Une formation pour les futurs éducateurs

Une formation pour les futurs éducateurs

Partager ce contenu sur :

En partenariat avec Apprentis d’Auteuil, l’IPC (Institut de philosophie comparée) lance à la rentrée 2016 une formation d’un an pour les jeunes qui se destinent aux métiers du travail social. C’est le moment de s’inscrire !

Agés de 18 à 30 ans, de nombreux jeunes s’interrogent sur les métiers de l’action socio-éducative. Certains veulent approfondir leurs motivations, se donner un temps de discernement pour vérifier qu’ils sont dans la bonne voie professionnelle, d’autres désirent s’y préparer. L’IPC, facultés de philosophie et de psychologie privées à Paris, lance, en partenariat avec Apprentis d’Auteuil, un cursus d’un an pour se préparer aux métiers de l’éducation.
« Nous avons la conviction que le métier d’éducateur nécessite que l’on s’y prépare de façon sérieuse et approfondie, explique Eric Quédreux, porteur du projet à Apprentis d’Auteuil. La complexité des situations auxquelles ils doivent faire face impose une formation humaine forte, une vision de la personne qui en intègre toutes les dimensions - forces, faiblesses et aspirations - au-delà d’une approche purement technique. »

Enseignement pratique et stages

Apprentis d’Auteuil, fort d’une expérience de 18 ans avec ses centres de préformation aux écoles d’éducateur, a choisi de s’engager dans ce projet aux côtés de l’IPC, partenaire de longue date. « L’institut, créé en 1969, partage en effet avec la fondation une même approche de la personne humaine fondée sur l’Espérance, poursuit Eric Quédreux. Autre atout de cette formation, sa dimension universitaire, qui donne à des jeunes gens attirés par les métiers du travail social, la possibilité d’une réflexion profonde et structurée. » 

La formation d’un an se tiendra sur le site historique d’Apprentis d’Auteuil, au 40 rue Jean de La Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris. Elle propose 390 heures d’enseignements dispensés par une équipe universitaire de l’IPC et un professionnel d’Apprentis d’Auteuil, Adriano  Zanin, qui sera par ailleurs le coordinateur du dispositif : « J’assurerai des cours de méthodologie et de pratiques éducatives. J’aurai également en charge le tutorat des étudiants concernant les stages et leur discernement, les liens entre l’IPC et la fondation, et les contacts pour les stages. »

Le cursus inclut en effet 330 heures de stages dans des établissements sociaux et médico–sociaux (dont un à Apprentis d’Auteuil). Des expériences variées, qui donneront au futur candidat aux écoles du travail social, un éventail d’expériences auprès de publics différents, ainsi qu’une vision des modes d’intervention et des problématiques socio-éducatives actuelles.
« C’est un réel avantage pour la préparation aux concours : les étudiants expérimentent de l’intérieur le travail social. Ils se confrontent au réel, détaille Adriano Zanin. Ils arrivent au concours avec cette force, en sachant pourquoi ils veulent vraiment faire ce métier. »

Une charte de la vie commune

Dernier atout de la formation, son ancrage dans une communauté de travail et de recherche. « La qualité du vivre-ensemble et la vie de groupe seront privilégiées, conclut Eric Quédreux. Cela se concrétisera par des projets et des temps de régulation menés en commun, et par une charte de la vie commune. »
A l’issue de cette année préparatoire aux concours des écoles du travail social, les étudiants auront la possibilité de valider un diplôme propre à l’IPC : Préformation aux métiers de l’action socio-éducative.

Pour en savoir plus sur la formation

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.