Sept jeunes d'Apprentis d'Auteuil, rédacteurs en chef d'un jour, au journal La Croix

Sept jeunes d'Apprentis d'Auteuil, rédacteurs en chef d'un jour, au journal La Croix

Partager ce contenu sur :

Ce mardi 6 décembre, veille du lancement médiatique de "Prendre le Parti des Jeunes", le Livre Blanc d’Apprentis d’Auteuil, 7 jeunes du lycée Saint-Gabriel de Bagneux ont participé à l’opération "Rédacteurs en chef d’un jour" au journal La Croix. Leurs commentaires, idées, suggestions seront publiés dans l’édition de demain.


En classe de première, terminale ou BTS au lycée Saint-Gabriel de Bagneux, Gabriel, Mehdi, Othniel, Sofiane, Antoine, Julien et Nicolas se sont tous portés volontaires pour aller, ce matin, au journal La Croix. Ils ont assisté à la conférence de rédaction animée par les rédacteurs en chef et les chefs de service, retrouvé les journalistes dans les services France, Monde, Économie, Culture, Sport… et réagi aux sujets traités. Leurs propos seront retranscrits dans des encadrés intitulés "Rédacteurs en chef d’un jour".


"On ne se rend pas compte du travail des journalistes en amont, remarque Julien, 17 ans. Quand les chefs de service arrivent en conférence de rédaction, ils sont déjà au courant de tout !" "Honnêtement, je pensais qu'il y aurait plus de tension dans une conférence de rédaction, reconnaît Gabriel, 20 ans. En fait, c'est actif, ça bouge dans tous les sens mais ça reste serein ! J'ai été très flatté de pouvoir donner mon avis dans un grand journal national.""Pour une fois, on nous donne un espace de paroles, poursuit Sofiane, 17 ans, c'est particulièrement rare pour nous, jeunes de banlieue.""Ça m'a permis de découvrir un autre monde, une entreprise où chacun est à son poste mais converse avec les autres" explique Mehdi, 17 ans. "Je vais être fier de moi, demain, en ouvrant le journal. Je vais le donner à mes grands-parents pour leur faire la surprise !" confie Antoine, 17 ans.

"Cette expérience est très enrichissante pour les élèves qui ont plus l'habitude de suivre l'actualité sur Internet ou à la télévision, souligne Agnès Marguet, professeur d'économie et de gestion. Ils ont vu comment les journalistes choisissaient les sujets, comment ils en discutaient entre eux. Demain, ils seront très heureux de se voir et de se lire dans le journal." "Quelle est, pour vous, la principale qualité d'un journaliste ? interroge Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef, en conclusion de cette matinée. "L'écoute et l'objectivité" s'enthousiasme Antoine, "L'écriture" estime Julien, "L'esprit ouvert" avoue Mehdi.

Par cette opération "Rédacteurs en chef d'un jour", Apprentis d’Auteuil entend valoriser les jeunes accueillis et formés dans ses établissements et leur permettre, une nouvelle fois, de faire entendre leur voix, la veille du lancement de "Prendre le Parti des Jeunes", son Livre Blanc aux Éditions de l’Atelier. Soit 20 mesures concrètes - fruits d’une grande concertation entre des jeunes, des parents, des éducateurs et des enseignants - destinées notamment aux candidats à l’élection présidentielle 2017… pour que la jeunesse ne soit plus seulement un argument de campagne. Et que ce Livre Blanc incite au débat et à la rencontre.

Les constats, réflexions et suggestions des jeunes d’Apprentis d’Auteuil seront publiés dans le journal La Croix daté du 7 décembre.

 







 

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.