Les rêves de Lyes, 16 ans, futur cuisinier

Les rêves de Lyes, 16 ans, futur cuisinier

Partager ce contenu sur :

Suite aux États généraux du christianisme des 2, 3 et 4 octobre, sur le thème "Que désirez-vous ? Espérances, renouveaux, renaissances", les jeunes d'Apprentis d'Auteuil ont la parole. Troisième témoignage, celui de Lyes, 16 ans en 1ère année de bac pro cuisine au lycée professionnel Notre-Dame (28).

Ce que je voudrais pour moi..

Plus tard, j'aimerais bien ouvrir mon propre restaurant à Paris ou à l'étranger pour faire de la cuisine gastronomique à la française. La cuisine, c'est un peu de la magie. Avec des ingrédients très simples on peut faire de très belles assiettes ! Ce sont les émissions de télé sur la cuisine qui m'ont donné envie de faire ce métier. J'adore toucher les aliments, faire plaisir aux clients. Je ne suis pas pressé de devenir adulte. Je me sens encore petit, sous la responsabilité de ma famille. Ça n'a pas l'air facile d'être adulte : trouver un travail, faire à manger à ses enfants... Plus tard je compte me marier - mais j'ai le temps - et avoir trois enfants.

Pour ma famille...

Quelle soit en bonne santé ! Je n'ai pas connu ma mère. Je vis avec mon père et ma grand-mère, dont je suis très proche. C'est ma grand-mère qui m'a donné le goût de la cuisine. Elle me faisait souvent des plats du Cap-Vert dont elle est originaire. Ma famille, c'est mon point de repère ! J'ai envie de leur prouver que je peux réussir. Avant, j'allais à l'école pour rien. Pour la première fois, mon père a été fier de moi lorsque j'ai eu mon brevet. Il a vu que j'étais capable de réussir.

Pour mon pays

La France est un beau pays avec sa culture, ses châteaux, ses paysages... Des gens du monde entier viennent le visiter ! Dans dix ans, j'espère que le racisme n'existera plus. Parfois j'en ai été victime. Notre devise c'est " Liberté, égalité, fraternité ". En France, nous sommes libres mais nous ne sommes pas tous égaux. Mais nous avons la chance d'être dans un pays de liberté où l'on peut dire et penser ce que l'on veut. C'est une richesse que l'on ne doit pas pas perdre.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.