L’enfant et l’animal, une relation positive

L’enfant et l’animal, une relation positive

Partager ce contenu sur :

Chien, chat, poisson rouge, hamster… L’animal de compagnie joue un rôle déterminant auprès de l’enfant qui lui consacre, en vacances, beaucoup de temps. Analyse de cette relation sensible avec Daniel Marcelli, pédopsychiatre.

1 Pourquoi ces liens entre l’enfant et l’animal ?

L’enfant – étymologiquement infans, celui qui ne parle pas – partage avec l’animal l’absence de parole, ce qui ne signifie pas absence de communication. L’un et l’autre s’expriment notamment par une posture, un tonus, un  regard, un contact… sous réserve que l’on sache les décrypter. Il se crée entre eux une proximité évidente, qui souvent chez l’animal se manifeste par une forme de bienveillance.

2 De quelles relations s’agit-il ?

L’enfant comme l’animal peut être attiré et s’approcher, ou bien effrayé et fuir : il n’y a pas de règle générale. C’est un accordage qui se fait au cas par cas et peut contribuer à façonner l’univers émotionnel, cognitif, imaginaire de l’enfant. Qui peut aussi stimuler sa mobilité, ses compétences et ses potentialités. Un animal peut devenir un compagnon, avec ses propres règles de vie, voire même un confident. L’enfant doit apprendre à le respecter. Savoir, par exemple, que l’approche demande le consentement de l’animal et que l’éloignement équivaut à "Fiche-moi la paix !".

3 Que développe l’animal chez l’enfant ?

Un enfant élevé avec un animal développe une attention, une sensibilité, peut-être un respect des émotions de l’autre. Une espèce d’initiation à la dimension intra-langagière des rapports humains.

4 L’impact sur la confiance en soi

Auprès d’un animal, un enfant abandonné ou maltraité peut trouver ce qu’il n’a pas trouvé auprès d’un adulte. Il existe une possibilité de compensation. Mais prudence ! Offrir un animal de compagnie, ce n'est pas offrir un cadeau pour se donner bonne conscience et se dispenser de s’occuper de son enfant.  

5 La place de l’animal au quotidien

Dans un monde de plus en plus mécanisé, de plus en plus informatisé, l’animal apporte une communication faite de chaleur, d’émotions, de contacts… et une certaine temporalité tranquille. L’animal vit à un rythme différent du rythme frénétique de nos sociétés et de nos ordinateurs. Il apporte un plaisir tranquille et rappelle à l’enfant le cycle de la vie, des saisons, de la nature.

L’enfant et l’animal, Une relation pleine de ressources
Sous la direction de Daniel Marcelli avec Anne Lanchon Jobert
Éd. Érès

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.