Développons l’employabilité des jeunes

13,7 % des  jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni à l’école, ni en emploi, ni en formation, soit 1,5 millions de jeunes en France.

Ces jeunes ont une problématique de savoir-être et d’employabilité, en effet.  iIls connaissent une succession d’échecs depuis leur sortie du milieu scolaire, y compris sur au sein dedes dispositifs de formation dits "classiques". L’absence ou l’inadaptation de leur formation et un comportement souvent incompatibles avec les exigences du monde du travail les rend inemployables.

L’adaptation de l’offre en matière de dispositif d’insertion est devenue une nécessité.

Réussir Angers : une approche articulée autour de 3 objectifs complémentaires

Le projet Réussir Angers est un dispositif de remobilisation et d’accompagnement vers l’emploi des jeunes âgés de 18 à 30 ans, issus principalement des quartiers prioritaires d’Angers, rencontrant des difficultés en matière de formation, de qualification et d’emploi.

Contrairement à d’autres structures d’insertion dont la priorité est l’emploi, Réussir Angers axe son intervention sur les facteurs qui contribueront au maintien de ces jeunes dans l’emploi (le choix d’orientation, la mobilité, le savoir-être et la confiance en soi).

Le dispositif s’articule autour de 3 objectifs complémentaires :

  • Accompagner les jeunes vers une insertion professionnelle : réaliser des formations et des stages.
  • Contribuer à leur insertion sociale : donner un "savoir-être" afin de mieux s’intégrer en société et en entreprise.
  • Participer au développement humain de chacun : proposer des activités sportives, artistiques et/ou culturelles pour retrouver l’estime de soi et créer un lien social.

Mesure d'impact :

  • 49 jeunes sans activité depuis 2 ans ont été accueillis.
  • 83% ont suivi leur formation en intégralité.
  • 97% ont bénéficié d'un accompagnement post-formation.
  • + de 100 stages ont été réalisés.
  • 20 jeunes ont accédé à un emploi ou à une formation.

Soutenons l’entrepreneuriat des jeunes

Les évolutions sociétales conjuguées au manque de solutions salariales ont fait renaître l’engouement des jeunes pour l'entrepreneuriat. Mais aujourd’hui les dispositifs d’accompagnement à la création d'entreprise ne sont pas adaptés aux jeunes peu qualifiés qui ne maîtrisent pas les bases de la gestion administrative, de la comptabilité et de la commercialisation.

  • Former les jeunes à l’élaboration et à la gestion globale d’un projet d’entreprise est la garantie indispensable de leur réussite.

L’Ouvre-Boîte à Marseille : une approche articulée autour de 3 objectifs complémentaires

L’Ouvre-Boîte est un dispositif d’accompagnement vers la création d’entreprise pour tout jeune entrepreneur de 18 à 25 ans confronté à des situations d’exclusion sociale et professionnelle (chômage de longue durée, absence de qualification, résidence en zones urbaines sensibles...). Un oral d’admission devant un jury valide la motivation des candidats.

Cette plateforme propose une méthodologie adaptée sur trois temps :

  • Apprendre un métier : développer les compétences techniques via une pédagogie courte et basée sur la pratique.
  • Apprendre à entreprendre : réaliser des ateliers collectifs et individuels sur la gestion de son activité ainsi qu’un stage d’immersion avec un chef d’entreprise.
  • Apprendre à développer son activité dans la durée : proposer un suivi régulier  pour éviter les principaux écueils.

Mesure d'impact :

  • 60 jeunes accueillis depuis 2015.
  • chacun est parrainé par un chef d’entreprise et un cabinet d’expertise-comptable.
  • 24 projets soutenus dont 22 en cours de réalisation.
  • Exemple : Massilia car, propose à la location de petits véhicules pour des visites autoguidées de Marseille. Grâce à l’Ouvre-Boîte, Abdoulaye Fassassi a bénéficié d’une formation où il a pu tester son projet en plein centre-ville.

Soutenons l’accès à l’emploi des jeunes

Pour s'ancrer dans la vie active, les jeunes les plus en difficulté ont besoin, en plus d'une formation, d'un accompagnement soutenu et d'une aide sur les questions de logement, de santé, de mobilité.

L’employabilité des jeunes passe désormais par l’acquisition d’un savoir-faire mais également par un accompagnement personnalisé renforcé sur le savoir-être.

La Salle à manger : Une formation en trois temps

Cette formation est ouverte à des jeunes âgés de 18 à 25 ans, en situation économique ou familiale précaire, et qui souhaitent découvrir les métiers de la restauration. Grâce aux entreprises partenaires, les apprentis accèdent à un emploi durable à l’issu de la formation.

La formation se déroule en trois temps :

  • Apprendre un métier en conditions réelles : réaliser un apprentissage encadré par deux professionnels et au contact d’une clientèle diversifiée dans des conditions réelles.
  • Bénéficier d’une pédagogie adaptée : acquérir les connaissances spécifiques aux métiers grâce à des formateurs dont les méthodes sont adaptées à un public fragilisé.
  • Faire ses premiers pas en entreprise : réaliser un stage en entreprise et ainsi préparer la réussite de la première embauche.

Pour en savoir plus sur les dispositifs de formations et d'insertion d'Apprentis d'Auteuil

Mesure d'impact :

  • 8 stagiaires accompagnés de manière personnalisée tout au long de leur formation et qui seront diplômés en juin 2017 avec un titre professionnel(équivalent CAP) dont :2 en service salle et 6 agents de restauration.
  • Des entreprises partenaires qui s’engagent à embaucher les jeunes en CDI ou CDD de plus de 6 mois à la fin de leur formation.

Votre contact privilégié

Le service Philanthropie est à votre écoute au 01 44 14 75 20 ou philanthropie(at)apprentis-auteuil.org

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance. Fondation d’Auteuil, Fondation reconnue d’utilité publique par décret du 19 juin 1929 publié au Bulletin des lois du 1er semestre de 1929, sous le n°47743. En tant que Fondation Reconnue d’Utilité Publique (FRUP), votre don à Apprentis d'Auteuil vous permet de déduire de son impôt une partie des dons effectués. Elle peut concerner l’Impôt sur le Revenu (IR), l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) pour les contribuables qui y sont assujettis et l'Impôt sur les Sociétés (IS).