Lutte contre l'exclusion, l'expérience des Maisons des familles

Lutte contre l'exclusion, l'expérience des Maisons des familles

Partager ce contenu sur :

La pauvreté, en particulier, celle des enfants et des familles monoparentales, s'intensifie. C'est le constat du rapport sur le suivi des politiques menées contre l'exclusion sociale. Quelles solutions pour lutter contre l'isolement ? A découvrir, la Maison des familles d'Amiens qui accueille parents et enfants pour échanger autour des questions de parentalité.

Le 26 janvier 2015, François Chérèque, en charge du suivi du plan pluriannuel de lutte contre l'exclusion, a rendu le 2e bilan de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur le plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale.
Le constat est alarmant :  le taux de pauvreté des enfants augmente, malgré la relative stagnation du taux global de pauvreté en France. L'UNICEF recense ainsi 440 000 enfants pauvres supplémentaires entre 2008 et 2012. L'IGAS recommande donc de nouvelles mesures en faveur des familles pauvres, et en particulier, les familles monoparentales.

Un plan d'aide pour les familles vulnérables

L'urgence de la mise en oeuvre d'un plan d'aide en direction des familles s'impose. Apprentis d'Auteuil, qui accompagne depuis près de 150 ans les jeunes et les familles les plus vulnérables, tire depuis plusieurs années la sonnette d'alarme et s'inquiète de la dégradation des conditions de vie des familles monoparentales.
Parmi les solutions que la fondation éprouve depuis quelques années sur le volet prévention, les crèches implantées pour beaucoup dans des quartiers sensibles des grandes métropoles. Celles-ci proposent, outre un accueil collectif des enfants, l'accompagnement des parents qui le souhaitent dans l'éducation et le développement de leur enfant.

Les Maisons des familles

Autre piste pour rompre l'isolement des familles et favoriser l'entraide, les Maisons des familles d'Apprentis d'Auteuil. Reprise par Apprentis d'Auteuil en janvier 2014, la Maison des familles d'Amiens propose différentes activités : groupes de parole, sorties culturelles, ateliers cuisine ou bricolage ou encore café des parents. L'accueil est anonyme et gratuit.

Les Maisons des familles développées par Apprentis d'Auteuil ont pour objectif de soutenir les parents dans leur rôle éducatif en leur proposant une offre de services reposant sur la solidarité, l'entraide et le soutien.
Après Grenoble, Marseille et Amiens, Apprentis d'Auteuil a ouvert d'autres Maisons des familles à Marseille nord, Mulhouse  et Nantes-Saint-Herblain. De nouvelles structures à Bordeaux et à Annecy sont également prévues.

La fondation Apprentis d’Auteuil agit depuis 150 ans pour former et éduquer la jeunesse en difficulté. Avec plus de 80 formations, nous aidons les jeunes en difficulté à s’insérer dans la société tout en accompagnant les familles dans leur rôle éducatif. Nous agissons au plus près des familles avec des structures d’accueil pour enfants ou adolescents en difficultés confiés par les parents ou l’aide sociale à l’enfance. Nous proposons des accompagnements avec ou sans internat. 5 000 collaborateurs aident chaque jour à la prise en charge des jeunes en difficultés et à lutter contre l’échec scolaire. Ils contribuent à leur construire un projet de vie avec un parcours personnalisé. Ce soutien aux jeunes en difficulté et aux enfants déscolarisés permet de découvrir le potentiel et le talent de chacun d’entre eux. Pour soutenir notre association d’aide à l’enfance – n’hésitez pas à faire un don à notre fondation. Apprentis d’auteuil – fondation protection de l’enfance.