Les rêves de Louna, 9 ans, accueillie à Apprentis d'Auteuil

Les rêves de Louna, 9 ans, accueillie à Apprentis d'Auteuil

Partager ce contenu sur :

Suite aux États généraux du christianisme d'octobre dernier, sur le thème "Que désirez-vous ? Espérances, renouveaux, renaissances", les jeunes d’Apprentis d’Auteuil ont la parole. Premier témoignage, celui de Louna, 9 ans, accueillie à la Maison d’enfants Saint-François d’Assise et en CE1 à l’école Joie de Vivre à Strasbourg.

Ce que je voudrais, pour moi...

Je suis pressée d’avoir mon anniversaire. À tous les âges, on grandit ! Moi, je suis sage. À Noël, des fois, je n’ai pas le cadeau que j’ai demandé, mais ça me fait plaisir quand même.
Je suis ici à la Maison d'enfants Saint-François d'Assise, à Strasbourg, depuis cinq ans. Ma sœur Maeva a 15 ans, elle est chez les ados. Mon frère Johan a 18 ans, il est dans un autre foyer. J’aime bien les autres enfants. Quand il fait beau, on construit des cabanes dans le jardin du foyer. Quand il pleut, on joue à la poupée ou à des jeux de société comme le Uno. Je fabrique aussi des bracelets en plastique. 
Le week-end, on va  à la piscine, on marche ou on fait du vélo dans la forêt. J'aide les éducateurs à préparer les salades, la vinaigrette, à faire des gâteaux au chocolat. Quand je rêve, c'est de mes copines et de mes copains à l'école et de mes promenades à vélo en forêt où je saute les bosses sans me faire mal !

J’aimerais avoir plus de temps pour comprendre en classe. J’aime bien l’école… mais pas trop travailler. Je fais presque tout le temps des fautes. Ça m’énerve. Plus tard, je veux être éducatrice. Au moins, je m’occuperai des enfants. Je veux un mari et des enfants.

Pour ma famille...

J’ai envie de protéger ma famille. Ma maman fait des efforts pour que je rentre plus souvent à la maison. Des fois, je pars du vendredi au dimanche. J’aime aussi aller en vacances chez mon papy et ma mamie dans le Sud. Pour la fête des mères, j’ai fabriqué une boîte en carton où j’ai déposé un cœur en couleurs. Pour la fête des pères, j’ai découpé une chemise en papier et j’ai écrit dessus une poésie.

Pour mon pays...

Je voudrais que tout le monde fasse des efforts pour bien s’entendre. Je veux qu’on protège la France. Si j’étais président de la République, je voudrais que les voleurs qui volent les enfants n’existent plus. Et je protègerais les enfants et les parents. J’aime bien vivre avec les enfants et les adultes. Je ne veux plus que les gens soient méchants avec des personnes qui n’ont rien fait.

Focus

"Vivre ensemble, un vœu pieux ?"
La 5e édition des États généraux du christianisme a lieu à Strasbourg du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2015.

Durant trois jours, des animations, des débats, des rencontres avec des personnalités politiques et religieuses, des intellectuels et des acteurs de la société civile, autour du thème : "Que désirez-vous ? Espérances, renouveaux, renaissances."

Parmi les thèmes : "Vivre ensemble, un vœu pieux ?", "L’économie du partage, de la générosité et de l’innovation sociale", "Quelle école voulons-nous ?", "Que peuvent les cathos pour la France ?"

Y interviennent Priscilla Barondeau, directrice de la Maison d’enfants François d’Assise de Strasbourg et Albert Sabat, responsable de la médiation à Apprentis d’Auteuil. L'entrée est libre et gratuite.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.