Apprendre le français, un enjeu pour les mineurs non accompagnés

Apprendre le français, un enjeu pour les mineurs non accompagnés

Partager ce contenu sur :

Dans le cadre de son plan d'action en faveur des réfugiés en Europe, la Fondation BNP Paribas accompagne Apprentis d'Auteuil en finançant, entre autres, les cours de français langue étrangère pour les mineurs non accompagnés de neuf établissements. Reportage à l'Unité de formation par apprentissage (UFA) Daniel Brottier de Bouguenais (44).

Ce matin, Karim, Mahamadou, Yacouba, Makan et Modibo, en 1ère année cuisine à l’Unité de formation par apprentissage Daniel Brottier, sont réunis dans la petite salle du cours de français langue étrangère (FLE), ouvert depuis septembre 2016. Agés de 16 à 18 ans, ces apprentis sont des Mineurs non accompagnés : des jeunes venus d’un pays hors Union européenne, sans famille capable de s’occuper d’eux sur le territoire français. Originaires du Mali et du Burkina Faso, ils n’ont pas – ou peu – été scolarisés. Ils ne connaissaient pas le français à leur arrivée.

À l’invitation d’Alexandra Moses, formatrice FLE, Yacouba commence son exercice : il doit associer une image et un mot. L’adolescent butte sur « baleine »,  qui n’évoque rien pour lui. Pendant ce temps, Makan déchiffre syllabe par syllabe une recette de crêpes. D’une voix posée, il explique : « J’aime le travail dans la cuisine. Le vocabulaire technique est difficile, comme le nom des… ustensiles. C’est très important pour moi d’apprendre le français et de progresser. »

L'urgence des cours de français langue étrangère pour les MNA

Au total, chacun des vingt MNA accueillis dans les établissements Daniel Brottier bénéficie de quatre heures de FLE par semaine (voir encadré). Des cours essentiels pour ces jeunes engagés dans une course contre la montre : ils doivent être prêts à la fin de la prise en charge de la protection de l’enfance. Alexandra Moses détaille : « Je travaille en lien étroit avec l’équipe enseignante de l’UFA. Notre but est que les jeunes sortent d’ici avec un diplôme et la confiance en eux. Qu’ils deviennent des adultes responsables, de bons professionnels. Par notre proximité et notre approche éducative, nous sommes des repères pour eux. »

Autre volet important développé lors des échanges en de FLE : la culture, le mode de vie en France. Les jeunes font part de leur étonnement sur le tutoiement, les rituels sociaux comme la bise, la place des femmes… Patrick Sellier, directeur de l’UFA, conclut : « La maîtrise du français est indispensable pour ces jeunes, d’où la nécessité d’un renforcement du dispositif. Ils veulent s’en sortir. Ils sont assidus, courageux, volontaires. À nous de les soutenir. »

Le soutien de la Fondation BNP Paribas

La Fondation BNP Paribas poursuit en 2018 son soutien aux cours de français langue étrangère (FLE) dans neuf établissements d’Apprentis d’Auteuil.

Outre les cours à l'UFA Daniel Brottier de Bouguenais, elle finance par exemple les cours de FLE aux établissements Saint-Jean à Sannois (95). Pour en savoir plus sur cette action, voir la vidéo ci-dessous.

La Fondation BNP Paribas finance aussi l’insertion professionnelle de jeunes MNA accueillis dans les cinq dispositifs La Touline. Ceux-ci prolongent l’accompagnement de jeunes sortants de l’Aide sociale à l’enfance après leur majorité.  

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.