"J'espère, un jour, pouvoir être footballeur professionnel"

"J'espère, un jour, pouvoir être footballeur professionnel"

Partager ce contenu sur :

A l'occasion du 150e anniversaire d'Apprentis d'Auteuil, les jeunes prennent la parole. Aujourd'hui, interview de Ayoub par Nour, son meilleur copain. Tous deux ont 9 ans, sont en CM1 à l'École Poullart des Places et font partie du groupe Phenix de la Maison d'enfants Saint-Esprit (94).

 

C’est bien au foyer ? Tu t’es habitué ? Tu t’y sens bien ?

Oui, ça va. Je suis au foyer depuis deux ans et demi. À la Maison d'enfants, j’ai un grand frère qui a 11 ans, un petit-frère qui a 7 ans et une petite sœur qui a 3 ans. Tous les soirs, je leur fais un bisou. Mais, je préfèrerais quand même être avec mes parents. Je les retrouve le dimanche.

Quel est ton sport favori ?

Le foot.

En quelle classe es-tu ?

En CM1.

Quelle est ta matière préférée ?

Les maths. J’aime bien calculer.

Quelle est ta matière la plus compliquée ?

Le français parce que je n’arrive pas très bien à lire.

Il y a des mots qui sont difficiles ?

Oui, c’est ça.

Je comprends… Qui t’aide quand c’est compliqué ?

Les éducatrices, les éducateurs, la maîtresse. Et toi aussi parce qu’on est amis. L’amitié, c’est être gentils, pas radins, donner des choses à d’autres. Toi, tu me rapportes des galettes de chez ton père et, moi, je te donne des bonbons.

Comment organises-tu ta journée quand tu es au foyer ?

Je me lève à 7h45. Je fais mon lit. Je m’habille. Je vais déjeuner à 8h. L’école commence à 9h. Je commence à faire une dictée de phrases, une dictée de mots et des exercices. Le lundi, mardi, jeudi, on termine l’école à 12h10, à 12h30 le mercredi et le vendredi. Ces deux jours-là, il n’y pas école l’après-midi. Les autres jours, on retourne à l’école à 13h30 et on finit à 16 heures. Ensuite, on goûte, on fait nos devoirs : une liste de mots, des poésies, des leçons… À 17 heures, on peut jouer avec nos jeux-vidéos, regarder la télé. Puis, on se douche. À 19 heures on va manger. À tour de rôle, on met la table, on débarrasse et on donne un coup de balai. Parfois, on prépare les repas avec les éducatrices et les éducateurs : des pâtes au saumon, par exemple. Puis, c’est la veillée. À 20h45, on va dans notre chambre et à 21 heures, on éteint la lumière. Le mercredi après-midi, on va à la ferme pédagogique du Parc des meuniers à Villeneuve-le-Roi pour voir des animaux, fabriquer des nichoirs... On joue aussi au foot dans la cour de la MECS.

Tu es fort en foot ?

Oui. Je suis milieu-central, attaquant, remplaçant parfois aussi. J’ai déjà marqué plein de buts. Mon idole c’est Blaise Matuidi et les joueurs du PSG. J’espère, un jour, pouvoir être footballeur professionnel.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.