Les jeunes gardent confiance en l’avenir

Les jeunes gardent confiance en l’avenir

Partager ce contenu sur :

Le think tank « Vers Le Haut », créé par Apprentis d’Auteuil et d’autres acteurs de la jeunesse, publie les résultats de son deuxième baromètre « Jeunesse et confiance » réalisé par Opinion Way, en partenariat avec le journal La Croix. Les jeunes gardent confiance en l’avenir même si d’autres résultats sont en baisse. Explications.


L’année dernière, Appprentis d’Auteuil participait, avec d’autres acteurs de la jeunesse (Bayard, l’Armée du Salut, les Scouts Musulmans de France, Sport dans la ville, l’Osé, SOS Villages d’enfants) à la création de « Vers Le Haut », un centre d’études et d’actions dédié aux jeunes, aux familles et à l’éducation.

À l’occasion de son premier anniversaire, le think tank publie les résultats de son 2ème baromètre « Jeunesse et confiance ». Si les jeunes sont un peu moins satisfaits de la vie qu’ils mènent (68% considèrent que leur vie correspond à leurs attentes, -6 points par rapport au baromètre 2015), ils gardent majoritairement confiance en l’avenir : 74% se disent optimistes quant à leur avenir (+5 par rapport aux résultats 2015).

A noter cette année encore, les jeunes demandeurs d’emplois et ceux résidant en zone urbaine sensible sont, eux, moins enthousiastes : seuls 36% estiment que « leur vie correspond à leurs aspirations » et 56% seulement sont optimistes quant à leur avenir.

Les parents ne partagent pas non plus l’optimisme de leurs enfants. Compte tenu de la situation économique et des difficultés en matière d’emploi, ils sont une majorité (66%, même résultat que l’année dernière) à penser que « leurs enfants auront une vie plus difficile que la leur ». 

Confiance en l'école en baisse

Autre enseignement de cette deuxième édition du baromètre, la confiance dans l’école est en baisse : si les jeunes sont 67% (-3) à estimer que « le système éducatif français assure à tous l’acquisition des savoirs de base », ils ne sont que 42% (-2) à penser que « le système éducatif français réduit les inégalités sociales ». Et 41% (-2) qu’il « favorise l’épanouissement personnel de chacun ». En cette période électorale, la défiance vis-à-vis du monde politique reste majeure. A la question « Avez-vous confiance dans les hommes et les femmes politiques ? », ils ne sont que 22% (+5) à répondre favorablement.

Une société violente

Cette année le think tank "Vers le haut" a également interrogé les jeunes et les familles sur la question de la violence. Résultat : 84% des jeunes considèrent que « la société actuelle est violente ». 91% des parents partagent leur opinion. 19% des jeunes affirment avoir été victimes de violences (verbales, psychologiques ou physiques). Enfin, logiquement après l’actualité de cette année, le terrorisme (45%), la délinquance (11%), les discours religieux extrémistes (10%) sont les trois formes de violences qui inquiètent le plus. A noter, 9% des jeunes femmes craignent d’abord les violences sexuelles. 

Retrouvez tous les résultats du baromètre sur www.verslehaut.org

Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1002 jeunes âgés de moins de 26 ans, et de 1027 parents d’enfants de moins de 26 ans. La représentativité est assurée par la méthode des quotas. Interviews réalisées du 21 octobre au 7 novembre 2016 pour l’échantillon de jeunes, et du 21 octobre au 28 octobre pour l’échantillon de parents.

Mobilisation générale pour l'éducation !

"Vers le haut" présentera les résultats de la 2ème édition du baromètre annuel "Jeunesse et confiance" ainsi que 12 propositions pour la jeunesse et l'éducation que le think tank souhaite porter en 2017 au collège des Bernardins mercredi 16 novembre à 18h. Inscription préalable impérative à : contact@verslehaut.org

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.