Philippe Meirieu : "Chaque histoire éducative est singulière"

Philippe Meirieu : "Chaque histoire éducative est singulière"

Partager ce contenu sur :

Dans "Comment aider nos enfants à réussir", Philippe Meirieu, le spécialiste des sciences de l’éducation, invite à faire émerger la réflexion, la motivation et la liberté de l’enfant. Dans une société solidaire. Interview.

 

Dans votre livre, vous évoquez la "vraie réussite" des enfants. Que voulez-vous dire ?

La vraie réussite est parfois loin du chemin tracé par les parents, les grands-parents pour leur enfant ou petit-enfant. Elle s’oppose également aux clichés fondés sur la réussite scolaire, la conformité à un certain nombre de canons esthétiques, la possession de richesses.
Aujourd’hui, les parents, les pédagogues, la société doivent préparer l’enfant à réussir ses apprentissages scolaires, son projet de vie et le rôle qu’il jouera dans un monde meilleur, un monde qui a besoin de lui.

Par quoi cette "vraie réussite" passe-t-elle ?

Par l'accès à l'autonomie, c’est-à-dire, pouvoir penser librement et avoir la force d'agir, sans oublier la motivation. Un professionnel qui sait parler de son métier, incarner la joie de la réussite et la récompense de l'effort peut, par exemple, enthousiasmer un enfant en difficulté scolaire. Et l’aider à trouver du plaisir dans la connaissance, dans la création, au service des autres, de la société.

Vous parlez de l’importance du sentiment d’être "issu de" et "libre de". Comment la famille peut-elle le faire émerger chez l'enfant ? 

L'enfant a un nom qui indique la filiation dans laquelle il s'inscrit et un prénom qui marque la différence qu'il y apporte. Tout un symbole ! L’idée est d’assumer son histoire sans en être prisonnier. La famille, les pédagogues, la société doivent comprendre que chaque histoire éducative est une aventure singulière. Une aventure à la fois inquiétante et exaltante.
Elle invite l'enfant à prendre du temps pour se poser des questions, imaginer, contempler, anticiper, discuter… Elle l’amène à se projeter dans l'avenir, à avoir un minimum d'empathie pour ses semblables et à considérer les effets de ses actes à l'aune des exigences du collectif qui l'a accueilli et qui le protège. S’inventer soi-même et renouveler le monde c’est, selon moi, la vraie réussite !


Comment aider nos enfants à réussir  


De Philippe Meirieu
Éditions Bayard

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.