Cliquez ici si cet email ne s'affiche pas correctement

22 juillet 2016

Donner c'est s'engager
à nos côtés

Zoom sur

Pourquoi accompagner les enfants des rues ?

Newsletter 22 juillet 2016

C’est souvent la question que l’on nous pose, tant le sujet semble vaste : « un puits sans fond », « vous en sortez 10 de la rue, il en arrive 20 nouveaux », entendons-nous souvent. Sauf que lorsque vous rencontrez ces dix enfants-là, que vous associez un prénom à un visage et à une histoire, vous sortez du comptage anonyme et mesurez à quel point leur vie a changé depuis qu’ils ont été pris en charge : d’ombres de la rue, en état de survie, ils sont devenus des jeunes debout, avec un avenir et un espoir. Au retour d’une mission à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, nous vous proposons de lire quelques témoignages …

La mesure d'impact social, quelle réalité ?

Tout le monde en parle dans le secteur caritatif, les ONG qui montent des projets aussi bien que les bailleurs, mais rares sont ceux qui, au final, la mettent en œuvre. La plupart des gens assimilent la mesure d’impact aux résultats quantitatifs : combien de jeunes pris en charge, combien sortis de formation avec un diplôme, etc. Or il faut aller beaucoup plus loin, et mesurer, dans la durée (à 3 ans minimum), le changement de vie du bénéficiaire induit par notre accompagnement.

Plaidoyer international : à plusieurs, on a plus d'impact !

Fortes de ce constat, plusieurs grandes organisations opératrices engagées pour la jeunesse et le soutien aux familles en difficulté, se sont retrouvées à Rome pour unir leurs forces et élaborer un plan d’action commun.

Le rapport annuel 2015 est en ligne !

A consulter sur notre site.

L’hommage d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, à Apprentis d’Auteuil

Newsletter 22 juillet 2016

A l'occasion du 150ème anniversaire d'Apprentis d'Auteuil, Irina Bokova, directrice générale de l'Unesco, souligne le rôle majeur de la fondation auprès des jeunes en difficultés. Et croit en leur pouvoir de changer le monde.

La discipline positive : comment réinventer les rapports d’autorité ?

Ni punitive, ni permissive, la discipline positive promeut une approche éducative bienveillante. Explications avec Christine Jarrosson, directrice des établissements Sainte-Bernadette à Audaux (64) où les adultes se forment depuis peu à cette pédagogie.

Acteur engagé auprès de la jeunesse en difficulté, Apprentis d’Auteuil Suisse* soutient le développement de programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner aux jeunes et aux familles fragilisés ce qui leur manque le plus : la confiance.
*Sous égide de la Fondation Limmat
LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR.

Photos : christophe Beau/Apprentis d'Auteuil ; Unesco

Je souhaite me désabonner