François Chérèque : "Avec le service civique, la jeunesse s’engage"

François Chérèque : "Avec le service civique, la jeunesse s’engage"

Partager ce contenu sur :

Créé en 2010, le service civique permet chaque année aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager pour une mission citoyenne. Après 5 ans de fonctionnement, quel bilan ? Réponse avec François Chérèque, président de l’Agence du Service civique.

Dans cette interview, François Chérèque, président de l’Agence du service civique fait le bilan de ce « service citoyen » 5 ans après sa création, le 10 mars 2010. En 5 ans, 82 000 jeunes ont effectué une mission d’intérêt général. 

Au mois de février, le Président de la République a indiqué sa volonté de rendre le service civique « universel » et de permettre à 150 000 jeunes par an de devenir volontaires. Pour cela, l’Agence du service civique doit trouver des structures prêtent à accueillir ces jeunes. Aujourd’hui, plus de 80% des jeunes le sont dans des associations. De leur côté, les structures publiques (hôpitaux, mairies, écoles) devraient prochainement accueillir plus de volontaires.

On le sait moins, le service civique est aussi un moyen pour faciliter l’insertion des jeunes : six mois après la fin de leur mission, 75% des jeunes sont soit en emploi, soit en formation professionnelle.

Dans cet entretien, François Chérèque, en tant qu’inspecteur de l’IGAS cette fois, fait aussi une évaluation du plan de lutte contre la pauvreté et l’inclusion sociale.

 

Les jeunes en service civique à Apprentis d'Auteuil

Apprentis d’Auteuil accueille depuis 2010 des jeunes en service civique dans ses établissements. En 2014, près de 200 volontaires sont intervenus dans nos établissements pour des missions d’accompagnement scolaire, éducatif, de loisirs ou d’insertion : aide au devoir, organisation d’une classe verte, atelier d’anglais, rédaction de CV, animation du conseil de vie lycéenne, plantation d’un potager, animation d’un blog…

A la fondation, les volontaires sont considérés comme des membres à part entière des équipes, tant par leur présence auprès des jeunes que par leur apport de compétences. Ils bénéficient d’une formation (Parcours d’Introduction aux Métiers de l’Education), soit avant le début de leur mission, soit à leur arrivée dans nos établissements. Cette formation a pour but de faire découvrir les fondamentaux du projet d’Apprentis d’Auteuil, de comprendre les dispositifs de protection de l’enfance, d’apprendre à connaître les publics accueillis par la Fondation et de savoir se positionner dans la relation avec les jeunes. 98% des volontaires ont suivi également une formation aux premiers secours.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.