Apprentis d'Auteuil et Bergerat Monnoyeur co-construisent une formation professionnelle

Apprentis d'Auteuil et Bergerat Monnoyeur co-construisent une formation professionnelle

Partager ce contenu sur :

Baudouin Monnoyeur, président du Groupe Monnoyeur, remet ce 25 mai, le diplôme de technicien(ne) de maintenance d’engins et de matériels de chantier et de manutention à 12 jeunes d’Auteuil Formation Continue, en contrat de professionnalisation avec l’entreprise Bergerat Monnoyeur. Interview sur les bénéfices d’une co-construction entre un dispositif de formation et une entreprise engagée.

Pourquoi avez-vous proposé à Apprentis d’Auteuil de co-construire une formation qualifiante ?

Par ce mécénat de compétences appelé dispositif Turbo (cf. encadré), nous avons voulu valoriser la vocation sociétale de l’entreprise Bergerat Monnoyeur (1). Notre société et les gens qui la composent ont décidé, tout en exerçant leur métier, de se consacrer à une mission désintéressée. En l’occurrence donner à des jeunes en difficulté scolaire une formation mécanique qualifiante, en lien direct avec le monde du travail et la réalité du marché.

Cette proposition a reçu un accueil formidable auprès des 1 800 personnes du groupe travaillant en France. Toutes et tous étaient d’accord pour passer du temps (parfois plus que nécessaire) et transmettre leur savoir à des jeunes qui, un jour, deviendront des techniciens puis des inspecteurs après-vente, des spécialistes, des experts. Toutes et tous se sont engagés comme tuteurs ou parrains, avec professionnalisme, énergie et humanité.

Cette proposition sur l’insertion des jeunes les plus fragiles dans la société et les enjeux de recrutement des entreprises spécialisées était au cœur des métiers d’Apprentis d’Auteuil et de l’entreprise Bergerat Monnoyeur, elle constituait donc un challenge formidable !

Quels enseignements tirez-vous de cette première ?

Dès les premières rencontres, les personnes d'Apprentis d’Auteuil et de l’entreprise Bergerat Monnoyeur se sont estimées. Elles avaient une même vision des choses, une même manière de travailler. Elles ont eu envie d’œuvrer ensemble.

Quant à l’accompagnement des jeunes durant les seize mois de formation en alternance au lycée Val-de-Drôme d’Apprentis d’Auteuil et dans nos ateliers de Moissy-Cramayel, d’Aix-en-Provence et de Lyon, il a nécessité un système d’accueil et d’entraide adapté. Nous ne pouvions pas nous permettre de bouleverser notre organisation entrepreneuriale… ni autoriser un jeune à être en retard tous les jours quand l’ensemble du personnel était à l’heure ! Des efforts ont été consentis de part et d’autre… et l’objectif a été atteint !

Avec de faibles connaissances et peu d’expériences en mécanique, certains jeunes ont, en dehors du système habituel de formation, obtenu le titre équivalent bac professionnel. D’autres le titre équivalent BEP. Ces derniers mettront plus de temps mais ils décrocheront le baccalauréat qui aujourd’hui encore, en France, atteste des compétences et ouvre les portes du monde du travail. 
Cette réussite dont chacun peut être fier nous incite à pérenniser ce mécénat de compétences et à l’élargir en le proposant à d’autres jeunes et à d’autres personnes d’autres ateliers de l’entreprise Bergerat Monnoyeur.

Quel message souhaitez-vous délivrer aux jeunes d’Apprentis d’Auteuil ?

Aujourd’hui, nous partageons un bien commun avec une grande joie. Nous vous avons transmis notre savoir et vous avez obtenu un diplôme reconnu. Nous avons contribué à ce qui est, peut-être, votre première réussite. Si d’autres jeunes se donnent un peu de peine, s’ils acceptent, eux aussi, les contraintes de la formation et de l’entreprise, eux aussi peuvent réussir, eux aussi peuvent former des rêves... Et consolider ce mécénat de compétences, une vraie start-up que nous avons, ensemble, construite. Une grande satisfaction professionnelle et humaine.

(1)    Concessionnaire exclusif de la marque Caterpillar en France depuis 1929, Bergerat Monnoyeur assure la vente, la location, l’entretien et la réparation des engins de chantiers neufs et d’occasion.

Turbo, un mécénat de compétences inédit

En 2014, Apprentis d’Auteuil - qui accompagne plus de 25 000 jeunes en difficulté à travers des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion - a signé un partenariat avec Bergerat Monnoyeur pour lancer le dispositif Turbo. L’objectif ? Donner à des jeunes sans qualification une formation mécanique qualifiante, reconnue par un titre professionnel de niveau IV, c’est-à-dire un baccalauréat professionnel.

Des jeunes d’Auteuil Formation Continue issus des régions Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et PACA, qui ont suivi seize mois de qualification, ont tous signé un contrat de professionnalisation avec Bergerat Monnoyeur.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.