Fondation catholique reconnue d’utilité publique, acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance, Apprentis d’Auteuil développe en France et à l’international des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner aux jeunes et aux familles fragilisés ce qui leur manque le plus : la confiance.
LA CONFIANCE PEUT SAUVER L’AVENIR.

Actualités

Une femme aux commandes !

En cette Journée internationale de la femme, portrait de Myriam Dursus, chef d’établissement de l’école Joie de Vivre à Strasbourg, qui évoque son métier avec enthousiasme.

La trentaine dynamique, Myriam Dursus est chef d’établissement depuis septembre 2006 de l’école Joie de Vivre à Strasbourg (67). Celle-ci accueille 225 élèves dans 10 classes dont 2 pour enfants porteurs de handicaps moteurs. Mère de deux enfants de 6 et demi et 3 ans, la directrice a gardé son poste d’enseignante à mi-temps en grande section de maternelle. Un équilibre qu’elle assume avec doigté : « Pour venir avec plaisir au travail, il faut trouver un juste milieu entre ses responsabilités professionnelle et personnelle. »

Après deux licences, en maths et en sciences de l’éducation, Myriam Dursus choisit d’être professeur des écoles. Elle est nommée en maternelle et y restera avec plaisir : « C’est là qu’on met en place les pré-requis mathématiques et la logique, par le jeu et les activités motrices. Construire les fondations, c’est essentiel. Après, tout est rattrapable, mais à quel prix ? » L’école Joie de Vivre fonctionne selon une pédagogie qui lui convient à merveille, celle du père Faure (http://www.airap.org/) qui promeut le travail personnalisé et le partage avec les autres.

Bienveillance et accompagnement 

Le 1er octobre 2007, l’établissement est repris par Apprentis d’Auteuil, un rattachement qu’elle apprécie pour l’élan donné dans l’accueil des enfants en difficultés sociales et scolaires, en particulier les petits de la Maison d’enfants à caractère social (MECS MECS
Maison d'Enfants à Caractère Social
) Saint-François d’Assise, un établissement d’Apprentis d’Auteuil voisin. Elle reçoit toutes les familles qui demandent une inscription. 
La chef d’établissement apprécie aussi le « regard d’Apprentis d’Auteuil fait de bienveillance et l’accompagnement encore plus fort des enfants qui en ont véritablement besoin. » Deux mots-clés pour rétablir leur confiance en eux et leur désir de travailler. 

Avec elle, une équipe de 35 à 40 personnes dont 11 enseignants, sans compter les sœurs qui habitent sur place, l’aumônier et l’animatrice en pastorale : « Sans l’équipe, on n’est rien ! La diversité des tempéraments et la mise en commun des compétences permettent de réaliser de très belles choses. Tous sont nécessaires et chacun a une place importante. » Si Myriam Dursus apprécie le « challenge quotidien » que représente son travail, son objectif reste que les élèves, et surtout les plus en difficultés, « viennent avec plaisir à l’école quels que soient leurs résultats scolaires, progressent même à petits pas, et prennent confiance en l’adulte et en eux-mêmes. » Une mission qu’elle mène avec détermination !