire ».

Centre de Formation Continue Apprentis d’Auteuil à Bouguenais (Loire-Atlantique) / Fondation Réussir Vendée

  • 2013 : Conseil en image et soutien psychologique pour aider des jeunes à s’adapter au monde du travail. L’objectif est de renforcer leur confiance en eux et d’améliorer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes comme celle qu’ils renvoient aux autres.
  • 2012 : Abondement au fond d’aide à l’autonomie pour accompagner 30 jeunes par an au sein de Réussir Vendée, dispositif facilitant l’accès à l’emploi pour des jeunes en difficulté de 16 à 25 ans.

Village éducatif St Philippe à Meudon (Ile-de-France)

  • 2012 - 2013 : Atelier chant au sein du dispositif « Rebond » qui accueille des jeunes, en situation de décrochage scolaire, d’instabilité ou de difficulté comportementale. Cet atelier leur permet de reprendre confiance en eux, de  construire leur identité, et de se réconcilier avec les règles et les valeurs essentielles de la vie en société.

Lycée agricole La Cadène (Midi-Pyrénées)

  • 2015 : Ouverture d’un atelier « théâtre d’impro », où les jeunes pourront se découvrir, explorer et expérimenter. Il répond à un besoin de mise en confiance et de valorisation des élèves, et leur permet d’apprendre à coopérer, s’écouter, et partager.
  • 2015 : Atelier sur le livre, son écriture et sa fabrication. La découverte des techniques traditionnelles associée à une démarche active conduira les élèves à faire preuve de créativité et de méthode de travail. La fabrication se fera lors d’un séjour « l’atelier du livre » à Carcassonne.
  • 2012 - 2014 : Des cours d’équitation sont proposés aux collégiens, avec l’objectif de les valoriser, de leur transmettre les valeurs de respect d’eux-mêmes et des autres et de leur permettre de reprendre confiance en eux.

Ecole Joie de Vivre à Strasbourg (Bas-Rhin)

  • 2013 à 2015 : Développement d’une activité de tir à l’arc. Chaque élève travaille en groupe, dans le respect de lui-même et des autres. Il apprend à se surpasser et à s’approprier son corps à travers les exigences de ce sport (concentration, minutie, …)

Groupe Scolaire Notre-Dame du bon Accueil à Clisson (Loire-Atlantique)

  • 2013 à 2015 : Mise en place d’un orchestre symphonique et d’une chorale (projet El Sistema) pour sensibiliser les jeunes en difficulté scolaire et familiale à l’importance du « vivre ensemble » tout en leur permettant de retrouver l'estime de soi et les valeurs de cohésion basées sur le travail en commun, la discipline et la solidarité.

Pôle de scolarisation et d’insertion Daniel Brottier à Bouguenais (Loire-Atlantique)

  • 2013 à 2015 : Un atelier « coaching par les arts » est mis en place dans le cadre d’un travail de remobilisation de jeunes en décrochage scolaire, pour leur permettre d’apprendre à se connaître, de gagner en confiance en eux et envers les autres, et de retrouver la motivation et l’envie d’entreprendre.

Contact Club à Marseille (Bouches-du-Rhône)

  • 2014 - 2015 : Contact Club, association partenaire d’Apprentis d’Auteuil, mène un travail autour de la prévention de la délinquance et de l’éducation des jeunes adolescents en milieu ouvert. La Fondation Janine Evain apporte son soutien à l’action de moniteurs éducateurs diplômés et expérimentés qui vont à la rencontre des jeunes pour leur proposer de participer aux ateliers du Contact Club autour d’actions sur des loisirs éducatifs et préventifs, le soutien à la scolarité, l’aide à l’insertion et la prévention de la délinquance.

Les projets annuels

En 2015

  • Les enfants de la Maison d’Enfants à Caractère Social Martin Luther King (Ile de France), âgés de 10 à 18 ans, participent à un atelier théâtre « Jeux d’Rôles ». Cet espace spécifique stimule et encourage l’expression, la créativité et la curiosité. C’est également un lieu privilégié d’apprentissage où ils développent l’écoute, la concentration, la tenue et la maîtrise du corps, la spontanéité et l’imagination.
  • Soutien à la Maison d’Enfants à Caractère Social Notre Dame du Thieulin (Centre) qui a mis en place l’atelier d’écriture « à fleurs de mots », afin de répondre à un besoin d’expression, de communication et d’estime de soi des jeunes accueillis. Ils seront amenés à réfléchir sur leur propre histoire, à maîtriser leurs émotions, à avoir une meilleure connaissance de la société dans laquelle ils grandissent et dans laquelle ils se doivent d’agir. Cet atelier est animé par un artiste reconnu, Bakar, rappeur à texte depuis 15 ans.
  • Le Foyer Jeunes Travailleur St Bruno (Grand Rhône) accueille 32 jeunes avec une moyenne d’âge de 20 ans, souvent en situation d’exclusion socio-familiale ce qui renforce leur isolement. Face à cette problématique, le FJT propose des repas collectifs, lieu où les résidents se sentent en sécurité et vont les uns vers les autres : faire un repas, c’est partager et mettre en avant un savoir-faire ; c’est parler de soi, de son pays ; c’est partager avec d’autres personnes, faire des nouvelles rencontres. Une des finalités est bien de rompre son isolement et de reprendre confiance en soi.
  • Soutien à la Maison des familles de Grenoble (Isère – Savoie) pour proposer aux familles en situation de précarité de partir en séjour de vacances à la montagne. Un groupe de travail composé de parents fréquentant la Maison des familles et des membres de l’équipe en place prépare la logistique, l’animation et le budget de ce séjour. Au travers de ce projet, parents et enfants peuvent partager des moments ludiques et de découvertes ensemble ; ils découvrent des montagnes qu’ils voient depuis des années de chez eux mais où ils n’ont, pour la plupart, jamais pu aller. Ici les conditions sont créées pour que chacun – par son implication, le partage de ses talents – puisse nourrir un sentiment d’estime personnelle.
  • Soutien à « L’Ouvre boîte Marseillais » (PACA), qui propose à des jeunes éloignés de l’emploi un accompagnement pour créer leur activité. Ces jeunes entrepreneurs sont soutenus dans le temps, afin de sécuriser et pérenniser leur projet. Une première phase de formation de 12 semaines valide le socle de compétences. Une deuxième phase accompagne le développement de l’activité ; un accompagnement qui peut aller jusqu’à 3 ans. Les jeunes ont également le support de « parrains » entrepreneurs bénévoles. Découvrez les reportages sur L'Ouvre Boîte.
  • Des enfants et adolescents accueillis à Apprentis d’Auteuil en Ile de France et Bourgogne, vont faire une immersion au cœur de la Grèce Antique, accompagnés de leurs familles. Un voyage qui représente un réel enjeu de soutien à la parentalité en permettant d’impliquer les parents dans un contexte inhabituel, faisant émerger les compétences parentales existantes et les valorisant. Par ailleurs, pour les plus petits, ce séjour devient partie intégrante de la scolarité (en lien avec les cours sur la mythologie grecque et l’origine de la civilisation européenne) ; pour les plus grands, c’est l’occasion de faire l’expérience concrète de la vie en société, telle qu’elle était conçue par les Anciens et ainsi de penser la vie sociale autrement, à travers ce qu’elle peut apporter de positif à chaque individu.

En 2014

  • Les jeunes filles accueillies en service d’accompagnement de jour à la Maison d’Enfants à Caractère Social L’Annonciation à Clamart (Ile-de-France) bénéficient d’ateliers de théâtre d’improvisation pour les aider à prendre confiance en elles et à développer leur imagination.
  • Le Lycée agricole Val de Drôme situé à Montéléger (Rhône-Alpes) accueille des jeunes de 14 à 18 ans - issus d’un contexte défavorisé, en échec scolaire et/ou en grande difficulté sociale, familiale, affective. La Fondation Janine Evain apporte son soutien à une serre pédagogique : avec un espace de culture plein sol et de culture hors sol et un espace pédagogique à usage de classe, ce lieu permet aux jeunes d’apprendre et de se professionnaliser dans leur formation en production agricole. Cette serre pédagogique est aussi source d’autonomie et d’épanouissement des jeunes. En les associant à une démarche  environnementale respectueuse de la nature et de la santé, les jeunes développent un engagement citoyen et sont largement responsabilisés.

En 2013

  • L’Association Travel Bear a pour missions d’apporter un soutien moral aux enfants hospitalisés, ainsi qu’aux enfants des maisons de l’enfance en région Nord ; ainsi que de rendre actives les personnes présentes dans des maisons de retraites grâce à un projet intergénérationnel. Avec pour support un ours en peluche appelé « Nouky » : la peluche est offerte aux enfants, ses aventures (avec photos à l’appui) sont transmises aux enfants chaque semaine, au travers de lettres écrites par les personnes âgées.

En 2012

  • Aménagement des espaces de loisirs des enfants, âgés de 6 à 12 ans, du foyer de la Hanuchette à Chartres (Centre) : salle de jeux/mobilité, salle de détente, coin lecture. Ainsi que mise en place d’ateliers artistiques afin de s’approprier un espace d’expression en faisant de l’atelier un lieu d’expérimentation et de jeux.
  • Création de trois pièces de vie au sein de la résidence sociale / maison relais « Elisabeth Reinaud » à Marseille (PACA). S’y dérouleront des ateliers ayant trait à la vie quotidienne (budget, hygiène, alimentation, recherche de logement, techniques et recherches d’emploi et de formation…) ; des activités sur la coéducation, la parentalité, le jeu, la lecture, la création d’album photos, les loisirs…

En 2011

  • Dans le cadre d’un échange européen, les enfants de l’Ecole Saint Charles au Vésinet (Ile de France) ont réalisé un court métrage sur Paris, capitale européenne et sa campagne. Ils ont ainsi travaillé le théâtre et le cinéma, au travers d’un scénario préparé en commun. 
  • Aménagement de l’aire de jeux de la Maison d’Enfants à Caractère Social St Charles (Ile de France) : un espace de jeux qui leur permet de se dépenser, de se détendre, mais aussi de favoriser en eux le respect d’autrui, du matériel et des installations.
  • Les stagiaires du Centre de Formation Continue Asprocep à Grasse (PACA) ont bénéficié des « plus » apportés aux jeunes dans la tradition éducative historique d’Apprentis d’Auteuil : l’accompagnement social, le parcours personnalisé et le coaching.
  • Les jeunes de la Maison d’Enfants à Caractère Social et de l’Accueil de jour St Sébastien de Morsent (Normandie) ont bénéficié de la mise en place du projet REPI (Remobilisation éducative pour une insertion scolaire et professionnelle). L’objectif est de redonner aux jeunes l’envie de grandir en apprenant par l’intermédiaire d’ateliers concrets et interactifs.
  • Un atelier esthétique a été mis en place pour les jeunes filles du Foyer Jean Bosco au Havre (Normandie). L’objectif, au travers de l’initiation aux techniques de maquillage et aux règles d’hygiène, est de les aider à apprendre ou réapprendre à s’aimer, se sentir bien, acquérir une tenue correcte et une bonne présentation pour se préparer aux entretiens d’embauche.
  • Auteuil Formation Continue, a ouvert une auto-école sociale à Marseille (PACA) au premier semestre 2012, afin de favoriser l’insertion professionnelle  des jeunes en difficulté en leur favorisant l’accès au permis de conduire. Le soutien de la Fondation a permis l’acquisition d’un simulateur de conduite simple.

Fondation Foujita

A son décès en 2009, Madame Foujita a légué les droits d’auteur de l’œuvre de son mari, Léonard Foujita (1868 – 1968), peintre, graveur, mais aussi céramiste et photographe, à Apprentis d’Auteuil. 

Afin de rendre hommage à l’artiste et sa femme, la Fondation Foujita a vu le jour en 2011, sous égide de la Fondation Apprentis d’Auteuil. Elle a pour objet de développer des projets artistiques et culturels au bénéfice des jeunes en difficulté et de faire rayonner l’œuvre de ce peintre majeur de l’Ecole de Paris.

Elle illustre la conviction profonde d’Apprentis d’Auteuil : celle qui fait de l’éducation artistique et culturelle une partie intégrante de sa pédagogie de la réussite.

A l’image de Foujita, artiste franco-japonais singulier, la Fondation Foujita se veut vecteur d’ouverture aux autres et révélateur de savoir-faire par la pratique artistique.

Fiche d’identité

Fondateur : Fondation d’Auteuil
Mission :

  • développer des projets de pratiques artistiques et culturels au bénéfice des jeunes en difficulté scolaire, sociale ou familiale
  • faire rayonner l’œuvre de ce peintre majeur de l’Ecole de Paris pour maintenir un souvenir vivant autour de l’artiste

N’hésitez pas à associer votre générosité à celle de Foujita.

Pour en savoir plus

Paroles de jeunes participants aux actions de la Fondation Foujita

« On a appris à s’aimer, à vivre ensemble »

« J’aime jouer du violoncelle, ça me rend heureuse »                  

« C’est une nouvelle façon d’apprendre »

« Ça apporte une confiance en soi énorme »  

« Ce que j’ai préféré, c’est de faire le metteur en scène » 

« Ça nous fait quelque chose en plus, et ça pourra toujours nous aider un jour »

« C’est une chose que je ne pourrai jamais dire autrement »

Fondation Antenne Réunion

Les jeunes de La Réunion et de Madagascar ont besoin d’aide pour assurer leur réinsertion professionnelle.
La fondation Antenne Réunion offre des financements pour soutenir les actions menées par Apprentis d’Auteuil, mais elle offre également des moyens de médiatisation des solutions développées : temps d’antenne gratuits, appel au don sur la chaine, mise à disposition d’équipes pour des tournages.

Fiche d’identité

Fondateur : Antenne Réunion – une chaîne de télévision généraliste commerciale locale privée française diffusée sur l’île de La Réunion.
Mission : amplifier l’impact des actions sociales et humanitaires d’Antenne Réunion en soutenant des projets d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion animés par Apprentis d’Auteuil et plus particulièrement par Apprentis d’Auteuil Océan Indien ; ainsi que des organismes tiers.

Principaux projets soutenus

  • Mission d’un éducateur de la Maison Saint-Joseph (La Réunion), permettant l’accueil, l’accompagnement et l’insertion des anciens accueillis dans les établissements.
  • Frais de soutien scolaire et d’accompagnement éducatif des 30 internes de l’Internat Educatif et Scolaire Saint-François-Xavier (La Réunion).
  • Construction de maisons pour les familles pauvres du village de Bémasoandra (Madagascar) / Association Akamasoa.

Fondation Réussir Vendée

S’engager auprès d’Apprentis d’Auteuil pour l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté.

Fiche d’identité

Fondateurs : cinq dirigeants d’entreprises vendéennes – Sodebo, Brio’gel, Padiou, l’Immobilière sociale de Montaigu (ISM) et Ernest Soulard
Mission : s’engager auprès d’Apprentis d’Auteuil pour l’insertion professionnelle des jeunes décrocheurs de 16 à 25 ans en Vendée.
Une trentaine d’entreprises sont aujourd’hui engagées dans ce programme ambitieux et mobilisateur.
Au-delà de l’investissement financier, ces entreprises accompagnent les jeunes de Réussir Vendée dans leur parcours d’insertion, en leur permettant de découvrir le monde de l’entreprise et d’effectuer des stages dans leurs structures.

Extrait témoignage de Patrick Padiou, co-fondateur :

« Ce sont des jeunes qui, sans ces structures-là n’ont aucune chance dans la vie. Et c’est vrai que le Père Brottier a commencé avec des orphelins. Aujourd’hui on se retrouve avec une pauvreté qui est sans doute différente mais qui est la même malgré tout. Si on ne fait rien… il faut vraiment que le monde devienne meilleur sinon on n’y arrivera pas »

Témoignage de Joël Soulard, co-fondateur :

« Une entreprise a aussi la mission sociale d’aider les jeunes. Nous avons ici affaire à des jeunes perdus dans leurs propres codes de vie. L’idée du dispositif était de leur ouvrir la porte pour leur remettre le pied à l’étrier. »

Témoignage de Simone Bougro, co-fondatrice, s’adressant aux jeunes :

« On se forme tout au long de sa vie. Moi, j’ai commencé avec mon mari charcutier traiteur il y a 53 ans. On n’avait rien. Un chef d’entreprise, ça doit aussi donner l’envie de travailler ensemble. »

Le projet soutenu

Le dispositif Réussir Vendée qui a vu le jour en 2011 : au programme, une alternance de stages en entreprise (8 semaines) répartis sur cinq mois et demi de temps de formation, à destination de jeunes en très grande difficulté d’insertion, qui ont dépassé l’âge de 16 ans, fin de l’obligation scolaire. La plupart ont été orientés par la mission locale, certains par le bouche à oreille.

Fondation Bertrand Gonnord

La fondation Bertrand Gonnord accompagne des actions dès l’enfance, afin de permettre aux enfants et aux jeunes qu’elle soutient de retrouver des repères et de s’intégrer dans la société.

Fiche d'identité

Fondateurs : famille Gonnord
Mission : Soutenir des projets d’accueil, de formation et d’accompagnement en faveur des jeunes défavorisés et de leur famille.

Extrait témoignage de Hervé Gonnord, co-fondateur :

« Créer une fondation nous a principalement apporté le fait de ne plus être seuls pour agir. De bénéficier au quotidien d’une assistance, d’un autre regard, d’une écoute vraiment complémentaire. »

Témoignage d’un jeune en formation :

« Cette formation va directement à l’essentiel, ce qui nous fait gagner du temps pour travailler notre projet. Les modules de formation sont très variés : travaux pratiques espaces verts et maraîchage, aide à la recherche de stage, visites d’entreprises... Cette formation me permet de faire des rencontres avec des professionnels. »

Principaux projets soutenus

  • Association Solidaires (Le Jardin des Puys) : créé en septembre 2007, le Jardin des Puys, initialement « Jardin de Cocagne », accompagne une quinzaine de personnes « éloignées de l’emploi ». Ce dispositif est basé sur une activité de maraîchage biologique, et de vente des légumes sous forme de paniers à des adhérents consommateurs. L’objectif est de leur permettre de reprendre pied avec le monde du travail, d’essayer de tisser un lien social, et de leur permettre de construire ou de re-construire un projet professionnel. Il leur est ainsi proposé d’effectuer des stages en entreprises afin d’affiner leur projet professionnel. Les contrats de travail qui leur sont proposés d’une période de 6 mois peuvent être reconduits jusqu’à deux ans maximum. Le Jardin des Puys a également développé une dimension autour de la traction animale, permettant une utilisation moindre du tracteur. Il s’avère que la relation Jardinier/Cheval est également constructive dans la reprise de confiance en soi. En effet, la difficulté majeure rencontrée par l’ensemble des jardiniers est bien un manque de confiance, et un isolement social majeur. Le Chantier d’Insertion est la première marche vers une insertion professionnelle durable, mais œuvre également au développement de citoyens responsables.
  • Apprentis d’Auteuil (Les Jardiniers d’Auteuil) : Jardiniers d’Auteuil est une formation pré-qualifiante qui accompagne des jeunes de 16 à 25 ans dans l’élaboration de leur projet professionnel et plus largement de leur projet de vie. Le but est d’accueillir des jeunes qui souhaitent travailler un projet d’avenir professionnel en espaces verts et / ou en maraîchage pour une durée de 7 mois où ils réaliseront 2 mois de stage en entreprise. Mais la construction du projet professionnel n’est pas le seul but visé. En effet, Jardiniers d’Auteuil aide les jeunes à prendre conscience de leurs difficultés pour les aider à remédier à ces dernières : travail autour de la santé, la mobilité, le logement, de la communication, l’estime de soi… Les 4 formateurs de ce dispositif travaillent en équipe, avec bienveillance, pour le bien être des jeunes accompagnés et pour les aider à trouver leur place dans la société en s’insérant socialement et professionnellement in fine.
  • Association Avenir (Parc de la Brosse) : Le « Parc de la Brosse » est un lieu situé sur la Commune de Chauché entre Montaigu et La Roche sur Yon, distant d’une cinquantaine de kilomètres de Nantes. Acquis en juin 2005 par Geneviève et Yves Gonnord, ce superbe parc entièrement clos, constitue un lieu idéal de ressourcement et de détente. Le site a été aménagé pour accueillir 20 à 25 enfants connaissant de grandes difficultés, ainsi que des familles et leurs enfants, dans des conditions de logement optimales. C’est ainsi que 6 mobil-home (dont 3 spécifiquement pour l’accueil de handicapés) ont été installés au milieu des bois et à proximité d’un plan d’eau. Un milieu biotique apaisant où vivent en liberté, biches, daims, lièvres et de nombreux oiseaux. Ce centre de vacances est organisé en lien très étroit avec Apprentis d’Auteuil, ainsi que les programmes pédagogiques axés sur la découverte de la nature.

Fondation Alain et Marie-Thérèse Ho Hio Hen

Un soutien auprès des jeunes et des familles fragilisés en Martinique.
La fondation Ho Hio Hen agit auprès des jeunes dans leur parcours scolaire et d’insertion professionnelle.

Fiche d'identité

Fondateurs : famille Ho Hio Hen
Mission : Soutenir des projets d’accueil, de formation et d’accompagnement en faveur des jeunes défavorisés et de leur famille.

Les projets soutenus

En 2015 

  • Echange pédagogique et culturel sur l’île de la Dominique pour 15 salariés jeunes adultes de l’Atelier chantier d’Insertion de l’Espérance Patronage Saint-Louis, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. Sur le thème de la filière des plantes aromatiques et médicinales en voie de développement à La Martinique, ils vont découvrir les savoirs et savoir-faire de ce domaine d’activités très développé sur l’île de la Dominique. Un voyage qui leur apporte des éléments complémentaires pour la construction de leur projet professionnel, et une motivation supplémentaire pour contribuer au développement durable en Martinique. 
  • Projet pédagogique d’aménagement de la cour, associant les enfants de l’Ecole primaire de l’Espérance Patronage Saint-Louis : proposer aux élèves un environnement ludique, attrayant et sécuritaire muni d’équipements de jeu adéquats afin d’accroître le temps d’activité physique, de favoriser le « vivre ensemble » et de permettre une meilleure connaissance de leur environnement naturel et culturel. Ce projet pédagogique, conforme aux instructions officielles de l’Education nationale, a pour ambition de rendre l’enfant acteur de ses apprentissages au travers d’actions innovantes et concrètes : aire de jeux collectifs, aire de jeux individuels libres, jardin pédagogique, fresque murale.
  • Mise en place d’heures d’étude accompagnée pour 10 jeunes de l’Internat Educatif et Scolaire de l’Espérance Patronage Saint-Louis. Le projet poursuit plusieurs objectifs : maximiser la réussite scolaire des jeunes bénéficiaires ; associer professeur principal, éducateur référent et jeune dans le projet de réussite scolaire ; développer les capacités de concentration ; instaurer une régularité dans le travail scolaire hors cours.
  • Projet de l’association Martinique Demain c’est Maintenant pour la réhabilitation légère d’habitats précaires de seniors et de personnes en situation précaire, par des jeunes de 14 à 18 ans dans une démarche de solidarité. Les objectifs éducatifs étant de permettre à chaque adolescent de retrouver un rythme de vie en participant à des activités structurées et structurantes, de susciter l’envie d’apprendre, de mieux se situer dans leur environnement pour intégrer à terme les dispositifs de droits communs.
  • Attribution d’une bourse pour permettre la poursuite de scolarité d’une jeune issue d’une famille en difficulté.

En 2014

  • Action éducative de Solidarité Internationale à Haïti : 10 jeunes âgés de 15 à 20 ans de la MECS de l’Espérance – Patronage Saint Louis sont venus en aide à l’œuvre des Petits Frères et Petites Sœurs de l’Incarnation à Port-au-Prince. Avec 10 jeunes haïtiens, ils ont réalisé les chantiers suivants : la construction d’une cuisine extérieure, la réhabilitation d’un terrain de basket / volley. Un projet qui a permis de développer la notion d’entraide et l’ouverture à l’autre, de se sentir revalorisés.
  • Voyage culturel et linguistique : « Our Trip To St. Lucia ». 14 élèves de l’Espérance – Patronage Saint Louis (de la 6e au bac pro) ont passé une journée à Sainte-Lucie, en immersion dans une école de Castries. Un projet pédagogique qui a permis de pratiquer la langue orale dans un milieu anglophone, découvrir une autre culture, découvrir la scolarité dans un pays anglophone. 
  • Projet « Chorale en Guadeloupe » de la MECS La Ruche : une activité artistique qui permet aux jeunes d’exploiter leurs talents, voire de les faire évoluer, dans un cadre éducatif porteur de valeurs telles que la rigueur, le sens du travail d’équipe et de la solidarité, le goût de l’effort.
  • Projet « Refuge pour jeunes en crises familiale et sociale » de l’Association Martinique Demain c’est Maintenant : financement de formation pour les référents qui suivent les jeunes, acquisition de matériel, remise aux normes d’habitats.
  • « Programme de réussite par l’Internat Educatif et Scolaire » de l’Espérance – Patronage St Louis : financement de places en IES sur une année scolaire.

Fondation François Le Bars

Soutenir les actions d’Apprentis d’Auteuil auprès de la jeunesse en difficulté, principalement en région Bretagne.

Fiche d'identité

Fondatrice : Mme Glikman
Mission : Soutenir des projets – individuels ou collectifs – d’accueil, de formation et d’accompagnement en faveur des jeunes en difficulté et de leur famille.

Extrait témoignage de Marlyse Glikman :

« J’ai voulu créer une fondation en mémoire de mon père… Lors de notre visite à Ker-Anna, on a vu tout de suite qu’on avait besoin de nous.., on était là pour ça »

Les projets soutenus

  • En 2015

Projet de rénovation de la MECS Ker Anna (Bretagne) : aménagement des locaux pour permettre la création d’une salle d’activités pour la vie collective des jeunes.

Fondation Vers l'Afrique

Apporter une contribution financière aux partenaires africains de la Fondation d’Auteuil ; ou à des organismes tiers.

Fiche d'identité

Fondateur : Mr Patrick de BELLOY
Mission : soutien à la réalisation de projets ou d’actions éducatives, sociales ou sanitaires concernant les enfants, les jeunes, les mères isolées ou les familles fragilisées.

Projets soutenus

En 2015

  • Créer une maison d’accueil et de socialisation pour jeunes enfants et jeunes parents de la rue, en République Démocratique du Congo. Avec pour objectif d’assurer la prise en charge et l’accompagnement des jeunes familles et filles-mères en situation de rue de Kinshasa. Et de favoriser la protection des enfants en bas âges.
  • Améliorer l’employabilité et l’autonomisation de 15 filles-mères vulnérables au Mali, à Bamako, en renforçant  leurs compétences par le biais de la formation et de l’appui à l’insertion : mise en place de sessions d’alphabétisation ; de formations professionnelles en couture, coiffure/esthétique, restauration ; appui à la recherche d’emploi ou à la mise en place d’activités génératrices de revenus sous la forme de micro-entreprise, de groupements d’intérêt économique ou de coopératives.

Fondation Adomani

La volonté de créer la fondation est venue en continuité d’actions associatives menées auprès de jeunes en difficulté et conforme aux valeurs RSE mises en place au sein des entreprises familiales.

Fiche d’identité

Fondateurs : Famille DEMATTE
Mission : contribuer à l'éducation et à l'insertion des enfants et des jeunes en difficulté en France et à l'international.

Fondation Du Russey

La création de la fondation s’inscrit dans une histoire familiale orientée vers l’engagement auprès des autres.

Fiche d’identité

Fondateur : Gilles BOUFFETTE

Mission : apporter une contribution financière à des projets en cours ou à venir d’Apprentis d’Auteuil et des organismes liés à cette dernière (affiliés, partenaires), ou d’organismes tiers, à destination de jeunes et familles fragilisés.

Fondation Chevaux porteurs d’espérance

Au contact de cet animal symbole de liberté et de puissance, les jeunes en difficulté découvrent qu'ils peuvent se faire confiance, apprennent le respect mutuel, le désir d'aider les autres, tout en respectant la liberté d'autrui, symbolisée par celle du cheval.

Fiche d'identité

Fondatrice : Colette Schumacher

Mission : permettre à des jeunes enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté - y compris en situation de handicap, de vivre une relation particulière avec un équidé, que ce soit un cheval, un poney ou un âne, en finançant des projets collectifs ou individuels de rencontre avec cet animal, et notamment des projets de formation dans les métiers du cheval.

Fondation Paul Clery-Melin

Cette fondation est née d’un désir consensuel familial de s’engager auprès d’Apprentis d’Auteuil pour aider l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté.

Fiche d'identité

Fondateurs : Famille Cléry-Melin

Mission : soutenir des projets d’accueil, de formation et d’accompagnement en faveur des jeunes défavorisés ou en difficulté, et de leur famille.

Fonds de dotation «Notre Dame des Maures»

Soutenir les actions d’Apprentis d’Auteuil en région PACA auprès de la jeunesse en difficulté.

Fiche d’identité

Fondateurs : Famille LOPEZ 

Mission : soutenir les actions d’Apprentis d’Auteuil en région PACA auprès de la jeunesse en difficulté. Soutenir également d’autres associations locales.

Fonds de dotation «Espérance Jeunesse»

Le fonds de dotation "Espérance Jeunesse" soutient Apprentis d'Auteuil sur les actions d'aide à la jeunesse en difficulté

Fiche d’identité

Fondateur : Gérard Trèves
Mission : collecter des fonds pour soutenir, financer et promouvoir des actions d’aide à la jeunesse en difficulté, principalement animés par Apprentis d’Auteuil (70 % des fonds versés)
Les réalisations:

  • Tournage du clip vidéo Family One
  • Financement d’un chantier de Solidarité Internationale
  • Organisation de sorties pour adultes et enfants habitant une résidence sociale

Pour en savoir plus

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.