Regarder la vidéo

Proposition #15 : pour un accès systématique au contrat jeune majeur

Partager ce contenu sur :

Les contrats jeune majeur sont de plus en plus difficiles à obtenir. Destinés aux 18-21 ans, ils permettent aux sortants de l'Aide sociale à l'enfance de poursuivre des études et de se loger. Aidez-nous à soutenir cette mesure essentielle à l'insertion des jeunes !

Peur, angoisse constante… Ce sont les mots employés par Annie, tout juste majeure. Dans cette courte vidéo, la jeune femme explique la situation dans laquelle elle se trouve, elle, et des centaines d’autres jeunes. Pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance jusqu’à leur majorité au titre de la protection de l’enfance, beaucoup se retrouvent après 18 ans, sans soutien ni réseau.

Certains voient même les aides s’arrêter pendant leur année scolaire ou de formation professionnelle, doivent quitter leur logement… D’où un risque élevé de précarisation. Un tiers des SDF seraient ainsi d’anciens jeunes de l’Aide sociale à l’enfance. Pour ces jeunes adultes, un parcours du combattant s’engage : obtenir un contrat jeune majeur pour pouvoir poursuivre leurs études, continuer à être logés, s’insérer dans la société…

Un caractère aléatoire et éphémère

Le contrat jeune majeur est destiné aux 18-21 ans rencontrant de graves difficultés d’insertion, « faute de ressources ou d’un soutien familial suffisant ». Ils dépendent des conseils départementaux, qui déterminent et pilotent leur politique d’action sociale (et donc, de protection de l’enfance). Or celle-ci est très inégale suivant les conseils départementaux.

Le contrat jeune majeur est de plus en plus difficile à obtenir. Sa durée est également variable selon les territoires : un an, six mois. Certains sont renouvelables tous les deux mois, voire tous les mois… Ce caractère aléatoire, et pour certains, éphémère, plongent des centaines de jeunes dans l’angoisse, comme Annie, engagée dans des études d’infirmière.

L'urgence d'agir

Dans son manifeste, Prendre le parti des jeunes, Apprentis d’Auteuil plaide pour l’assouplissement de l’accès au contrat jeune majeur. La fondation propose que chaque jeune, accueilli dans les dispositifs de l’Aide sociale à l’enfance, inscrit dans un parcours d’insertion ou de formation et démuni de liens familiaux, puisse bénéficier d’un contrat jeune majeur. Il y a urgence.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.