Enseigner autrement avec les nouvelles technologies

Enseigner autrement avec les nouvelles technologies

Partager ce contenu sur :

Situé depuis la rentrée 2015 à Nogent-sur-Oise (60), le collège Marcel Callo utilise les nouvelles technologies pour enseigner autrement et propose un suivi éducatif pour permettre à chaque élève de réussir. Explications.


Pour les vingt élèves de la classe de 5ème, c’est le grand jour ! Aujourd’hui, Yasmine, Adam, Djibril et leurs camarades de classe vont enfin pouvoir utiliser les nouveaux ordinateurs portables qu’ils convoitent depuis plusieurs semaines. « Pour cette première utilisation, nous allons d’abord étudier les fonctions principales de Google Sketchup, un logiciel de création d’images en trois dimensions », explique madame Leroule, enseignante en sciences et technologies. C’est là l’une des caractéristiques du nouveau collège Marcel Callo installé depuis 2015 à Nogent-sur-Oise : l’utilisation des nouvelles technologies pour enseigner autrement.

« Chaque élève dispose d’une tablette tactile dont il est responsable, explique Manuel Marseille, directeur du collège. C’est un formidable outil pédagogique qui permet aux enseignants de s’adapter aux besoins de chacun via les livres et les applications numériques. » « Nous utilisons les tablettes en maths, en français ou en anglais, confirme l’un des collégiens. On arrive mieux à travailler avec, c’est plus captivant, plus facile. C’est l’outil de notre génération ! »

Classes à petits effectifs

Pour les 125 collégiens scolarisés à Marcel Callo, les petits effectifs sont un autre atout majeur : chaque classe compte entre seize et vingt élèves maximum. Depuis la rentrée, l'établissement pratique également le co-enseignement en maths ou en français qui permet à deux enseignants d'être présents dans la même classe une heure par semaine. Et ainsi de mieux accompagner les élèves en petits groupes dans ces deux matières.
Pour les élèves francophones qui connaissent des difficultés particulières en français, une à trois heures de "français renforcé" leur sont proposées. Autre nouveauté : l'établissement a mis en place un dispositif de remobilisation scolaire. Les élèves qui présentent des difficultés scolaires, de comportement ou qui sont en risque de décrochage peuvent ainsi être suivis par un enseignant et un éducateur pendant cinq à sept semaines dans des petits groupes de 6 à 8 élèves.

Le collège Marcel Callo offre également un suivi éducatif à tous élèves grâce à une équipe de quatre éducateurs diplômés, qui accompagnent les collègiens tout au long de la journée. « Ce ne sont pas de simples surveillants, précise le directeur. Ils sont auprès des élèves de leur arrivée dans l’établissement jusqu’à leur sortie. Ils s'occupent également des temps d'études le soir. Ils jouent un rôle primordial pour le suivi individuel des élèves. » « Nous intervenons en classe au côté des enseignants pour aider individuellement les collégiens, explique Yaya Touré, l’un des quatre éducateurs de l’établissement. Nous veillons à la discipline et à la sécurité des élèves dans l’établissement. Nous faisons aussi le lien avec les familles. Nous sommes un peu leur point de repère. »

La mixité, un atout

« Les élèves que nous accueillons sont issus de l’agglomération creilloise, qui compte plusieurs quartiers en zone sensible, souligne le directeur. Certaines familles connaissent des difficultés économiques et sociales ou ne sont pas francophones. Nous veillons à une certaine mixité scolaire, sociale, culturelle et confessionnelle car c'est un atout pour tous les élèves. Quelle que soit leur situation, les parents sont des partenaires incontournables pour la réussite de la scolarité de leur enfant. » 

Autre particularité du collège Marcel Callo, l'établissement ouvre ses portes pendant les vacances scolaires afin d’accueillir les élèves volontaires. Au cours de ces journées un peu spéciales, les jeunes sont en soutien scolaire le matin et participent à des activités sportives ou culturelles l’après-midi. « Cela permet de remobiliser les élèves en risque de décrochage, mais aussi de changer leur regard sur l’établissement, les enseignants et les éducateurs qui les accompagnent au quotidien », conclut Manuel Marseille.

Des nouveaux bâtiments en 2019

Précédemment situé à Cempuis, dans une zone rurale du nord de la Picardie, le collège a effectué au mois de septembre sa troisième rentrée scolaire à Nogent-sur-Oise, au sein de l’agglomération de Creil, à 70 km au nord de Paris. L’établissement est installé pour le moment dans des locaux provisoires et emménagera à la rentrée 2019 dans des bâtiments neufs, dont la construction devrait commencer début 2018. Pour mener à bien ce projet, l’établissement bénéficie de financements publics, mais il a également besoin de financements privés de mécènes ou d’entreprises.

Pour tout renseignement :
Collège Marcel Callo
4, rue Auguste Rodin 60 180 Nogent-sur-Oise
Tél. 03 44 60 74 90 Contact : marie.glorieux@apprentis-auteuil.org

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.