Apprentis d’Auteuil accueille des jeunes migrants de Calais

Apprentis d’Auteuil accueille des jeunes migrants de Calais

Partager ce contenu sur :

Depuis le 2 novembre, Apprentis d’Auteuil accueille 12 jeunes mineurs non accompagnés (MNA) de la "jungle" de Calais au sein des établissements Notre-Dame (28), à la demande de la préfecture d'Eure-et-Loir.


« C’était un moment humain fort. On a passé une première étape : leur donner un toit, à manger et une douche, en espérant demain, pouvoir les intégrer dans nos systèmes classiques et leur donner de l’espoir et des perspectives », témoigne Christian Jacquemin, directeur du territoire Centre, présent lors de l’arrivée des jeunes mineurs non accompagnés, aux côtés du sous-préfet de Nogent-le-Rotrou, Christian Védélago.

Notre mission première

Dès le début du mois d'octobre et en prévision du démantèlement de la “jungle” de Calais, Apprentis d’Auteuil a pris l’initiative de proposer à l’Etat des sites et des capacités d’accueil pour accueillir des migrants, et en particulier des mineurs, garçons et filles.

« Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mission première d’Apprentis d’Auteuil en matière de prévention et de protection de l’enfance, souligne Nicolas Truelle, directeur général d’Apprentis d’Auteuil. Ces jeunes, en tant que mineurs sans soutien familial, ont vocation à être accueillis et protégés en application de la Convention internationale des droits de l’Enfant, avec la même qualité de prise en charge que tout mineur bénéficiaire d'une mesure de protection de l'enfance. Pour Apprentis d’Auteuil, c’est une manière de répondre à l’appel du pape François lancé au mois de septembre 2015 pour accueillir des « demandeurs d’asile qui fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et qui sont en chemin vers une espérance de vie. » Pour nous, ajoute Nicolas Truelle, c’est aussi une manière de refuser l’inacceptable qui serait d’abandonner ces jeunes mineurs à leur solitude et à leur détresse, ou d’ignorer les menaces qui pèsent sur leur existence. »

Un accompagnement éducatif

Apprentis d’Auteuil accueille chaque année plusieurs centaines de mineurs non accompagnés. La fondation s’appuie donc sur son expérience et le savoir-faire de ses équipes auprès de ces jeunes. Il s’agit, dans un premier temps, de créer autour de ces jeunes des conditions d’accueil sereines : qu’ils se sentent avant tout en sécurité, qu’ils puissent se nourrir, se vêtir correctement, être au chaud, pouvoir se laver… Bref, sortir des conditions de vie qu’ils ont pu connaître ces derniers mois à Calais.

Puis la fondation proposera à ces jeunes un accueil avec un accompagnement éducatif et scolaire (notamment l’apprentissage du français) pour leur permettre de préparer leur avenir, en France dans la mesure du possible et s’ils le souhaitent.

Un accueil en partenariat

Au sein des établissements Notre-Dame, cet accueil se fait en coordination avec les partenaires institutionnels de la fondaton : la préfecture d’Eure-et-Loir, le département, les mairies, les services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), mais également avec le soutien d’autres partenaires comme la Sécurité civile, qui vient aider la fondation à accueillir les jeunes dans les meilleures conditions pendant quelques jours. L’Aide sociale à l'enfance d’Eure-et-Loir effectuera dans les semaines à venir sa mission d’évaluation et d’orientation permettant de définir quels seront le projet et l’accompagnement mis en place sur la durée pour ces jeunes.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.